Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 15:42

Cet article entrera en compte pour mon Reading Comic Challenge !!

The reading Comics challenge logo2
Au menu du jour, le premier tome du comic Swamp Thing, de Scott Snyder (scénario) et Yanick Paquette. Ce premier tome s’intitule De sève et de cendres, il regroupe les 7 premières issues américaines et constitue un nouveau départ pour la série. L’album est publié en France par Urban Comics dans la collection DC Renaissance pour le prix de 15€.

 

http://www.actugeek.com/wp-content/uploads/2012/11/Swamp-thing-T.1.jpg

Le Dr Alec Holland était autrefois un monstre connu sous le surnom de la Créature des Marais, hantant le bayou et s’opposant à des forces surnaturelles. Aujourd’hui Alec est redevenu un humain et tente de reprendre le cours de sa vie. Malheureusement pour lui, son passé ne va pas tarder à le rattraper…

Mon avis :

Depuis sa création en 1971, lors d’une courte histoire de 8 pages réalisée par Len Wein et Bernie Wrightson, la créature du marais a eu plusieurs géniteurs qui l’ont tous faite évoluer. Je vous rassure tout de suite, même si vous ne connaissez pas du tout les versions précédentes, vous n’aurez aucun mal à vous plonger dans ce premier tome de Swamp Thing.

En effet, l’éditeur a rajouté en début d’ouvrage une petite histoire de la génèse de Swamp Thing qui nous explique le background de la série et les choses à savoir sur les différentes incarnations de la créature du marais.

Dans la série, notre monde est régi par trois forces fondamentales qui s’affrontent :
- "La Sève" qui représente les forces de la nature et lie toute la végétation de l’univers.
- "Le Sang" lié au monde animal et aux créatures de l’univers.
- "La Nécrose" la force maléfique qui cherche à tout corrompre et détruire toute forme de vie.

Alec Holland, a été choisi par "La Sève" et son parlement des arbres pour devenir la prochaine incarnation de la créature du marais et ainsi devenir le champion qui tentera de barrer la route à "La Nécrose", qui semble se développer de façon alarmante un peu partout dans le monde. Mais cette transformation implique de grands sacrifices que le professeur Holland n’a peut être pas envie de faire…

Tout au long de ce premier tome on va donc suivre ce personnage complètement déboussolé, dont la destinée semble toute tracée. Pas évident en effet de « ressusciter » avec de drôles de souvenirs de sa vie passée, tout en ayant le sort de la planète qui repose sur ses épaules.

En parallèle, on assiste au développement de cette force obscure qu’est "La Nécrose", laquelle cherche à étendre son emprise sur toute la planète, afin de répandre la destruction et le chaos en anéantissant toute forme de vie. La moindre cellule morte, devient une arme redoutable entre les mains de cette force destructrice.

Contrairement aux versions précédentes réalisées par d’autres auteurs (dont notamment Alan Moore) Scott Snyder a décidé de représenter la nature et notamment "La Sève" non plus comme une entité bienveillante, mais comme une force destructrice aux immenses pouvoirs. La série flirte donc avec l’horreur et nous réserve bon nombre d’images plutôt gores, qui viennent autant du côté de "La Sève" que de celui de "La Nécrose". Chacun des camps faisant avancer ses pions et ses troupes en direction d’un affrontement qui semble inéluctable. Un combat que chaque faction souhaite emporter et ce quels que soient les moyens à employer pour y parvenir.

Les dessins de Yannick Paquette sont juste magnifiques et permettent d’illustrer à merveille ce combat entre les différentes forces de la nature qui régissent l’univers. L’ambiance est sombre et malsaine à souhait, les décors et les personnages sont vivants et on a aucun mal à se sentir happé par l’histoire, à ressentir les odeurs des marécages, de l’humus de la forêt et de la pestilence de la nécrose. Les paysages sont variés, nombreux, puisque chaque camp se livre à un « road trip » en attendant la confrontation finale et le moins que l’on puisse dire c’est que tous ces décors sont très immersifs.

En bref, Snyder et Paquette ont totalement réussi à redonner vie à la Créature du marais et à faire d’un « monstre végétal » un héros charismatique dont on prend plaisir à suivre les aventures. Une série incontournable à lire si l’horreur et le gore ne vous rebutent pas (eh oui âmes sensibles, s’abstenir ).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.