Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:08

L'article d'aujourd'hui est une lecture faite dans le cadre de KBD et qui comptera pour le Roaarrr challenge de Mo' et mon Reading  Comic Challenge.


pictosingelionpetitThe reading Comics challenge logo2


Swallow me whole est un graphic novel de Nate Powell, publié depuis janvier 2010 en France par Casterman dans la collection écritures. Il a reçu le Will Eisner Award du meilleur nouvel album 2009.


http://bd.casterman.com/docs/Albums/37302/9782203029644.jpg


Ruth et Perry sont frères et soeurs et s'entendent à merveille. Ce sont deux adolescents américains typiques mais chacun d'eux possède un étrange secret. En effet Ruth collectionne les bocaux remplis d'insectes morts et leur parle, pendant que Perry voit apparaître un petit sorcier qui lui demande de dessiner des prophéties.

Mon avis :

Je dois bien avouer qu'après lecture je ne sais pas vraiment quoi penser de cet album car c'est un album que j'ai trouvé plutôt déroutant, du coup j'ai eu énormément de mal à faire mon billet dessus. Autant vous prévenir tout de suite que la lecture de Swallow me whole est loin d'être aisée et risque d'en laisser plus d'un au bord de la route.

On va donc suivre le quotidien de deux jeunes adolescents, Ruth et Perry, que l'on va voir évoluer tout au long de leur adolescence. Mais on se rend vite compte que ces deux jeunes gens ne sont pas tout à fait comme les autres, chacun d'eux a des "visions" de nature différente. Perry voit apparaître un petit sorcier qui le force à dessiner les prophéties qu'il lui dicte, tandis que Ruth collectionne des bocaux avec des insectes morts à l'intérieur et parle avec eux.

Ils se sont confiés leur secret, mais personne d'autre qu'eux n'est au courant. Ils essayent tant bien que mal de vivre "normalement" avec ce poids qui leur pèse sur les épaules, se réconfortant mutuellement. L'adolescence est bien souvent un cap difficile à surmonter, Ruth et Perry n'y échappent pas, surtout que leur situation familiale est loin d'être évidente. Ils ont peu d'échanges avec leurs parents, leur grand mère mourante vit dans le salon et ils doivent s'en occuper...etc.

Nate Powell aborde donc de nombreuses thématiques tout au long de l'album, son trait de crayon est plutôt agréable (même si je pense qu'il peut en rebuter certains), tantôt réaliste et tantôt plus onirique lorsqu'il nous emmène dans le monde intérieur de Ruth et Perry. Ce qui m'a le plus déstabilisé c'est qu'en fait tout va assez vite et l'on passe du monde onirique au monde réel en un clin d'oeil sans forcément savoir pourquoi ni comment. De même, j'ai eu du mal à reconnaître les personnages principaux une fois qu'ils étaient un peu plus vieux, car ça se fait sans transition (ou alors j'ai pas été assez attentif).

Malgré ça, j'ai trouvé que Swallow me whole est quand même un récit plutôt "puissant", dans la mesure où Nate Powell arrive à nous faire douter de nos certitudes. On ne sait jamais trop ce qui est vrai et ce qui est faux puisque la vision du monde des deux adolescents n'est pas forcément la même que celle des autres. Afin de renforcer cette confusion, il y a la présence de la grand-mère qui semble avoir souffert de la même chose (laquelle n'est jamais vraiment mentionnée) que les deux adolescents lorsqu'elle était plus jeune.

En bref un album très déroutant, auxquels bon nombre de lecteurs risquent de rester complètement hermétique (soit à cause du dessin, soit à cause des enchaînements rapides de situations). Un album qui dégage malgré tout un petit quelque chose d'indéfinissable avec un graphisme tantôt réaliste et tantôt beaucoup plus onirique, formant un mélange agréable à lire.

 

 

Question bonus : Avez vous la phobie des insectes ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Joelle 20/02/2012 13:13


Moi aussi, j'ai eu du mal avec cette lecture et donc à rédiger mon billet ensuite ! C'est un album qui laisse souvent perplexe mais qu'on n'oublie pas facilement ... peut-être justement à cause
de sa difficulté de lecture ;)

Mr. Zombi 29/02/2012 10:39



C'est vrai que la rédaction du billet a été loin d'être évidente, c'est dur d'en parler de cet album. Mais c'est vrai qu'il reste bien en mémoire par contre ^^



Lunch 09/02/2012 13:19


C'est marrant, tu as comme Mo' un peu éludé le problème des troubles de la personnalité dans ton écrit, pourtant carrément omniprésent et oppressant dans cet album.

Mr. Zombi 09/02/2012 13:30



Je ne l'ai pas éludé, je trouve juste qu'il est pas vraiment abordé dans le livre. C'est au centre de tout, mais en fait c'est jamais vraiment dit (ou alors j'ai pas fait gaffe en le lisant), on
sait qu'ils prennent un traitement, on sait pas vraiment contre quoi. Le mot schizophrénie est jamais vraiment employé ou autre par exemple, juste "problème psychologique" ce qui peut vouloir
tout dire et rien dire selon moi (je sais pas si j'ai été très clair en fait lol)



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.