Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 12:18

Mon article du jour entrera dans le cadre de mon challenge BD avec la clause warrior puisqu'il s'agit d'un auteur que je n'avais jamais lu. Il y a bien longtemps que j'aurais du faire cet article, si bien que je sais qu'au moins une personne l'attend lol. Cet article entrera également dans le cadre du Roaarrr Challenge de Mo'.

 

pictosingelionpetit

 

Mais d'un autre côté je ne regrette pas de ne pas l'avoir encore fait, puisque ça m'a permis de relire l'album plusieurs fois (à chaque fois que je prévoyais de faire l'article en fait ^^').

 

Comme ça fait déjà plusieurs mois que cet album est paru, tout a déjà été dit dessus, donc je suis désolé pour ce goût de réchauffé. Mais bon trêves de bavardages et entrons dans le vif du sujet.

 Challenge BD logo


Grasse Carcasse est le premier tome de la série Blast de Manu Larcenet. Il est publié par Dargaud depuis novembre 2009 et c'est un album de bande-dessinée en noir et blanc de 208 pages. Cet album a reçu le prix des libraires en 2010.


http://www.neuvieme-art.com/images/encyclo/albums/Grasse-Carcasse.jpg 

Polza Mancini a 38 ans, il est obèse et se trouve en prison. Deux inspecteurs de police sont chargés par leur patron de recueillir son témoignage. Polza va donc leur raconter toute son histoire  et pourquoi il en est arrivé là.

 

 

Mon avis :

 

Tout d'abord, avant Blast, je n'avais jamais lu un seul album de Larcenet (en tout cas pas que je sache lol) allez savoir pourquoi. Il y a quelques auteurs de BD comme ça, que je n'ai jamais touché sans trop savoir pour quelle(s) raison(s) (généralement des plutôt connus comme Bilal par exemple...etc.). Je me suis donc dit que mon challenge BD serait l'occasion rêvée de m'y mettre, j'ai donc pris le premier Larcenet qui me tombait sous la main à savoir le tome 1 de Blast.

 

J'avoue que j'ai quand même eu une petite appréhension avant de l'ouvrir, ne serait-ce qu'au niveau de l'épaisseur de l'album (200 pages c'est pas souvent en BD ^^) et également car je connaissais pas du tout l'auteur donc je ne savais pas à quoi m'attendre. Ben je peux vous dire qu'à peine ouvert, envolées les appréhensions !!! Je m'en suis même voulu de pas m'être plongé plutôt dans l'univers de Larcenet (bon depuis ma lecture par contre, je m'y suis mis et je rattrape mon retard lol).

 

Le noir et blanc apporte un vrai plus à l'ambiance et permet de s'immerger encore mieux dans l'histoire de Polza. Les dessins sont magnifiques et certaines planches réalisées à l'aquarelle sont vraiment de toute beauté et semblables à des tableaux.

 

Je vais maintenant essayer de vous parler un peu de l'histoire de Blast, mais ce ne sera pas facile pour deux raisons. La première étant le fait que je n'aime pas trop en dire, car je préfère vous laisser le plaisir de la découverte si jamais vous êtes tentés par des livres que je présente. La seconde raison, vient du fait que ce premier tome sert surtout de base à la série, on ignore beaucoup de choses et de nombreuses questions restent en suspens (mais je vais pas vous dire lesquelles pour ne pas vous gâcher le suspense ^^).

En tout cas, je me suis beaucoup attaché à Polza et ce dès le début de l'album et plus j'avançais dans ma lecture et plus j'éprouvais de la sympathie et de l'attachement pour ce personnage atypique. S'il n'y avait de temps en temps des interruptions de la part des enquêteurs, on en oublierait bien vite qu'il est en prison et qu'il a fait quelque chose de grave.


J'ai d'ailleurs énormément de mal à croire qu'il ait pu faire quoi que ce soit, tant j'ai été happé et transporté par son histoire (enfin le début de son histoire ^^), j'ai envie de le croire innocent et je n'arrive pas à l'imaginer en train de faire du mal à quelqu'un (mais je tomberai peut être de haut plus tard, qui sait ^^).

En bref, je trouve que cet album est génialissime, il donne vraiment envie de connaître la suite de l'histoire (notamment pour avoir la réponse à toutes les questions qui planent encore). On sent à la lecture que ce projet a été mûri de longue date (ce dont j'ai eu confirmation en parcourant le net et des interviews de Larcenet) et que l'auteur y met toutes ses tripes.

 

J'ai vraiment été soufflé et je l'ai relu à maintes reprises avec toujours autant de plaisir (je l'ai relu à chaque fois que j'ai voulu écrire mon billet dessus, soit déjà 4,5 fois au moins) et franchement on ne voit pas passer les 200 pages.

 

Donc bien qu'à la base l'épaisseur de l'album m'avait fait un peu peur, au final je me suis dit : Hein c'est déjà fini ?!! J'en veux encooooooore !!! J'attends donc avec impatience les albums suivants et j'adresse un énorme merci à Manu Larcenet car suivre le début de la quête de Polza aura vraiment été un grand moment pour moi, j'ai été transporté, ça m'a également fait beaucoup cogiter et enfin voilà quoi, pour moi c'est un sans faute.

Après mon avis n'est peut être pas des plus pertinents dans la mesure où je ne peux pas comparer cet album avec le reste de son oeuvre, donc peut être que certains de ses admirateurs ont été déçu, mais moi j'ai été conquis et pas qu'un peu.


Question bonus : Comme j'ai pas trop d'idées, j'ai envie de savoir ce que vous avez pensé de Blast si vous l'avez lu et si c'est pas le cas, si vous avez envie de tenter le coup ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 17:39

Au lendemain du bilan sur le challenge BD, je me dis que c'est pas bien car le billet que je vais faire, va renforcer l'hégémonie de la Franco-Belge ^^'. Mais comme c'est un album que j'adore, j'ai eu envie de vous en parler et de vous le faire (re)découvrir.


Challenge BD logo
Des lendemains sans nuage est un one shot (histoire complète en un tome) d'anticipation de Fabien Vehlmann (scénariste), Ralph Meyer (dessinateur) et Bruno Gazzotti (dessinateur), publié dans la collection Signé chez les éditions Le Lombard en 2001 et ré-édité en 2009.


http://www.chamberybd.fr/images/palmares2002/deslendemains.jpghttp://idata.over-blog.com/0/22/02/00//lendemains.gif


Dans un futur proche, le monde a été asservi par F.G. Wilson, lequel est devenu intouchable grâce à la technologie. Nolan ska, un vieil ingénieur, vient de trouver un moyen de remonter le temps et va tenter d'empêcher Wilson de devenir le maître du monde, en l'aidant à être écrivain.

Mon avis :

Un vrai coup de coeur que cette BD, je l'avais lue il y a des années de ça dans le journal de Spirou (c'est à dire avant que l'album soit publié) et tout ce temps après, je me souvenais encore de certaines histoires (c'est dire si ça m'avait marqué ^^).

Comme je l'ai dit plus haut, le fil rouge de cet album est le voyage dans le passé de Nolan Ska, pour empêcher F.G. Wilson de devenir le maître du monde dans le futur. Comme Nolan ne peut pas le tuer, il va essayer de le faire devenir écrivain, si bien que le récit est entrecoupé par 6 petites histoires qui dépeignent le futur de l'humanité (La méthode 100%, Le Big Flush, Le jour des morts, Un homme pressé, Le jugement de Salomon et La nuit du samouraï).

Le futur que les auteurs nous dépeignent est vraiment super bien pensé et semble pouvoir se réaliser tôt ou tard (ce qui le rend un peu effrayant). Cet album fourmille de bonnes idées et traite de sujets intéressants. Les dessins de Meyer et Gazotti sont très sympathiques et servent bien le récit. On s'attache facilement à Nolan Ska, cet idéaliste qui rêve de rendre le monde meilleur en changeant le passé.

En bref, un excellent album, que je vous recommande si vous n'avez rien contre les récits d'anticipation. Par contre j'ai lu certains avis qui disaient qu'ils n'aimaient pas le dessin (pour ma part moi j'aime beaucoup et j'adhère sans problème à l'univers de Velhmann et Gazzotti), donc feuilletez le avant de l'emprunter ou de l'acheter.


En tout cas pour moi, Des lendemains sans nuages c'est vraiment 64 pages de pur bonheur, un de mes albums cultes que je prends plaisir à lire et à relire de temps en temps.

(Ce qui m'énerve c'est qu'une fois de plus, comme pour tout les ouvrages que j'adore, j'arrive pas à faire un billet dont je sois satisfait et qui retranscrive bien ce que je ressens -_-')


Question bonus : Si vous aviez l'occasion de changer le passé, vous le feriez ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 18:33

Alos pour aujourd'hui ce sera un nouveau billet multi-challenge, qui fera d'une pierre deux coups. Les deux challenges concernés par ce billet sont Le Challenge Serial Killers d'Alcapone et mon challenge BD. Donc comme vous vous en doutez, je vais vous présenter une série de BD sur les serial killers ^^


psychose blog

Challenge BD logo
Dossier tueurs en série est une série de Bande Dessinée franco-belge publiée par les éditions Soleil depuis 2007. Les auteurs changent d'un tome à l'autre et comme il y a déjà 5 tomes, j'ai un peu la flemme de tous les citer, désolé ^^'. Il est à noter que les tomes de la série portent tous la mention déconseillé aux moins de 16 ans sur la quatrième de couverture.


http://www.bedetheque.com/Couvertures/DossierTueursEnSerie1_01042007.jpghttp://www.bedetheque.com/Couvertures/DossierTueursEnSerie2_29092007_174613.jpghttp://www.decitre.fr/gi/26/9782302005426FS.gifhttp://www.bedetheque.com/Couvertures/DossierTueursEnSerie4_24042009_081337.jpghttp://www.bedetheque.com/Couvertures/Couv_104099.jpghttp://www.bedetheque.com/Couvertures/Couv_95140.jpg


Chaque tome de la série Dossiers tueurs en série est consacré à l'histoire d'un tueur en série célèbre. Comme je l'ai dit plus haut, à l'heure actuelle 5 tomes sont sortis (j'ai lu les tomes 1, 2 et 4 pour le moment) et ils sont tous indépendants des uns des autres (donc rien ne vous oblige à tous les acheter ^^).

 

On retrouve donc Le tueur du Zodiac (T.1), Le Vampire de Sacramento (T.2), L'étrangleur de Boston (T.3), Ed Gein (T.4) et Ted Bundy (T.5) (je pense (et j'espère lol) que d'autres suivront).


Mon avis :

J'aime énormément cette série de BD, tout d'abord car elle parle de serial killers (et ça c'est chouette) et qu'on y retrouve l'essentiel de leurs histoires respectives. Même si les auteurs changent d'un album à l'autre, les scénarios et les dessins de chaque histoire sont vraiment excellents. On s'y immerge beaucoup et on a l'impression d'y être, résultat on voit pas le temps passer et les 48 pages de chaque albums sont très vite torpillées.

On apprend pas mal de choses en les lisant, bon bien sur je pense qu'on en apprend plus en lisant des documentaires consacrés aux tueurs, mais c'est un bon compromis et ça permet de "s'ouvrir l'appétit".

En préparant cet article, je me suis aperçu qu'une intégrale reprenant les 4 premiers tomes est éditée depuis 2009, pour moins de 20€ (sachant qu'un tome seul, coûte plus de 12€, c'est plutôt rentable ^^) je l'ai donc commandée et je vous dirais si ça vaut le coup ou pas dès que je l'aurai reçue (d'après ce que j'en ai lu, il y a des bonus supplémentaires, comme des petits dossiers de plusieurs pages sur les tueurs...etc.).

Par contre je pense que vous vous en doutez mais cette série n'est pas conseillée aux âmes sensibles (forcément il y a des morts et du sang ^^'), même si je trouve que l'interdiction aux moins de 16 ans est peut être un peu forte (mais après ça dépend de la sensibilité de chacun ^^) dans la mesure où d'autres BD sont beaucoup plus violentes et pas déconseillées ou interdites.

En bref, si vous aimez les tueurs en série, les BD un brin sanglantes et tirées de faits réels, je pense que la série Dossiers tueurs en série devrait pouvoir vous plaire. Je vous conseille donc d'y jeter un oeil si le coeur vous en dit. Pour ma part, je suis méga fan ^^


Question bonus : Si vous étiez un serial killer (un quoi ?) quel serait votre modu operandi (arme, victimes...etc.) ?

 

EDIT du 26 juin 2010 : Voilà j'ai reçu mon intégrale et je vais donc vous en dire un peu plus (au cas où ça vous refroidisse de l'acquérir ^^')

 

Au niveau du format elle est un peu plus petite que les albums traditionnels (27cm de haut et 19 de large) la couverture est souple (style Comics genre Walking Dead, Kick Ass...etc.) et les pages font un peu penser à du papier glacé.

Il y a une intro d'une dizaine de pages sur les serial killer (avec des références bibliographiques) et chaque histoire est précédé d'une introduction de 4-5 pages pour en apprendre plus sur chaque affaire (avec là encore quelques références bibliographiques).

Donc après l'avoir juste feuilletée, je peux dire que je ne regrette pas du tout mon achat ^^

 

(oui, oui j'avoue m'être contenté de juste recopier le commentaire que j'ai laissé à Alcapone (flemme quand tu nous tiens ))

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 23:01

Je vais faire d'une pierre, trois coups aujorud'hui, en effet l'ouvrage que je vais vous présenter aujourd'hui entre dans le cadre de 3 challenges auxquels je participe : A la découverte d'un pays d'Everthkorus (consacré à l'Australie pour la première édition), le défi BD sur les 5 continents de Catherine (pour l'Océanie) et mon challenge BD. Ce billet s'inscrit également dans le cadre du Roaarrr Challenge de Mo'. Eh oui aujourd'hui c'est encore mieux que le shampooing, c'est du 4 en 1 sur mon blog ^^


Australiebullesbd.jpgChallenge BD logo pictosingelionpetit


Là ou vont nos pères (The arrival en VO) est un album de BD franco-belge de Shaun Tan (auteur sinno-australien donc j'espère que ça ira pour les deux autres challenges ^^') publié chez Dargaud dans la collection Long Courrier en 2008. A noter que cet album a reçu le fauve d'or d'Angoulème en 2008 (prix qui récompense le meilleur album) et la Mention spéciale du Jury Œcuménique de la BD la même année.


http://img.over-blog.com/331x493/1/35/13/57/SEPTEMBRE08/shaun-tan.jpg
Un homme quitte sa famille pour partir à l'étranger et tenter de s'en sortir là bas, dans cet endroit où il ne connait rien n'y personne et où tout lui est étranger.



Mon avis :

J'ai envie de dire OUAHOU!!! On prend une bonne claque dans la gueule devant cet album. Déjà il faut savoir que vous ne trouverez pas le moindre texte, point de phylactères par ici, juste les dessins somptueux de Shaun Tan qui parlent d'eux mêmes. Parfois les dessins s'étalent sur une double page, d'autre fois c'est une succession de petites vignettes semblables à des photos dans un album, ce découpage sert habilement le récit et renforce la beauté de l'histoire.

Cet album est un fantastique hommage muet à tous ces gens qui ont décidé de tout quitter et de partir dans un pays étranger dans l'espoir de pouvoir y vivre une vie meilleure pour eux et leur famille. Ces gens qui partent dans un endroit complètement inconnu, en ne parlant pas la langue, en ne connaissant rien des coutumes...etc. qui risquent tout avec seulement un espoir, celui de mieux vivre, d'assurer un avenir radieux pour leur famille.

Le fait qu'il n'y ait pas le moindre texte, fait également que chacun s'approprie l'histoire à sa façon, y voyant ce qu'il veut en fonction de son vécu...etc. en faisant ainsi un album abordable à tous les âges. En revanche cet absence de texte peut, peut être en déboussoler certains, puisqu'ici c'est au lecteur de comprendre et d'imaginer ce qu'il veut.

Les dessins sont entièrement dans des tons sépias, grisés...etc. qui donnent également l'impression d'avoir entre les mains un album de photos souvenirs, dont tous les instantanés mis bout à bout nous racontent l'histoire de la famille.

En bref, une BD atypique, mais qui vaut vraiment le coup de s'y intéresser (enfin comme d'hab je vous conseille de feuilleter avant d'acheter, ou d'emprunter avant, pour vous faire une idée) ne serait-ce que pour le superbe trait de Shaun Tan et pour le vibrant hommage qu'il rend à tous les exilés, immigrés, réfugiés...etc. qui ont pris un jour leur courage à deux mains et ont tout quitté dans l'espoir d'une vie meilleure. 


Question bonus : vous seriez prêt à quitter tous vos proches, pour partir vivre ailleurs dans l'espoir d'une meilleur vie ?


Les autres participants au défi et leurs lectures (il y en a pour tous les goûts alors n'hésitez pas à aller y jeter un coup d'oeil (j'actualiserai les liens quand je pourrais))

 

-Evertkhorus présente Tim de Colleen McCullough

-Azariel présente La Liste de Schindler de Thomas Keneally

-Laure présente La dernière valse de Mathilda de Tamara McKinley

-Lagrandestef présente

-Bambi_slaughter présente Le koala tueur et autres histoires du bush de Kenneth Cook

-Leyla présente Par-dessus le bord du monde de Tim Winton

-Mystix présente

-Setsuka présente La quête de Deltora T.1 : Les forêts du silence d'Emily Rodda

-Lexounet présente Les oiseaux se cachent pour mourir de Coleen McCullough

-Antigone37 présente Les ombres de l'hiver de Tim Winton

-Folfaerie présente Eucalyptus de Murray Bail

-Ana76 présente

-Marie L. présente

-Mamoun présente

-Alice présente La liste de Schindler de Thomas Keneally

-Milou présente

-Mariiine présente

-Liyah présente La voleuse de livres de Markus Zusak

-Gio présente Piège nuptial (anciennement Cul de sac) de Douglas Kennedy

-Amélie présente

-Pickwick présente

-Emy présente Le fleuve secret de Kate Grenville

-Vero présente Le koala tueur et autres histoires du bush de Kenneth Cook

-Flof13 présente





Là où vont nos pères de Shaun Tan (Dargaud (2008)) 120 pages (15,50€)
ISBN : 978-2205059700

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 12:26

Je m'aperçois que je suis un gros glandouilleur et que ça fait un moment que j'ai pas posté (pas bien lol)


Hier j'ai bien actualisé le challenge BD (il était temps ) et j'ai même rajouté mes propres liens. Ce qui m'a permis de voir qu'en fait j'étais vachement moins avancé dans mon challenge que ce que je pensais (comme quoi des fois on se fait des idées ^^) du coup, aujourdhui, je vais vous présenter une petite BD de derrière les fagots.


Challenge BD logo
Thomas Silane est une série de BD franco-belge de Philippe Chanoinat (scénario), Patrice Buendia (scénario), Yves Lécossois (dessin et couleur des 3 premiers tomes), Roberto Zaghi (dessin tome 4) et Cyril Saint Blancat (couleur tome 4). La série est publiée par Bamboo dans la collection Grand Angle depuis 2004. Le 5 ème album est prévu pour le 16 juin 2010, la série se découpe à l'heure actuelle en 3 cycles : le 1er tome intitulé flash mortel compose le cycle 1. Le second cycle est composé du tome 2 : Le tueur de Noël et du tome 3 : Tempêtes. Le troisième cycle sera donc composé du tome 4 : Objectifs, du tome 5 : Fuites et du tome 6.


http://www.tribulles.com/img/products/thomas_silane_001_flash_mortel.jpghttp://www.bedeo.fr/var/bedeo/storage/images/bd_gallery/thomas-silane/thomas-silane-t.2-le-tueur-de-noel/1692374-1-fre-FR/Thomas-Silane-T.2-Le-tueur-de-Noel.jpghttp://www.bedetheque.com/Couvertures/ThomasSilane03.jpghttp://www.tribulles.com/img/products/thomas%20silane%20004.jpg


Thomas Silane est journaliste, plutôt engagé et prêt à courir tous les risques pour un bon scoop. Sa vie bascule le jour où il reçoit un appareil photo, qui en plus d'être un modèle de grande valeur, a la particularité de prendre des photos très différentes de ce qui est cadré. En effet le jour où Thomas Silane prend en photo un cadavre, ce n'est pas le corps qui apparaît lorsqu'il développe la photo, mais le meurtre...


Mon avis :

Alors là un bon gros coup de coeur BD de l'année dernière (je viens de les relire pour préparer la sortie du tome 5 lol) avec cet excellent thriller mâtiné de fantastique.

L'action est menée tambour battant, et c'est un réel plaisir de suivre Thomas lors de ses reportages, aidé par son appareil photo spécial. On se pose énormément de questions tout au long de la lecture, comme par exemple, d'où vient cet appareil, qui l'a envoyé à Thomas...etc.
Chaque cycle présente une enquête en particulier, mais tout le long (en plus de son travail de journaliste) Thomas cherche à en savoir plus sur son passé.

J'ai d'ailleurs appris récemment que le libraire BD dijonnais chez qui on se fournit est consulté pour la collection Grand Angle (son avis est pris en compte pour la publication ou non des séries) et qu'il est également considéré comme Librairie référence de France pour les éditeurs Dupuis, Dargaud, Lombard, Futuropolis (c'est à dire que ses ventes sont prises en compte dans les réimpressions de séries et autre^^) et ça franchement je trouve que c'est la classe (même si ça a pas vraiment de rapport avec le billet lol)

En bref, un scénario super bien ficelé, un thriller haletant et plein d'action, un petit côté fantastique avec cet étrange appareil photo, tout ça fait que je vous recommande plus que chaudement de lire Thomas Silane.
Pour un petit aperçu, je vous invite à faire un tour sur le site de la collection Grand Angle par ici (ça vous donnera surement plus envie que mon avis qui une fois de plus ne me plaît pas lol)

 


Question bonus : Si vous aviez un appareil photo qui prenait des photos d'évènements passés qui se sont déroulés à l'endorit que vous avez photographié, vous l'utiliseriez ou pas ? Et si oui dans quel but ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 18:25

Au menu aujourd'hui, un peu de Bande Dessinée, que je vous présente donc dans le cadre de mon challenge BD (où je suis à la bourre une fois de plus dans la mise à jour des liens vers vos blogs respectifs ^^')


Challenge BD logo
Aristide broie du noir est un album de Bande Dessinée franco-belge réalisé par Severine Gauthier (scénario) et Jérémie Almanza (dessin) publiée par Delcourt jeunesse en 2008.


http://www.decitre.fr/gi/30/9782756011530FS.gif
Aristide est un petit bonhomme de dix ans, vraiment très intelligent. Mais il a un gros problème : il a peur du noir...


Mon avis :

Un méga coup de coeur (qui a dit un autre ?), qui prouve une fois de plus que ce n'est pas parce qu'on dit BD jeunesse, qu'il faut passer à côté. Je ne peux que conseiller à tout le monde grand comme petit, de lire Aristide broie du noir.

Un vrai chef d'oeuvre, le dessin d'Almanza  retranscrit à merveille les peurs de l'enfance (le noir, les monstres...etc.) dans un univers sombre (la nuit) mais très coloré (oui je sais ça peut paraître paradoxal lol).

Séverine Gauthier fait également très fort, puisqu'en plus d'un scénario super sympathique (ce petit bonhomme qui fait des plans pour essayer de vaincre sa peur,c'est vraiment touchant), elle réalise la prouesse de livrer une BD entièrement rédigée en alexandrins. Rien que pour ça, cet album gagne à être connu, car ça confère un rythme à l'histoire, qui nous captive et nous entraîne, on se laisse porter par la musicalité des phrases et la poésie qui s'en dégage.

Ce style particulier en fait qui plus est, une bande dessinée que l'on peut lire à ses enfants (même aux plus petits ^^) et ainsi les initier en douceur à la BD et pourquoi pas les réconcilier avec le noir.

En bref je vous recommande plus que chaudement de lire Aristide broie du noir, une histoire inventive, belle comme tout et qui nous ramène en enfance. Un petit extrait (qui se trouve être la 4eme de couverture) pour essayer de vous convaincre :

"Chaque soir c'est pareil, le cortège infernal.
Le défilé de monstres et leurs chants sépulcraux.
Aristide lutte, tout seul, contre un sommeil fatal.
Il surveille les monstres, repousse leurs assauts."


Question bonus : Vous aviez peur du noir quand vous étiez petits ? Et maintenant ?


 

 

 

Aristide broie du noir de Gauthier et Almanza (Delcourt jeunesse (2008)) 32 pages (8.95€)
ISBN : 978-2756011530

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 16:35
Comme je l'ai déjà dit plus tôt, c'est pas le tout que j'organise un challenge, faut que je continue à écrire malgré tout. Or, il serait ptet temps que moi aussi je me mette à poster dans le cadre de mon challenge BD (je mets pas le lien vers mon blog, je pense que vous le connaissez lol) et pour se faire je vais vous présenter une trilogie bien sympa dans la lignée de la blaxploitation (cinéma des années 70, qui donnait des premiers rôles aux acteurs afro-américains, comme par exemple Shaft)

Challenge BD logo

Inner City Blues est une trilogie de Bande-Dessinée Franco-Belge réalisée par fatima Ammari-B (scénario), Brüno Thielleux (dessin) et Laurence Croix (couleur) publiée chez Vents d'Ouest en 2003 dans la collection Turbulences.

http://www.bedetheque.com/Couvertures/InnerCityBlues01.JPGhttp://www.bedetheque.com/Couvertures/InnerCityBlues2_08062004.jpghttp://www.bedetheque.com/Couvertures/InnerCityBlues03.JPGhttp://photos.froggytest.com/d/45162-2/Inner+City+Blues+Integrale.jpg

Arnold et Willie Brown sont frères et également des petits malfrats voleurs de voitures. Un beau jour, ils piquent la voiture de Yaphet Kotto, un des patrons du crime d'Inner City. Pour se racheter, les deux frères vont devoir travailler pour lui et accomplir les basses besognes, afin de prendre du galon dans l'organisation.


Mon avis :

Une de mes BD coups de coeur, que j'avais adorée à l'époque où je l'avais lue. On retrouve vraiment l'ambiance des 70's et l'atmosphère propre à la blaxploitation, tout y est y compris la musique qui est omniprésente tout le long des 3 albums. Les personnages principaux sont tous sympas et attachants et c'est un vrai bonheur de plonger dans ce monde de la pègre, où les fusillades et la drogue sont monnaie courante.

Le dessin de Brüno en rebutera peut être certains (moi perso, j'adore et j'adhère à fond ^^), mais ça serait vraiment dommage de passer à côté de cette super série à cause de ça. Chacun des tomes, se concentre sur l'un des personnages principaux. Le premier tourne autour des frères Brown et leur ascension au sein de la pègre. Le second est consacré à Priest, un ancien caïd qui sort de prison et tente de se remettre à flot. Le troisième et dernier tome est consacré à Yaphet Kotto, l'un des parrains locaux.

Les trois tomes se complètent et au fur et à mesure, on comprend tous les tenants et les aboutissants de l'histoire, les destins de tous les protagonistes se mettent en place et ne cessent de se croiser les uns et les autres, jusqu'au final qui ne sera révélé dans son entier que lors du troisième et dernier tome. Mon seul regret, c'est qu'il n'y a que trois tomes, j'aurai bien aimé rester plus longtemps dans la ville d'Inner City

En bref, vous l'aurez compris, j'adore cette série et je vous conseille de la lire si vous en avez l'occasion (ou au moins d'y jeter un petit coup d'oeil, je pense que vous ne le regretterez pas^^)


Question bonus : Vous auriez aimé être un truand ? Si oui quel genre et si non pourquoi ?



Inner City Blues T.1 : Arnold & Willie de Ammari-B, Brüno et Croix (Vents d'Ouest (2003)) 48 pages (9,40€)
ISBN : 978-2749300917

Inner City Blues T.2 : Priest de Ammari-B, Brüno et Croix (Vents d'Ouest (2004)) 48 pages (9,40€)
ISBN : 978-2749301532

Inner City Blues T.3 : Yaphet Kotto de Ammari-B, Brüno et Croix (Vents d'Ouest (2005)) 48 pages (9,40€)
ISBN : 978-2749302225

Inner City Blues L'Intégrale  de Ammari-B, Brüno et Croix (Vents d'Ouest (2009)) 144 pages (9,40€)
ISBN : 978-2749305011
Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 23:29
Hop hop nouvel article et on va retourner dans le bon vieux monde de la bande dessinée, mais je vais vous présenter une BD un peu spéciale, puisqu'en fait il y a deux histoires en une dans l'album.

Cet album a été réalisé par Davy Mourier (à la base c'est un webcomic qu'il publie sur son blog) l'un des fondateurs de la série TV Nerdz , ex animateur et présentateur sur Nolife, fondateur de la société de production unecaseenmoins...etc. (en bref un sacré personnage lol)

davy.jpgdavy_mourier_02.jpg







Donc cet album a été publié en 2009 aux éditions Adalie (petite maison d'édition) et présente deux histoires  intitulées :
-Il était une fois... Une fille que j'ai rencontrée deux fois ! Une histoire d'amour en web 2.0
-Papa, maman, une maladie et moi !

Ces deux histoires sont autobiographiques, la première nous raconte une de ces nouvelles histoires d'amour des temps modernes (rencontres par Internet, sms...etc.) avec tout ce que ça implique.

La seconde histoire quand à elle parle d'une maladie, des conséquences qu'elle à sur une famille...etc.


Mon avis :

Personnellement j'aime beaucoup ce que fait Davy Mourier en général (ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde puisque son humour est parfois un peu "gras") mais en ce qui concerne la BD, il se livre totalement, on vit au fil des cases ses angoisses, ses joies, ses peines...etc. le tout toujours teinté d'humour

Il dépeint les relations à distance ou la maladie d'un proche avec beaucoup de justesse et son langage à lui (souvent familier) mais on sent que c'est "vrai", qu'il y a mis ses tripes et donc forcément on est ému à la lecture, on s'aperçoit de l'enfer que ça doit être (d'apprendre qu'on a une maladie grave, ou un de nos proches) et on espère ne jamais avoir à vivre ça.

Du point de vue du dessin c'est un style assez particulier (qui ne plaira pas forcément à tout le monde) auquel personnellement j'accroche bien, mais que certains trouveront ptet simpliste. Malgré tout je pense que les deux histoires (et encore plus Papa, maman, une maladie et moi !) valent vraiment le coup d'être lues, car elles sont belles et touchantes.

En bref si jamais vous avez l'occasion, je vous conseille de jeter un oeil à cette BD qui se lit dans les deux sens (faut retourner l'album pour lire l'autre histoire)


Question bonus :

Vous avez déjà fait une rencontre amoureuse sur le Net ?



-Il était une fois... Une fille que j'ai rencontrée deux fois ! Une histoire d'amour en web 2.0 et Papa, maman, une maladie et moi ! de Davy Mourier (Les Editions Adalie (juin 2009)) (19€)
ISBN :978-2918455011

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 17:14
Allez hop hop, faut pas que je me relâche et que je continue de poster. Que les anti-manga se rassurent, le post du jour ne concernera pas un manga, par contre il s'agira de bande dessinée.

docteur-M.jpg
Le Testament du Docteur M est une BD réalisée par Jean-Pierre Pécau (scénario), Damour (dessin) et Vincent Froissard (couleur). Cette série est une trilogie (à l'heure actuelle il ne manque plus que le 3eme tome) publiée chez Delcourt dans la collection Série B.

Un patient amnésique baptisé M. s'évade d'un hôpital psychiatrique. Il va tenter de recouvrer la mémoire, son seul indice pour y parvenir, un morceau de pellicule de film. Mais il ne s'agit pas de n'importe quel morceau de film, c'est l'introduction du Docteur Mabuse de Fritz Lang, qui est censée ne plus exister...


Mon avis :

Une excellente série (j'attends d'ailleurs avec impatience le troisième et ultime tome, en espérant qu'il répondra à toutes les questions qu'on se pose) avec une ambiance assez glauque et sombre, un thriller vraiment très efficace grâce au scénario bien ficelé de Pécau et au dessin vraiment très bon de Damour, les couleurs de Froissard collent parfaitement à l'ambiance sombre de la série.

On voit également que les auteurs maîtrisent leur sujet (Fritz Lang et son oeuvre) et c'est un véritable régal à lire, en bref si vous recherchez un bon thriller en BD, je vous conseille de vous ruer sur Le Testament du Docteur M qui est un vrai petit bijou.


Bonus Question :

Demain vous vous réveillez dans un hôpital psychiatrique, vous faites quoi ?





Le Testament du Docteur M T.1 : Les Araignées de Pécau, Damour et Froissard (Delcourt (2008)) 47 pages (12,26€)
ISBN : 978-2-7560-1155-4

Le Testament du Docteur M T.2 : Les Trois Lumières de Pécau, Damour et Froissard (Delcourt (2009)) 55 pages (13,25€)
ISBN : 978-2-7560-1398-5

Le Testament du Docteur M T.3 : L'Origine du Mal de Pécau, Damour et Froissard (A paraître)
Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 22:56
Bon ben je vais vous présenter la BD que je viens juste de lire et qui m'a bien plu. Il s'agit de Holmes (1854/1891?) de Luc Brunschwig (scénario) et Cécil (dessin+couleur) publié par les éditions Futuropolis. A l'heure actuelle deux tomes sont parus (j'ai lu les deux) le tome 1 : L'adieu à Baker Street et le tome 2 Les liens du sang

9782754800488FS.gif
Le 4 mai 1891, Sherlock Holmes disparaît aux chutes de Reichenbach, entraînant avec lui, dans la mort, son plus grand ennemi, le professeur Moriarty... (texte de la quatrième de couverture)

Ici il ne s'agit pas de l'adaptation en BD des aventures du célèbre inspecteur, l'histoire se passe après sa mort, mais de nombreuses questions restent en suspens, raison pour laquelle Watson aidé de Wiggins, vont chercher à en savoir plus et à mieux connaître Sherlock Holmes.


Mon avis :

Je dois vous avouer que je n'ai jamais lu d'aventures de Sherlock Holmes (shame on me, je sais) malgré ça, je connais quand même ce personnage mythique. Brunschwig signe avec cette BD un coup de maître, puisqu'il développe le passé d'Holmes, ses relations...etc. qu'il pointe du doigt, de nombreux points obscurs dans la mort du héros...etc.

En plus de cet excellent scénario, Cécil retranscrit à merveille l'époque victorienne et nous y transporte aisément avec son trait très détaillé.

En bref, un scénario béton, des dessins superbes et une approche super originale du personnage de Sherlock Holmes font que je vous recommande plus que vivement cette superbe série (après n'étant pas un grand connaisseur des enquêtes de Sherlock Holmes, je ne peux donc pas vous dire si ça plaira aux fans)


Question bonus : Aimeriez-vous pouvoir rencontrer Sherlock Holmes ?


-Holmes (1854/1891?) T.1 : L'adieu à Baker Street de Brunschwig et Cécil (Futuropolis (2008)) 40 pages (11€)
ISBN : 978-2754800488  

-Holmes (1854/1891?) T.2 : Les liens du sang de Brunschwig et Cécil (Futuropolis (2008)) 39 pages (11€)
ISBN : 978-2754800464

 

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans BD franco-belge
commenter cet article

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.