Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 06:00

L'article du jour va compter pour le PAL sèches de Mo' et va me permettre de renouer avec la franco-belge que j'ai moins présentée ces derniers temps (mais elle a encore de l'avance sur les comics et les manga ).


palseches-copie-1
Chaque chose est un album de Julien Neel publié par Gallimard en 2006 dans la collection Bayou.Le format de cet album est particulier, puisqu'il est plus petit que les albums traditionnels, mais sauf erreur de ma part (ce qui est très possible ^^') les autres albums de la collection ont ce format également (c'est au moins le cas de RG).


http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/114077/mn/1248633022/Chaque-chose-Julien-Neel.jpg
Julien Neel prend le train pour se rendre au chevet de son père hospitalisé.

Mon avis :

Tout d'abord je tiens à m'excuser car j'ai été incapable de faire un synopsis satisfaisant, ce qui explique la pauvre phrase précédente et le fait que j'entre directement dans le vif du sujet.

Dans un style bien différent de celui de sa série Lou ! Julien Neel nous livre ici un album autobiographique (mâtiné d'un peu de fiction) dédié à son père et centré sur la relation père/fils.

Je me suis pris une belle claque avec cet album qui est loin de m'avoir laissé indifférent et m'a beaucoup touché et ému. L'histoire est vraiment superbement bien construite puisqu'il s'y mêle passé et présent grâce à d'habiles flashbacks et une belle mise en scène.

C'est assez difficile de parler de cet album sans courir le risque de trop en dire et de gâcher le plaisir des futurs lecteurs (raison pour laquelle je vais rester le plus vague possible ^^'), mais sachez que Julien Neel dépeint avec maestria la complexité des relations père/fils.

On sent beaucoup d'affection entre Julien et son père, ça n'est jamais vraiment clairement exprimé, mais ça transparait tout au long de l'album, à travers leurs gestes, leur non dits...etc. à travers chaque petite chose de leurs vies.Je pense que son père a du être vraiment fier et touché en voyant cet album qui lui était dédié, de voir qu'il a marqué son fils et dans un sens l'a aidé à devenir l'homme qu'il est aujourd'hui (moi je l'ai ressenti comme ça en tout cas).

Après ça vient peut être de mon ressenti et mon expérience personnelle, mais je trouve ça assez compliqué de montrer l'amour qu'on a pour son père (et réciproquement). Tout est beaucoup plus implicite qu'avec sa mère, il y a pas de grandes effusions, embrassades...etc. Je sais pas trop comment expliquer ça, mais c'est un peu comme si le fait d'en parler directement ou autre était perçu comme un signe de faiblesse.

J'aimerais avoir le talent de Julien Neel et pouvoir faire quelque chose d'aussi génial en hommage à mon père, lui montrer l'amour et le respect que j'ai pour lui et le remercier de tout ce qu'il a fait pour moi. C'est marrant n'empêche comme c'est beaucoup plus facile de parler et d'exprimer ses sentiments à sa mère plutôt qu'à son père.

Je ne sais pas si mes parents liront un jour cet article, mais j'ai envie d'en profiter pour leur dire que je les aime tous les deux et que je les remercie de nous avoir élevés comme ils l'ont fait, d'avoir fait de nous (mes frères, ma soeur et moi) des gens plutôt biens (on est pas parfaits non plus loin s'en faut ^^) et d'avoir (et d'être) toujours présents pour nous quand on a besoin. Un immense merci du fond du coeur à vous deux ^^

Je vais à nouveau m'excuser auprès de vous chers lecteurs, car ce n'était pas vraiment prévu mais ma chronique a un (gros) poil dérapé et je m'aperçois que j'ai pas tellement parlé de l'album en fin de compte. Mais bon faut croire qu'il m'a plus fait réfléchir, chamboulé et ému que ce que je pensais initialement

Dans l'ensemble l'histoire est traitée de manière "légère" dans la mesure où même si le sujet est sensible (l'hospitalisation du père...etc.) on ne sombre pas dans le dramatique et le pathos, il arrive à nous faire sourire même dans les moments les plus sombres.

J'ai également trouvé son coup de crayon assez différent de Lou ! les couleurs sont moins "flashy", son trait est plus fouillé et c'est une très bonne chose pour cet album car ça colle parfaitement à l'histoire et au message qu'elle transmet. 

En bref, un magnifique album touchant de sincérité, qui je pense fera écho à tous les lecteurs (de façon différente) et ne peut laisser personne de marbre. Merci à la KBD team sans qui je serai sans doute passé à côté. Un vrai chef-d'oeuvre !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article

commentaires

Taliesin 10/09/2011 10:20



En tout cas d'après la couverture il semble qu'on retrouve la fameuse veste en peaud de mouton de Richard !!



Mr. Zombi 13/09/2011 08:49


Eh oui, elle est toujours là, fidèle au poste (même si on ne la voit pas tout au long de l'album)


Joelle 09/09/2011 09:36



J'avais aussi beaucoup aimé : c'est un album rempli d'émotions tout en finesse et pudeur et les petites touches amusantes le rendent peut-être encore plus attachant !



Mr. Zombi 10/09/2011 06:28



Oui c'est vrai que l'humour permet de dédramatiser un peu le récit et fait qu'il est toujours agréable. A lire et à relire ^^



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.