Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 19:14

L'article du jour est une découverte que j'ai faite dans le cadre des lectures KBD (donc vous en entendrez parler à nouveau ^^)


http://chezmo.files.wordpress.com/2010/06/bankbd.jpg?w=240&h=89
Le fils de son père est une BD d'Olivier Mariotti (scénario, dessin) et Guillaume Mariotti (couleur) publiée chez les Enfants Rouges depuis octobre 2010.


http://www.tribulles.com/img/products/le_fils_de_son_pere_bd_enfants_rouges.jpg
Olivier mène une existence plutôt tranquille, il occupe son temps entre son travail d'artiste, de prof d'arts plastiques et l'éducation de ses deux fils.

Mon avis :

J'ai abordé cette BD sans savoir du tout de quoi ça parlait ni rien. Il s'agit d'une oeuvre autobiographique dans laquelle Olivier Mariotti nous raconte la relation qu'il avait avec son père et celle qu'il a avec ses fils.

J'ai été assez surpris par la présentation de la BD, car chaque planche comporte 15 cases, toujours réparties de la même façon. J'ai pas souvenir d'avoir souvent vu ça (ou si c'est le cas ça ne m'a pas autant marqué que là), mais j'ai trouvé ça assez sympa, car ça donne un "certain rythme". D'autant que ça ne l'empêche pas de faire des illustrations en "pleine page".

Tout au long de l'album on alterne entre son enfance et la relation qu'il avait avec son père et le présent où l'on suit son quotidien de père. Au fil du temps, son père et lui se sont perdus de vue, il n'a d'ailleurs plus aucun contact avec lui lors des passages qui se situent dans le présent. Au fil de l'histoire, on va petit à petit découvrir comment ils en sont arrivés là et pourquoi.

Il n'y a peut être pas énormément d'action dans cette BD, mais j'ai malgré tout beaucoup apprécié cette lecture.J'ai trouvé qu'elle sonnait plutôt juste et dépeignait bien la complexité des relations père/fils. C'est jamais évident de se parler "entre hommes", de se confier...etc. mais ça n'empêche pas des liens très forts de se créer.

L'histoire est plutôt "ouverte" dans le sens où l'auteur ne nous livre pas toutes les clés et ne nous dit pas texto pourquoi ils en sont là. Il y a beaucoup de non-dits, des choses à peine effleurées... mais je trouve qu'il montre bien que quelles que soient nos relations avec notre père, il a une énorme influence sur la personne que nous devenons. Il nous marque de façon indélébile, que nous en soyons conscient où non.

Niveau graphisme j'ai également pris beaucoup de plaisir à suivre l'histoire, car curieusement, bien que tous les personnages aient des yeux complètement blancs (ce qui peut surprendre) je les ai trouvés très expressifs. L'auteur nous présente plusieurs facettes de son talent et alterne entre différents styles graphiques, notamment au cours de phases un peu plus oniriques.

J'ai donc passé un très agréable moment en lisant cette BD, alors que pourtant je ne suis pas forcément supra fan de tout ce qui est autobiographique. Donc un grand merci à KBD pour cette belle découverte.

En bref, une BD autobiographique très agréable à lire et qui dépeint avec justesse (selon moi) les rapport entre un père et son fils.

 

 

Question bonus :  vous aviez des bonnes notes en arts plastiques ? (si, si y a un rapport avec  cet album )

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article

commentaires

Joelle 17/10/2011 10:37



Je l'ai noté mais comme je ne suis pas sûre de ce que je pourrais en penser, je vais me contenter d'un emprunt à la biblio ... si je l'y trouve !



Mr. Zombi 17/10/2011 13:22



Si jamais tu as l'occasion de le lire, je suis curieux de savoir ce que tu en auras pensé ^^



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.