Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 06:00

Et voilà, nous sommes samedi et c'est le dernier jour de cette semaine consacrée à Junji Ito sur mon blog. Même si elle s'achève, je pense que vous croiserez de nouveau tôt ou tard cet auteur sur mon blog

La ville sans rue (Itoh Junji Kyofu Manga collection Vol.11 en VO) est un manga de Junji Ito publié en France par les Editions Tonkam, dans la collection Frissons en mars 2011. Ce recueil compte 224 pages et comporte 5 nouvelles publiées au Japon entre 1990 et 1993.


http://geekette.fr/wp-content/uploads/2011/03/ville_sans_rue.jpg
-La ville sans rue (p.3-72) :

Saiko est une jeune lycéenne qui sans savoir pourquoi, rêve toutes les nuits de Kishimoto, un de ses camarades de classe. Ce dernier étant plutôt quelconque et réséervé, Saiko ne comprend pas son obsession pour lui. Et si ça avait un rapport avec la méthode Aristote...

Mon avis sur la ville sans rues :

Ce recueil commence très fort avec une excellente histoire. Mon résumé peut sembler plutôt banal, mais l'histoire prend rapidement un tour assez malsain. Il y a également une dimension fantastique lorsque Saiko se retrouve dans la ville sans rue... L'ambiance est très oppressante tout du long et il y a pas mal de suspense.

-On a frôlé la catastrophe (p.73-82)

Le vol 303 de la compagnie Chuo Koku ne donne plus aucune nouvelle, ce qui inquiète Konishi et sa soeur puisqu'un de leurs amis se trouvait à bord.

Mon avis sur on a frôlé la catastrophe :

Une très courte histoire qui bien que plutôt classique n'en demeure pas moins efficace. On y suit Konishi, sa soeur et Kawaguchi qui partent à la recherche de leur ami Takashio qui se trouvait à bord de ce vol.

-La ville aux plans (p.83-114) :

Hiroshi et Miki, un jeune couple, se rendent par hasard dans la ville de Shirbué (qui signifie littéralement panneau indicateur en français) et vont s'apercevoir qu'il y a des plans et des poteaux indicateurs à tous les coins de rue...

Mon avis sur la ville aux plans :

Une histoire qui m'a beaucoup plu et pas mal intrigué. En effet, on se demande à quoi peuvent bien servir tous ces plans, ça semble tellement inutile d'en avoir à tous les coins de rue. Même si la fin est plutôt prévisible, cette histoire reste très sympa à lire.

-Le village aux sirènes (p.115-164) :

Kyoichi retourne dans son village natal de Shirobé, après avoir reçu une lettre de sa mère qui lui annonce qu'une usine y a été installée.

Mon avis sur le village aux sirènes :

Le début est plutôt déroutant, mais ensuite on se laisse happer et on se demande à quoi peut bien servir cette drôle d'usine implantée au beau milieu d'un village agricole. Une histoire plutôt soft et classique, une de celles qui m'a le moins emballé parmi toutes celles que j'ai lues (mais elle se lit bien quand même ).

-Le nouvel élève aux dons surnaturels (p.164-224) :

Hikaru, Kiyoshi,Katsuko, Miyoko et Maïoko ont créé dans leur bahut l'Amicale du paranormal. Lorsque Tsukano, un nouvel élève arrive au lycée, ils lui proposent de les rejoindre à l'amicale.

Mon avis sur le nouvel élève aux dons surnaturels :

Une nouvelle peu effrayante pour la fin, mais malgré tout très fantastique car il va se passer plein de choses extraordinaires dans cette petite ville si calme. Un bon moyen de finir ce recueil en passant un bon moment.

 


Mon avis général sur le recueil :

La ville sans rue est un autre très bon recueil de Junji Ito et contient plein de chouettes nouvelles. Toutes ne sont pas forcément effrayantes dans ce recueil, mais elles ont à chaque fois un petit quelque chose et des bonnes idées à l'intérieur.

Hormis pour On a frôlé la catastrophe, toutes les histoires mettent en scène et au premier plan, une ville ou un village où il se passe des drôles de choses. Ces villes ou villages deviennent presque des personnages à part entière ou en tout cas ils sont parties prenantes dans les situations extraordinaires qui se produisent.

L'album est un peu plus sobre que les autres recueils de l'auteur, quelques éléments en relief et une découpe circulaire au centre de la couverture pour laisser apparaître l'image (mais ça va car la découpe s'abîme moins que pour Le voleur de visages). L'ouvrage n'en demeure pas moins solide et de bonne facture.

En bref un recueil qui fourmille une fois de plus de bonnes histoires, toutes ne sont pas effrayantes, mais valent quand même le coup d'être lues.


Bilan de la semaine Junji Ito :

Et voilà comme annoncé, cette semaine consacrée au mangaka Junji Ito s'achève avec le 6eme recueil que je viens de vous présenter. J'espère ne pas vous avoir trop bassiné et pourquoi pas que ça vous a donné envie de découvrir l'auteur ou certaines de ses oeuvres.

Quoi qu'il en soit, je serai amené à vous présenter à nouveau ses oeuvres puisque j'ai 7 autres mangas de lui dans ma PAL (ils devraient être bientôt lus ). Pour ma part et contrairement à pas mal d'avis que j'ai lus sur le net, je ne me lasse pas du format nouvelles de ses histoires, ni de ses fins ouvertes.

 

Tous les recueils ne possèdent pas le même nombre d'histoires et ces dernières n'ont pas toutes la même qualité. Certaines sont vraiment très marquantes et d'autres un peu moins, mais malgré tout je pense qu'elles valent tout le coup d'être lues.

C'est vrai que Junji Ito traite de sujets récurrents dans les thèmes de l'horreur ou du fantastique, mais je trouve qu'il apporte de bonnes idées et arrive à nous tenir en haleine. Il laisse monter petit à petit le suspense et la pression et retranscrit bien les émotions de ses personnages dans ses dessins.

En bref Junji Ito est devenu un de mes auteurs fétiches, ceux dont je suis fan et dont j'essaye de me procurer toutes les oeuvres (et il y en a pas des masses des comme ça).


Question bonus : Laquelle des nouvelles de ce recueil vous tente le plus ?

Question bonus bis : Le principe de la semaine spéciale vous a-t-il plu ou pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Catherine 26/10/2011 23:11



Oui, j'ai enfin pu lire ton article .


S'il faut choisir une seule nouvelle, je dirais la première ; mais sinon les deux premières et la dernière m'intriguent bien.


J'ai lu Gyo (2 tomes) et ça fout les jetons .


Sympa cette semaine spéciale (je ne savais pas qu'il y avait autant de recueils).



Mr. Zombi 27/10/2011 09:18



Oui c'est vrai que Gyo fait froid dans le dos, ça semble tellement possible à plus ou moins long terme...


Ben en fait avec les autres recueils et oeuvres que je viens de lire, j'ai encore de quoi faire une semaine spéciale Junji Ito (sans compter qu'il y a encore au moins deux autres recueils de Junji Ito à paraître chez Tonkam d'ici la fin de l'année et le début de la prochaine ^^)



Catherine 26/10/2011 19:14



Bleu sur noir, pas réussi à lire



Mr. Zombi 26/10/2011 19:47



C'est mieux comme ça ?



Joelle 24/10/2011 09:31



Là, il me fait vraiment penser à Stephen King en mettant une petite ville au premier plan de ses histoires ;) Et devine quoi ? C'est noté ! mdr !



Mr. Zombi 24/10/2011 10:47



Eh ben ça t'en fait des notes



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.