Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 20:30

Aujourd'hui je vais enfin terminer un article commencé il y a quasiment un an, et ça fait depuis tout ce temps que je n'y avais pas retouché. Heureusement Geishanellie, m'avait proposé d'en faire une lecture commune, son billet est . Ce qui a été l'occasion idéale pour moi d'enfin lire ce recueil de nouvelles que j'avais sans cesse repoussé (pour cause d'autres choses à lire). Comme pour l'article sur Juste avant le crépuscule de Stephen King, je vais vous parler de chaque histoire et je vous donnerais mon avis général à la fin (mais pour être sur de publier à temps, je remplirai les résumés un peu plus tard et je donnerai également mon avis sur chacune des nouvelles quand je pourrais)

Dagon et autres nouvelles de terreur est donc un recueil de nouvelles de H. P. Lovecraft. Je vais vous présenter la version de 2009 publiée par le Pré aux Clercs (mais ce recueil a été publié pour la première fois en France en 1969), laquelle compte 357 pages.

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/dagon-et-autre-nouvelles-09.jpg
-Préface : H.P. Lovecraft ou : dire l'indicible par François Truchaud (p.7-15) :

Dès les débuts de la préface BAM, vas-y que François Truchaud (qui serait visiblement d'après ce que j'ai lu un expert sur Lovecraft) spoile allègrement sur les nouvelles, n'hésitant pas à en raconter la fin et autre...

 

J'ai été tellement estomaqué que je suis passé directement aux nouvelles, je lirai ça à la fin (et encore si j'y lis parceque ça m'a franchement super gonflé) donc si vous voulez mon avis, ne commencez pas par lire la préface (qui aurait plus eu sa place en postface selon moi, mais bon...).


-Dagon (Dagon, 1917 (p.15-21)) :

 

Un homme nous raconte l'étrange découverte qu'il a faite après avoir erré en mer.

 

Mon avis sur Dagon :

 

On commence avec la nouvelle qui donne son nom au recueil, elle n'est pas très longue (il y en a des encore plus courtes par contre) mais donne une assez bonne idée de ce qui nous attend dans le recueil.

 

-La tombe (The Tomb, 1917 (p.23-35)) :

 

Jervas Dudley est attiré par une mystérieuse tombe qui se trouve dans la forêt près de chez lui.

 

-Polaris (Polaris, 1918 (p.37-41)) :


Polaris l'étoile polaire brille d'une lueur rouge et rappelle des souvenirs au narrateur de cette histoire.


-La malédiction de Sarnath (The Doom that Came to Sarnath, 1919 (p.43-49)) :


Toute l'histoire de la magnifique cité de Sarnath nous est contée dans cette nouvelle.


-Le bateau blanc (The White Ship, 1919 (p.51-58)) :


Basil Elton est gardien de phare et raconte le merveilleux voyage qu'il a fait à bord d'un mystérieux bateau blanc.


-Les chats d'Ulthar (Cats of Ulthar, 1920 (p.59-62)) :


A Ulthar, les hommes n'ont pas le droit de tuer des chats, vous saurez pourquoi en lisant cette nouvelle.

-Celephais (Celephais, 1920 (p.63-69)) :


Lorsqu'il rêve Kuranes se transporte jusqu'à Celephais.

-De l'au-delà (From Beyond, 1920 (p.71-79)) :


Après de nombreuses expériences C. Tillinghast a réussi à entrer en contact avec un monde voisin du nôtre...

-Le temple (The Temple, 1920 (p.81-96)) :


Ce manuscrit est le journal tenu par Karl Heinrich, un commandant de sous-marin allemand pendant la première guerre mondiale.

-L'arbre (The Three, 1920 (p.97-101)) :


En Arcadie s'élève un olivier de taille et de forme bien singulière, faisant penser à un homme figé dans son dernier sommeil.

-Les autres dieux (The Other Gods, 1921 (p.103-108)) :


Les Dieux ne supportent plus que les hommes les regardent, raison pour laquelle ils se sont retirés au somment du plus haut pic du monde. Mais parfois il arrive qu'ils redescendent dans leur ancienne demeure...

-La quête d'Iranon (The Quest of Iranon, 1921 (p.109-116)) :


Iranon est un jeune homme qui parcourt le monde, déclamant des vers à la gloire de la cité d'Aria dans laquelle il avait grandi. Il cherche désespérément à retrouver la magnifique Aria de son enfance.

-Herbert West, réanimateur (Herbert West, Reanimator, 1921-1922 (p.117-151)) :

Herbert West est persuadé qu'à l'aide d'injections et autres expériences, il sera un jour capable de faire revivre les morts...

-Hypnos (Hypnos, 1922 (p.153-161)) :


Deux hommes ont décidé de tenter de percer les mystères du sommeil et du monde des rêves.


-Le festival (The Festival, 1923 (p.163-172)) :


Une fois par siècle, pour que les secrets anciens ne se perdent pas, il faut retourner sur la patrie de ses ancêtres pour fêter le festival.

-Prisonnier des pharaons (Imprisoned with the Pharaons, 1924 (p.173-201)) :


 Un magicien célèbre expert en libération part visiter l'Egypte, berceau de la magie antique et des pharaons.

-Lui (He, 1925 (p.203-214)) :


Un jeune poête était parti à New York, persuadé d'y trouver l'inspiration, mais la ville ne ressemblait pas à l'image qu'il s'en était faite.

-Horreur à Red Hook (The Horror at Red Hook, 1925 (p.215-240)) :


Thomas F. Malone policier de son état, fut chargé d'une mystérieuse affaire qui eut lieu dans le quartier de Red Hook à New York.


-L'étrange maison haute dans la brume (The Strange High House in the Mist, 1926 (p.241-252)) :


Au sommet des falaises de Kingsport, lesquelles semblent atteindre les nuages, se trouve une étrange maison dont personne n'a jamais pu apercevoir les habitants.

-Dans les murs d'Eryx (In the Walls of Eryx, 1935 (p.253-283)) :
(écrite avec la collaboration de Kenneth Sterling)


Les hommes se rendent sur Venus afin d'aller y chercher des cristaux énergétiques, mais les hommes lézards qui vivent là, n'aiment pas qu'on y touche...

-Le clergyman maudit (The Evil Clergyman ou The Wicked Clergyman, 1937 (p.285-289)) :


Un homme visite une vieille mansarde, laquelle avait abritée en son temps un personnage très étrange.

-La bête de la caverne (The Beast in the Cave, 1905 (p.291-296)) :


En visite dans une grotte, un touriste s'écarte de son groupe et finit par se perdre dans les profondeurs...

-L'alchimiste (The Alchemist, 1908 (p.297-306)) :


Une famille a été maudite, aucun de ses descendants ne dépasse l'âge de 32 ans.

-La poésie et les dieux (Poetry and Gods, 1920 (p.307-314)) :


Marcia ne trouve de réconfort que dans la poésie.

-La Rue (The Street, 1920 (p.315-321)) :


L'évolution de La Rue au fil du temps.


-La transition de Juan Romero (The Transition of Juan Romero, 1919 (p.323-330)) :


Des mineurs font une bien étrange découverte au fond de la mine dans laquelle ils creusaient.

-Azathoth (Azathoth, probablement 1922 (p.331-332)) :


Un homme se plait à contempler les étoiles chaque soir.

-Le descendant (The Descendant, probablement 1926 (p.333-337)) :


Le fou pacifique est un homme qui se met à hurler chaque fois que des cloches résonnent dans Londres, tout ce à quoi il aspire c'est de ne pas avoir à raisonner.


-Le livre (The Book, probablement 1934 (p.339-342)) :


Un étrange livre va changer la vie d'un homme.

-La chose dans la clarté lunaire (The Thing in the Moonlight, date inconnue (p.343-345)) :


Morgan est incapable de se réveiller du monde de rêve dans lequel il est entré.

 


Mon avis général :

 

J'ai énormément de mal à tenir des délais en règle générale, Dagon ne fait pas exception puisqu'hier j'avais à peine lu la moitié du recueil. J'ai donc passé une bonne partie de la journée d'hier à le lire et je pense que ce n'est pas la meilleure chose à faire.

 

Je dis ça parce que la plupart des nouvelles sont racontées à la première personne, or je n'en ai pas forcément trop l'habitude. Malgré ça, la plupart des nouvelles sont intéressantes et bien écrites. Par contre contrairement à ce que le titre du recueil suggère, je ne trouve pas que les nouvelles soient si terrifiantes que ça.

 

Ce sont plutôt des nouvelles fantastiques ou de fantasy et une de science fiction (celle que j'ai préférée de toutes ^^). Il joue beaucoup sur l'atmosphère et sur le monde invisible qui nous entoure, un peu à la façon d'Arthur Machen dans Le Grand Dieu Pan. On trouve également au fil des différentes nouvelles de nombreuses références à des Divinités, des cultes...etc., ce qui permet de s'instruire un peu (et d'apprendre des tas de nouveaux mots ^^), la folie et le rêve sont également deux thèmes qui reviennent assez souvent dans ses nouvelles.

 

Je n'ai pas énormément d'expérience Lovecraftienne, j'ai donc essayé de me renseigner un peu avant d'écrire mon article. Or visiblement ce recueil est loin de contenir les meilleures histoires de Lovecraft, son intérêt réside dans le fait que les nouvelles couvrent toute sa période d'écriture (sa première nouvelle écrite lors de son adolescence, ainsi que sa dernière nouvelle y figurent) permettant ainsi de se faire une idée des différentes facettes du talent de Lovecraft.

 

En bref, ce n'est pas forcément le meilleur recueil de nouvelles pour s'initier à Lovecraft (d'après ce que j'ai pu lire ailleurs) il est donc plutôt à réserver aux fans ou alors il faut le déguster à petite dose, lire une ou deux nouvelles de temps en temps pour bien s'imprégner de l'atmosphère Lovecraftienne.

 

 

Question bonus : Vous avez déjà lu Dagon ou non ? Si oui vous en avez pensé quoi ?

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 17:59

L'article du jour comptera pour le Challenge Stephen King de Neph lequel prend malheureusement fin demain snif


challenge-stephen-king
Morality est une courte nouvelle de 49 pages écrite par Stephen King. Elle a été ajoutée en bonus à celle de Blockade Billy dans l'édition que j'ai achetée. Cette nouvelle est parue à la base en juillet 2009 aux USA dans le magazine Esquire. Stephen King a remporté le Shirley Jackson Award for the best novelette 2009 avec Morality.


http://media.paperblog.fr/i/199/1995621/stephen-king-publie-morality-sur-corps-nu-bar-L-1.jpeg
Chad et Nora Callahan sont un couple marié et sans histoires, malheureusement leurs boulots respectifs leur permettent à peine de payer les factures. Leur projet de partir s'installer dans le Vermont n'est donc pas prêt de se réaliser, sauf si peut être ils envisageaient d'accepter la proposition du révérend George Winston...

Mon avis :

Voici donc la seconde nouvelle qui accompagnait Blockade Billy et qui n'a pas non plus été publiée en France. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, même si comme pour Blockade Billy, on peut pas vraiment dire qu'elle soit très fantastique, gore ou autre.

On y suit donc ce petit couple marié depuis plusieurs années, qui se débat avec les problèmes de tout un chacun (les factures, les petits boulots...etc.), ils sont tous les deux très gentils et attachants et forment un beau petit couple. L'histoire est ma foi plutôt simple, puisqu'ils vont se voir proposer une forte somme d'argent en échange d'un petit quelque chose à faire (je vous en dis pas plus là dessus xD).

Tout tourne autour de ça, on ne sait pas tout de suite qu'est ce qu'ils vont devoir faire pour une telle somme (200 000$ c'est pas rien quand même) ni s'ils vont accepter ou non. Et c'est ça qui est très intéressant et bien construit, dès qu'on a commencé à lire on a envie de savoir ce qui va bien pouvoir se passer ensuite et ce qui va arriver aux Callahan !!

Comme je l'ai dit plus haut, pas de fantastique ou autre dans cette nouvelle (donc celles et ceux qui n'associent Stephen King qu'à l'horreur et au fantastique, je pense que vous risquez d'être déçus), mais ça ne m'a pas empêché de me régaler, car une fois de plus Stephen King a su brosser avec talent (selon moi) une image intéressante de l'espèce humaine qui donne à réfléchir.

En bref une nouvelle très sympa et intéressante, qui dépeint l'horreur ordinaire d'un petit couple sans histoires. Je la conseille aux fans du King (ceux qui comme moi n'ont jamais été déçus par ses histoires quel qu'en soit le type) et évidemment comme la nouvelle n'est pas parue en France, à ceux qui ont quelques rudiments d'anglais (mine de rien ça aide lol).


Question bonus : Vous feriez quoi avec 200 000€ ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Stephen King
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 09:58

Bon en ce dimanche, je vais inaugurer une nouvelle rubrique histoire de montrer que cette histoire de fusion c'est pas juste du flan. En plus d'avoir reçu la BD (Championzé) que Valérie m'a envoyée dans le cadre du loto BD de Mo'. J'ai également reçu un jeu que j'avais précommandé et que j'attendais donc avec une grande impatience depuis quelques temps et sur lequel j'ai déjà passé plusieurs heures.

Inazuma Eleven est un RPG (Role Playing Game : jeu de rôle) sportif consacré au football. Il a été réalisé par le studio Level 5 (à qui l'on doit également l'excellente saga des Professeur Layton) et est diponible par chez nous depuis le 28 janvier pour environ 34,90€ (même si là ça se voit pas la jacquette du jeu est brillante et c'est classe lol).


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/b/b9/Inazuma_Eleven.jpg
Le club de foot du collège Raimon va bientôt être fermé faute de joueurs et ce en dépit des efforts acharnés du capitaine Mark Evans, mais l'arrivée d'un nouvel élève au collège changera peut être la donne...


Mon test et mon avis :

Vous l'aurez peut être déjà compris, Inazuma Eleven est très inspiré de Captain Tsubasa (Olive et Tom) si bien que les supers tirs, techniques secrètes et autres effets spéciaux sont légions. C'est d'ailleurs justement ce qui m'avait intéressé quand j'en avais entendu parler depuis le temps que je voulais jouer à un Captain Tsubasa qui ne soit pas en japonais (comme je ne le parle pas, forcément ça perd un peu de son charme lol).

On incarne donc Mark Evans, le gardient de but de l'équipe du collège Raimon et on va se battre pour empêcher la dissolution du club de foot du collège. On se rend bien vite compte que l'intrigue est plus poussée que ça et que visiblement il y a toute une machination à l'oeuvre...

Le jeu est trè scénarisé et découpé en grands chapitres dans lesquels on a des missions à accomplir (ce qui n'empêche pas de pouvoir se ballader et discuter avec des gens), comme de se rendre à tel ou tel endroit...etc.

 

Au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu (j'en suis pas encore trop loin je crois) on débloque de nouvelles possibilités, comme par exemple le fait de pouvoir recruter des joueurs pour son équipe (1000 différents en tout je crois), ou de se faire défier par d'autres gens.

Comme tout bon RPG, vos joueurs évoluent au fil des matchs ou défis qu'ils disputent, gagnant de l'expérience, de la motivation (qui sert de monnaie dans le jeu) et de l'amitié (qui sert à recruter de nouveaux joueurs).

 

Le fait de faire progresser vos joueurs est une partie très importante du jeu, puisque ça les rendra plus compétitifs et leur permettra d'apprendre de nouvelles techniques spéciales. Vous pouvez également acheter (ou trouver) des équipements qui permettront d'améliorer les caractéristiques de vos joueurs, tels que des crampons, des gants...etc.

Par contre comme il n'y a que deux types de défis pour faire évoluer ses joueurs (marquer un but en premier ou intercepter la balle, les deux à faire dans le temps imparti) et qu'ils peuvent arriver à tout moment quand vous vous balladez (comme quand vous marchez dans les hautes herbes à Pokemon) ça finira peut être par lasser certains joueurs (pour ma part ça va je ne m'en lasse pas ^^). Heureusement un peu plus tard dans le jeu vous pourrez rejouer les matchs que vous avez déjà faits et ainsi évoluer au cours d'un match complet.

J'aime beaucoup le système de recrutement, puisqu'il est multiple. Premièrement en parlant aux gens, vous arriverez de temps en temps à faire venir du monde dans votre équipe. Sinon une fois que vous avez quelqu'un pour le recrutement, vous pouvez choisir de recruter des joueurs, par leur nom (d'où l'utilité des défis pour repérer des joueurs rigolos ou ayant du potentiel), leur poste ou par relations. Ce dernier point est très intéressant puisque plus vous vous ferez d'amis dans le jeu et plus vous aurez de possibilité de recruter de nouveaux joueurs (ne dit-on pas que les amis de mes amis sont mes amis lol).


Les commandes du jeu :

Lorsque vous vous balladez vous pouvez utiliser la croix directionnelle pour vous déplacer où le stylet (auquel cas il suffit de le faire glisser où vous voulez aller et d'appuyer sur les gens/objets avec lesquels vous souhaitez interagir), le bouton X sert à ouvrir votre sac à dos (qui contient plein d'infos, votre inventaire...etc.), le bouton B sert à courir pour vous déplacer plus rapidement et le bouton A à interagir avec l'environnement.

En match et en défi par contre, tout se passe au stylet. Je dois avouer que lors du premier entraînement lorsque j'ai vu ça, je me suis dit que c'était trop la merde et que ça allait me gonfler rapidement de pas pouvoir me déplacer avec la croix. Mais en fait c'est déroutant au début, mais le coup de main vient très vite et finalement heureusement que tout se joue au stylet.

Du coup vous pointez un joueur avec le stylet, vous déplacez le stylet si vous voulez le faire courir ou alors vous cliquez là où vous voulez le faire passer ou tirer. Lorsque des joueurs tirent, entrent en contact...etc. ça ouvre une petite "cinématique" dans laquelle vous devez choisir l'action à effectuer (c'est également là que vous pouvez choisir les actions spéciales lorsqu'il y a lieu d'en avoir) le résultat sera déterminé selon les différentes statistiques des personnages impliqués et l'élément qui leur est rattaché.

Graphiquement le jeu est très joli, que ce soit lors des phases de déplacement, lors des petites scènes au cours des matchs, défis...etc. ou des véritables cinématiques qui émaillent l'histoire (qui sont tout à fait du niveau de celles du Prof Layton si ça peut vous donner un ordre d'idée) et qui sont vraiment magnifiques. Le jeu peut également se jouer jusqu'à quatre joueurs avec la connexion wi-fi (je ne peux pas vous en dire plus, car c'est rare que j'utilise les modes multi-joueurs ^^') et permet également de s'échanger des footballeurs.

 

 

En bref Inazuma Eleven est un jeu très réussi, qui a une bonne prise en main et permet de bien customiser ses joueurs (équipement, techniques...etc.). Je regrette juste que les cinématiques aient été francisées (en général les doublages français sont beaucoup moins bons que les voix japonaises) et qu'on ait pas la possibilité de les voir en vostfr (ce que je reprochais déjà aux épisodes de Layton).

Le jeu peut s'avérer répétitif pour les moins patients d'entre vous, pour les autres (dont je fais partie) vous passerez des heures et des heures à faire défier, évoluer, équiper et recruter vos persos en vue de créer une super team ultime. Donc si comme moi vous êtes fan d'Olive et Tom et que les RPG ne vous rebutent pas, jettez-vous sur Inazuma Eleven !!


Question bonus : Si vous pouviez avoir une technique footballistique spéciale ce serait quoi (genre super tir, dédoublement...etc.) et quel serait son nom (le tir de l'aigle par exemple) ?

 

 

Info bonus : Inazuma Eleven a été adapté en manga et en anime.


Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Jeux vidéos
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:49

Pas d'article de lecture pour aujourd'hui, je vais plutôt parler un peu du blog et de la good news du jour !!!

On commence par la méga bonne nouvelle trop chouette, qui vient juste de tomber. En rentrant du boulot ce midi, j'ai eu la chance d'avoir deux enveloppes au courrier, donc si vous avez suivi un peu mes articles précédents, vous devez vous douter de ce qu'il y avait à l'intérieur !!


http://1.bp.blogspot.com/_BCaJOFmzNHo/S5_bxg45GPI/AAAAAAAADEY/KSXz0_nYKA8/s1600/montespan-bd.jpghttp://www.iddbd.com/wp-content/uploads/2007/03/11416214.jpg


Je pense que j'ai eu la chance d'être tiré au sort pour le Loto BD vécu de Mo' puisque j'ai eu la chance de recevoir 2 BD d'un coup (après c'est peut être juste une coïncidence lol). J'ai donc eu :

-Journal d'une disparition d'Hideo Azuma
-Le Montespan de Teulé et Bertrand

Je tiens donc à remercier mes bienfaiteurs (ou trices, vu que je ne connais pas l'identité de celui ou celle qui m'a envoyé Journal d'une disparition) et j'ai trouvé ça super de recevoir une BD de Fildediane, puisque je lui avais envoyé un manga dans le cadre du Loto Manga de Mo', ainsi la boucle est bouclée si je puis dire. Ce  qui est cool c'est que comme le vécu n'est pas un genre que j'ai pour habitude de lire, je devrais pas courir le risque d'avoir des doublons, donc de belles découvertes en perspective !!


loto-bd-logo1
Voilà pour la méga bonne nouvelle du jour, qui fait du bien à la veille du week-end (je tacherai de les lire et les présenter rapidement par ici).


Sinon vous l'avez peut être déjà remarqué (ou non), mais j'ai finalement décidé après moult tergiversations, changements d'idées incessants...etc. de fusionner mes deux blogs en un seul. Donc exit la bibli de Mr. Zombi et bonjour Mr. Zombi's place (oui je me suis pas des masses foulé ^^').


http://www.clubpoker.net/medias/images/superadmin/news/normal/fusion-dbz-371693.jpg
Donc en plus de la lecture, vous verrez maintenant mes avis sur des films, jeux vidéos, gadgets...etc. donc toutes mes excuses pour ce désagrément à celles et ceux qui préfèrent les blogs littéraires. Si j'ai décidé de regrouper les deux, c'est pour éviter les manips d'un compte à l'autre (comme j'ai tendance à avoir un baobab dans la main ^^') et les temps morts sur mes blogs, vu qu'en général je publie par phases plus sur un blog que sur l'autre.

A terme je vais donc finir par rapatrier tous les articles de mon autre blog ici, je pense que j'abandonnerai certaines de ses rubriques (je verrai) mais je mettrai quand même les articles ici. L'autre blog restera ouvert ne serait-ce que pour ne pas perdre les commentaires que vous aviez eu la gentillesse de me laisser là bas. Donc voilà, ne vous étonnez pas, si à l'avenir vous voyez autre chose que de la lecture par ici.

Bon week-end à toutes et à tous !!!

 

 

Question bonus : qu'est ce qui vous vient en premier à l'esprit quand vous entendez le mot fusion ? (oui j'étais pas du tout inspiré lol)

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Blog's life
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 13:17

L'article d'aujourd'hui sera encore plus fort que Fructis, Head & shoulders et Timotei réunis, puisque ce sera du 4 challenges en 1 article. Cet article s'inscrit donc dans le cadre du Challenge Stephen King de Neph, le PAL sèches de Mo', les BD du mercredi de Mango et mon challenge BD (j'ai mis les logo façon Dalton ^^).


BD du mercredi Challenge BD logochallenge-stephen-kingpalseches-copie-1


Le Fléau est une adaptation en Comics du roman du même nom de Stephen King, réalisée par Roberto Aguirre-Sacasa (scénario), Mike Perkins (dessin) et Laura Martin (couleurs). En France la série est publiée par Delcourt depuis janvier 2010, trois tomes sont parus (j'ai lu les deux premiers) et le quatrième est prévu pour le 2 février 2011 (tout bientôt quoi ^^).


http://blog.weebulle.com/public/bd-sem/sem9-03/lefleau-t1-couv.jpghttp://www.khimairaworld.com/bibliotheque/post/image/le_fleau_2_l_homme_sans_visage_couverture.jpghttp://www.khimairaworld.com/bibliotheque/post/image/LeFLeau3_Delcourt_small.jpghttp://file.blog-24.com/utili/80000/77000/77040/file/le-fleau-4-delcourt.jpg


Un incident dans une base militaire secrète containt Charlie Campion, sa femme et sa fille à fuir à toute vitesse. Ce qu'ils ignorent c'est qu'ils sont déjà contaminés par un terrible virus...

Mon avis :

En tant que grand fana de Stephen King, c'est donc logique que je m'intéresse à tout ce qui touche à son oeuvre de près ou de loin. Comme en plus j'adore la BD, c'est clair que je ne pouvais pas passer à côté des adaptations de ses oeuvres en Comics. Je n'ai d'ailleurs pas du tout été déçu par cette adaptation du fléau. Delcourt propose de beaux albums cartonnés d'une soixantaine de pages dont le format est un peu différent de celui de la franco-belge (un peu plus haut et un peu moins large) mais qui ne devrait pas trop dépareiller au niveau des étagères.

On se plonge facilement dans l'histoire et les dessins de Perkins sont vraiment très beaux et réalistes. Ces deux premiers tomes, servent à poser l'intrigue, à faire connaissance avec les protagonistes...etc. L'adaptation est fidèle au souvenir que j'ai du roman de King, par contre vu la taille de ce dernier, je pense que la série est partie pour durer une bonne paire de tomes.

On suit donc la propagation du virus Captain Trips et de ses effets dévastateurs sur la population, ce scénario est tout à fait plausible, puisque des tas de scientifiques, gouvernements...etc. trafiquent des souches pour les rendre plus virulentes et en faire des armes de guerre. Donc si un de ces super virus venait à s'échapper, le Fléau pourrait bien devenir réalité.

Ce qui est brillant (et effrayant à la fois) c'est de voir la facilité avec laquelle les virus se répandent, sans le savoir on peut cotoyer à tout moment des personnes, objets...etc. contaminés et en contaminer à notre tour tout autant ou plus. Bien évidemment, la série et le roman ne tournent pas qu'autour de la propagation de la maladie, on s'intéresse également à la poignée de survivants qui sans savoir pourquoi ne sont pas infectés par le virus.

En bref, un Comics très sympa avec de superbes dessins et qui retranscrit bien l'ambiance de l'oeuvre originale du King. Si le Comics vous a plu et que ce n'est pas déjà fait, je vous conseille vivement de vour pocurer le roman original ^^


Question bonus : Si vous étiez un des rares survivants à l'échelle mondiale d'une catastrophe de grande ampleur (sans vraiment savoir s'il y en a d'autres que vous) vous feriez quoi ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Stephen King
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:08

Comme annoncé précédemment, j'ai bien l'intention de mettre à profit les derniers jours du Challenge Stephen King de Neph, pour vous présenter des livres de mon auteur préféré


challenge-stephen-king
Blockade Billy est une nouvelle de Stephen King de 80 pages parue aux Etats Unis en avril 2010.


http://club-stephenking.fr/img/NEWS/mars/2010/blockade-billy--stephen-king--cover.jpg
William "Blockade Billy" Blakely a sans doute été le plus grand joueur de baseball de tous les temps. Pourtant son nom ne figure nulle part, même dans les livres consacré à son équipe il est à peine mentionné...

Mon avis :

Bon tout d'abord, je doute que cette nouvelle voit un jour le jour par chez nous, dans la mesure où elle parle de baseball et que ce sport reste assez marginal dans nos confins. Après si on a de la chance, des éditeurs français décideront ptet de l'ajouter à un recueil du maître ou autre.

Charles Grantham avait été l'un des entraîneurs de Blockade Billy, il a donc suivi la courte carrière du jeune homme. Aujourd'hui Charles raconte toute l'histoire à un illustre inconnu nommé Stephen King (ce nom ne me dit rien du tout et vous ? xD) afin que ce dernier puisse la transmettre.

J'ai trouvé le principe de construction de l'histoire très sympa, ça donne l'impression que ce joueur a vraiment existé. En plus le fait que ce soit un ancien qui raconte donne un côté authentique, on a l'impression de se retrouver dans les années 50-60. Comme à son habitude King nous embarque et nous prend dans l'histoire, c'est comme si on y était. En lisant, on entend la foule en délire, le bruit des battes qui frappent les balles...etc.

On sent à travers cette nouvelle, tout l'amour que King porte à ce sport (il a d'ailleurs co-écrit un ouvrage dédié à la saison 2004 des Red Sox (l'équipe de Boston) que j'envisage de m'acheter un jour si j'en ai l'occasion lol) et bien que je ne connaisse pas en profondeur les règles de ce sport et que mon anglais soit plutôt rouillé, j'ai eu aucun mal à me mettre dans l'histoire (même si je suis sur que du coup j'ai raté quelques subtilités)

Bon par contre autant vous prévenir de suite, il n'y a pas de fantastique dans cette nouvelle, tout tourne autour de Blockade Billy et de son talent pour le baseball. Pour ma part je n'ai pas du tout été déçu, car Stephen King n'est pas à mes yeux qu'un maître de l'horreur et du fantastique, il est avant toute autre chose pour moi un merveilleux conteur d'histoires, qui parvient toujours à me faire oublier ce qui se passe autour de moi quand je le lis tellement je suis happé par ses écrits.

En bref, une nouvelle que je conseille aux fans de baseball ou ceux qui comme moi sont fan du King (et de tout ce qu'il fait ^^). Par contre si pour vous King rime avec fantastique et horreur, ou que vous ne comprenez pas des masses l'anglais ni le baseball, je pense qu'il vaut mieux que vous passiez votre chemin. En tout les cas pour moi ça a été un excellent moment de lecture (et là au moins je sais que c'est vraiment du King et pas juste une traduction ^^)


Question bonus : vous vous y connaissez en baseball ou pas du tout ? Vous aimez bien ou pas ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Stephen King
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 18:48

La trêve BD sur mon blog aura été de courte durée puisqu'aujourd'hui c'est reparti comme en 14 (ou en 40 comme vous voulez ^^) et que l'article du jour compte pour 3 challenges. Les BD du mercredi de Mango, PAL sèches de Mo' la Fée et mon challenge BD.


palseches-copie-1BD2 logo des BD du mercredi de Mangojpg (1)Challenge BD logo


Le trop grand vide d'Alphonse Tabouret est une BD franco belge en noir et blanc de Sibylline (scénario) Jérôme d'Aviau (dessin) et Capucine (lettrage). Elle a été publiée par Ankama Editions en septembre 2010 dans la collection Etincelle.


http://bd.blogs.sudouest.fr/media/01/02/1211142850.jpg
Un petit bonhomme se réveille au milieu de la forêt sans rien savoir. Il se fait baptiser Alphonse Tabouret par Le Monsieur. Mais suite à une discussion qui dérape, Alphonse se retrouve seul et n'a d'autre choix que de partir explorer le vaste monde...

Mon avis :

Avant toute chose, je tiens à adresser un immense merci à Taliesin grâce à qui j'ai entendu parler de cet album, lequel a été un méga coup de coeur pour moi. J'ai déjà du mal à parler de mes coups de coeur en général mais là l'exercice va être encore plus périlleux puisque Le trop grand vide d'Alphonse Tabouret est un OVNI (pas au sens propre du terme hein, il ne vole pas dans mon salon xD).

Au niveau de la forme, l'album est à peine plus grand qu'un roman, avec une couverture épaisse et cartonnée. Hormis la couverture, tout l'album est en noir et blanc, sans bulles. Le texte accompagne l'image ou alors lors des dialogues, il est placé en bas.

On suit donc les aventures d'Alphonse Tabouret, un petit bonhomme qui part explorer le monde et à qui il va arriver des tas d'aventures et de rencontres. L'histoire est vraiment très bien pensée et on vit des tas d'émotions en même temps qu'Alphonse, on s'attendrit, on s'amuse on cherche les jeux de mots...etc.

C'est vraiment très poétique et le dessin de Jérôme d'Aviau illustre à merveille l'histoire, en lisant cet album ça m'a fait remonter plein de souvenirs, ça m'a fait penser à des tas de choses qui me sont arrivées (ou pas d'ailleurs) on s'identifie facilement à ce petit bonhomme qui découvre le monde et la vie par le biais de son voyage initiatique et quoi qu'on en dise, la vie c'est plus compliqué qu'il n'y parait.

Un album qui se lit à tout âge à mon avis et où chacun le lit de façon personnelle et y prend ce qu'il a à prendre. Tout le monde n'aura pas la même réaction à la lecture et ne sera pas touché, intrigué...etc. par les mêmes choses. Quoi qu'il en soit je doute que cet album puisse laisser complètement indifférent (après je peux très bien me tromper ^^), en tout cas moi il m'a vraiment énormément plu et touché.

En bref un album plein de poésie et de douceur. Bien que l'univers puisse sembler enfantin aux premiers abords, il se révéle beaucoup plus profond et riche au final. Un méga coup de coeur à lire et à relire sans modération !!!


Question bonus : Vous auriez aimé vivre dans une forêt ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 19:36

Eh non, l'article d'aujourd'hui ne parlera pas de Bande-Dessinée. Par contre il entre quand même dans le cadre d'un challenge auquel je participe à savoir le Challenge Stephen King de Neph que je croyais terminé. Mais comme il dure jusqu'au 1er février, j'ai donc quelques jours supplémentaires pour rendre hommage à mon auteur fétiche ^^ (traduction : attendez vous à en entendre parler dans les jours à venir )


challenge-stephen-king
Blaze est un roman fantastique de Stephen King, publié sous le pseudonyme de Richard Bachman et édité en France par Albin Michel en avril 2008. Ce roman contient 327 pages, King l'avait écrit à ses débuts (en 1973), mais finalement il n'avait pas été publié (Salem avait été choisi à la place), mais en 2006 il l'a remanié et l'a finalement fait éditer.


http://images.amazon.com/images/P/1416555048.01._SX240_SCLZZZZZZZ_.jpg
George et Blaze sont deux petits escrocs vivants d'expédients divers et variés. Mais George a un plan pour se faire un maximum d'argent facilment : enlever le bébé de la famille Gerard et exiger une forte rançon à ses parents milliardaires en échange du bambin.


Mon avis :

J'ai beaucoup aimé Blaze, même s'il n'est pas tout à fait dans la même veine que ses romans les plus célèbres (moins d'horreur et de fantastique) ça n'en demeure pas moins une très bonne histoire qui m'a bien accroché. Si bien que j'ai dévoré ce roman en un rien de temps après que je l'ai commencé (mais c'est quasiment toujours le cas pour moi avec King ^^)

On suit donc George et Blaze dans leurs "aventures", ils peinent à joindre les deux bouts, vu qu'ils ne sont pas forcément super doués comme escrocs. Le fait que Blaze soit un colosse un peu lent d'esprit et naïf y est peut être un peu pour quelque chose, mais ça n'empêche pas qu'on s'attache facilement à lui car il est très touchant.

C'est assez difficile de vous en parler, sans trop en révéler en tout cas on y apprend comment George et Blaze se sont connu et comment leur duo atypique et improbable s'est formé et comment est née leur amitié.

 

J'ai beaucoup apprécié le fait que les héros de l'histoire soient des truands, ça change un peu et comme j'adore les méchants en général dans les histoires, c'était que du bonheur ^^.De plus kidnapper et s'occuper d'un bébé n'est pas forcément aussi facile qu'ils auraient pu le croire.

 

La fin m'a également beaucoup plu, même si je ne peux pas vous dire quoi que ce soit là dessus sans vous spoiler.

En bref, bien que dans un registre un peu différent et moins effrayant que d'habitude, Stephen King a une fois de plus su m'embarquer dans son histoire et me faire apprécier ses deux escrocs George et Blaze.


Question bonus : Vous avez déjà kidnappé un bébé ? (Non je déconne ^^)

La vraie question bonus : Dans les films, livres...etc. vous êtes plutôt du côté des méchants ou des gentils ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Stephen King
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 17:05

Après un dimanche de repos, je reprends du service et l'article du jour, entrera dans le cadre des (je vous le donne en mille) challenges PAL sèches, du Roaarr Challenge de Mo' et de mon challenge BD.


palseches-copie-1Challenge BD logo pictosingelionpetit


Les petits ruisseaux est une BD franco-belge de Pascal Rabaté publiée chez Futuropolis en mai 2006. C'est un one-shot de 94 pages qui a reçu le Grand Prix de la Critique ACBD en 2007.


http://4.bp.blogspot.com/_JOkfgZVxAxM/TQjdWYiCD4I/AAAAAAAAAl0/6TEFl6p-xEU/s1600/Les_petits_ruisseaux.jpg
Tous les jours,  Emile et Edmond, deux petits papys, se retrouvent dans leur petit coin de cambrousse pour aller pêcher. Un cadre idéal pour papoter, casser la graîne et boire un petit coup entre amis. Mais même les meilleurs amis cultivent leur propre jardin secret...

Mon avis :

Ce n'est pas vraiment le genre de lecture dont j'ai l'habitude, mais ça n'empêche que ça a été un sacré coup de coeur. Par contre comme d'hab, qui dit coup de coeur, dit que je vais avoir du mal à en parler et que ça va pas me satisfaire -_-' (déjà mon résumé de l'histoire me plait pas du tout, mais bon faut bien garder du suspense ^^).

Quoi qu'il en soit cette BD est une chronique de vie où l'on suit Emile dans sa vie de tous les jours. Le dessin de Rabaté colle à merveille au thème, tout en légèreté et en finesse et nous permet de plonger de plein pied dans l'histoire. On ne voit pas défiler les 90 et quelques pages de l'album, tellement on est happé dedans. On n'a d'ailleurs aucun mal à s'identifier au héros (en dépit du fait qu'il soit bien plus âgé) qui est vraiment très attachant et j'espère que je serai comme lui à son âge.

Une histoire simple et sans fioritures sur la vie, le temps qui passe, la vieillesse...etc. tout sonne juste et ne fait pas dans le cliché.
 

En bref, une chronique de vie pleine d'émotion et de fraîcheur à lire absolument !! Tout simplement un hymne à la vie et une vraie petite merveille.

 

Donc un grand merci à Mo' qui m'a donné envie de découvrir cet album en en parlant (je ne sais plus où par contre lol)


Question bonus : Vous êtes déjà aller pêcher ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 11:11

Coucou tout le monde, c'est le week-end (pour vous, pas encore pour moi xD) et donc c'est la folie car voici un deuxième article. Celui là ne sera pas consacré à une chronique lecture, mais ça reste dans la thématique, puisque je vais vous faire part d'une excellente initiative à laquelle je prends part (en tant que participant pas organisateur).

Un triple Loto BD a été organisé par trois blogueuses géniales à savoir Mo' la Fée, Loula et Val. Je vais donc vous présenter tout ça un peu plus en détail afin que vous sachiez de quoi il retourne.


loto-bd-logo1.jpg
Le principe est ma foi très simple, chacun des lotos est limité à 8 participants (mais pas de panique il reste encore de la place ^^) et concerne un thème particulier (mais j'y reviendrai en temps voulu).

Tout ce que vous avez à faire c'est de choisir une BD (franco-belge, comics, manga, manhwa...etc.) en rapport avec le thème que vous enverrez au gagnant (si ce n'est pas vous) et le tour est joué.

Le principe est simple, il y aura deux gagnants par Loto, le premier recevra une BD de chacun des participants (si on est 8 faites le calcul, vous recevrez 7 albums de BD, c'est quand même pas rien ^^), le second gagnant recevra la BD choisie par le grand gagnant. Pour les autres il reste le plaisir d'avoir fait un heureux (ou une heureuse) et d'avoir fait découvrir un album.

Chez Mo' les BD appartiendront à la catégorie vécus, donc biographies, autobiographies, reportages, témoignages...etc. il y a de quoi faire.

Chez Loula ce sont les mondes imaginaires à l'honneur, donc tout ce qui est SF, fantasy...etc. il n'y a que l'embarras du choix

Chez Val il y a les fictions réalistes à la clé.

Pour avoir déjà participé au manga loto (qui fonctionnait sur le même principe mais avec seulement des manga) je peux vous dire que ça vaut vraiment le coup de participer (et pourtant je n'ai pas gagné ^^) et qu'elles font ça super bien. Vous pouvez bien évidemment participer aux 3 lotos, juste à un ou a deux, c'est comme vous voulez.

Si vous n'osez pas participer car vous ne connaissez pas beaucoup de livres sur le sujet, voilà des idées pour chacun des lotos.

Du coup ce serait une bonne occasion de faire plein de chouettes découvertes, donc viendez nombreux vous inscrire car on plus on sera nombreux et plus on s'amusera ^^. En plus, autant les initiatives autour des romans sont légions, autant celles sur la BD sont rares, donc il faut en profiter à fond !!!

Je vous mets les liens de chacun de leur billets de présentation du loto BD, donc allez voir là bas pour toutes les infos et vous inscrire (en plus elles en parlent beaucoup mieux que moi lol) vous avez jusqu'au 21 janvier minuit pour vous inscrire :

Chez Loula
 Chez Mo'
 Chez Val

 

Pour ma part j'ai l'intention de participer aux 3 lotos, donc vous recevrez probablement des BD de ma part ^^

 

 

Question bonus : vous étiez déjà au courant ou pas du tout ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Blog's life
commenter cet article

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.