Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 00:01

Après une longue période d'absence me voici de retour. Afin de me remettre dans le bain, je vais commencer par une lecture commune initiée par Lalou. Pourtant j'étais vraiment pas sur de rendre ma copie à temps puisque j'ai commencé à le lire lundi aprem. Mais finalement j'ai été tellement pris dans ma lecture de ce roman (qui était d'ailleurs une relecture puisque je l'avais déjà lu il y a une dizaine d'années de ça) que je l'ai dévoré en un rien de temps, ce qui me permet d'être dans les temps pour rédiger mon billet. J'ai également décidé de le faire entrer dans le Défi SF de GeishaNellie puisque c'est un excellent roman de SF (bon par contre pour la catégorie c'est plus dur à définir ^^')


sf.jpg
Ubik (Ubik en VO) est un roman de Science Fiction écrit par Philip K. Dick, il a été publié en 1969 aux USA et en 1970 en France. J'ai lu la version publiée par les editions J'ai Lu (oh la belle redondance ^^) en 1982 et comportant 250 pages.


http://www.noosfere.com/heberg/Le_ParaDick/couvertures/Ubik.2.jpg
En 1992, la compagnie Runciter Associates basée à New York est un des principaux organismes anti-psi. Leur travail est d'empêcher les télépathes, les précognitifs et autres personnes dotées de pouvoirs psychiques d'interférer dans la vie des gens. Dans le cadre d'un gros contrat, Runciter et ses meilleurs agents vont devoir se rendre sur la Lune où une grosse entreprise a peut être été noyautée par des télépathes.


Mon avis :

Un excellent roman de Science Fiction que j'ai dévoré en un rien de temps. La vision du futur (ben oui 1992 par rapport à 1968  c'est du futur ^^) imaginée par Dick est vraiment très intéressante. Les morts sont cryogénisés, placés dans des moratoriums et maintenus dans un état de semi-vie, qui permet aux vivants de venir leur parler quand ils le souhaitent.

 

Autre concept sympa (enfin intéressant plutôt, car à vivre ce serait supra ch*ant lol) tout est payant et ce que vous vouliez vous laver, boire un café, ouvrir une porte...etc. ce qui donnera lieu à des situations assez amusantes. La présence des pouvoirs psy au sein de la société est également très bien pensée et sert de pierre angulaire au récit.

Je vais avoir beaucoup de mal à vous parler de l'histoire de ce livre sans trop en dire, du coup désolé si jamais ça ne vous donne pas forcément très envie. On va suivre toute l'équipe de Glen Runciter et plus particulièrement Joe Chip, un des meilleurs éléments de l'équipe, lors de leur mission sur la Lune. Mais cette mission va s'avérer plus complexe et dangereuse que prévue, avec de graves conséquences pour toute l'équipe.

K. Dick nous transporte sans aucun mal dans sa vision de 1992 et c'est avec grand plaisir et curiosité qu'on suit Joe Chip dans sa quête. On élabore de nombreuses théories au fur et à mesure que l'histoire avance sur le pourquoi et le comment de tout ça. Comme dans la plupart des romans de K. Dick que j'ai lus (enfin d'après ce que je m'en souviens) la fin est interprétable de multiples façons et chacun peut y voir ce qu'il souhaite, ce que je trouve très positif (mais qui en rebutera peut être certains d'entre vous).

Autre point que j'ai beaucoup apprécié dans ce roman, même si ce n'est qu'un petit détail et plutôt du gadget, ce sont les petits extraits que l'on trouve au début de chaque chapitre. Je les ai trouvés amusants et ils entrecoupent agréablement le récit (mais je vous en dis pas plus sur leur nature, vous découvrirez de quoi il retourne en lisant Ubik ^^)

 

En bref, un excellent roman très prenant qui jongle avec de nombreuses thématiques de SF et offre une intéressante vision du futur (enfin pour nous c'est du passé mais bon). On ne s'ennuie pas une seule seconde et on a hâte de savoir ce qui va se passer ensuite. A lire et a relire sans hésitation !!!

 

Les avis des autres participants à la LC :

-Taliesin

-El Jc

-Fattorius

-Soundandfury

-Lexounet

-Dementia

-Lalou

 

 

Question bonus : vous aimeriez pouvoir continuer à parler à vos proches après leur décès (ou qu'ils puissent continuer à vous parler après le vôtre) ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 18:37

L'article du jour sera un article d'une pierre deux coups, puisqu'il entrera dans le cadre du défi SF de GeishaNellie et du Challeng' ô Swap de Nadège/Lady Scar. En effet, ce livre de SF m'a été offert lors du swap SF par GeishaNellie et il était plus que temps que je le lise.


sf.jpgchalleng'o swap


Le jeu du monde est un roman de Science Fiction français de Michel Jeury paru en 1985 chez Robert Laffont (j'ai la version de 1990 parue chez Le livre de poche dans la collection Science Fiction et qui comporte 350 pages) par contre je dois bien avouer que je suis assez embêté pour le classer dans le cadre du défi SF. Je pense le mettre par défaut dans la catégorie anticipation, même si ça ne me satisfait pas vraiment -_-'


http://sf.emse.fr/AUTHORS/MJEURY/MJ-LJDM-B.GIF

Notre société est dorénavant régie par le jeu, il existe toutes sortes de jeux différents, mais le Jeu du Monde les surclasse tous. En effet, c'est ce jeu qui permet de connaître sa position sociale, puisque c'est grâce à lui que les joueurs obtiennent de l'argent (Ugames), de façon totalement aléatoire.

Bruno Mansa, est un excellent entraîneur de jeu troyen (un jeu sportif très à la mode), mais malheureusement Le Jeu du Monde va lui faire dégringoler l'échelle sociale. Bruno se retrouve avec seulement 287 Ugames, même pas de quoi pouvoir rejouer...


Mon avis :

Tout d'abord, il faut savoir que j'en revenais pas quand j'ai reçu ce livre, en effet pour moi Michel Jeury c'était un auteur de romans du terroir. J'ai donc fait des recherches pour vérifier que c'était pas des fois un homonyme (comme l'écrivain de SF Christophe Lambert qui n'a rien à voir avec l'acteur).


Eh ben non, il a bel et bien écrit des dizaines de romans de SF avant de faire du terroir (sacré changement lol). Quoi qu'il en soit, ça a été pour moi une excellente découverte et je remercie énormément GeishaNellie sans qui je n'aurai jamais su qu'il écrivait de la SF (et j'aurai loupé quelque chose de bien).

J'ai adoré ce roman que j'ai dévoré très rapidement, car j'aime beaucoup en règle générale, lorsqu'on trouve dans des romans de SF des jeux ou des sports inventés.


Or là, la majeure partie de l'intrigue tourne autour, donc pour moi c'était carrément que du bonheur. Il m'a fallu un petit temps d'adaptation au début, car on nous lance pas mal de sigles, de noms et autres sans forcément trop d'explications, mais bien vite on comprend toutes les petites subtilités et donc cette impression ne dure pas.

L'histoire se déroule sur la Terre, mais n'a pas grand chose à voir avec notre société actuelle (d'où mon classement dans l'anticipation) puisque tout est régi par le jeu (et donc le hasard) n'importe qui, peut du jour au lendemain se retrouver à l'opposé de sa situation actuelle.


Le pauvre Bruno Mansa va d'ailleurs en faire les frais, puisqu'il perd tout. On va donc suivre ses pérégrinations au sein de la société pour essayer de reconquérir son ancienne place.

Le roman nous décrit bien l'évolution de Bruno, qui va devoir passer par beaucoup d'épreuves pour pouvoir s'en sortir,  ce qui lui permettra de voir et de comprendre tous les rouages de cette société régie par le jeu.


J'ai d'ailleurs trouvé que ce monde dépeint par Michel Jeury était vraiment très intéressant et plein de bonnes idées, même si je doute que la Terre évolue dans ce sens un jour. Bien évidemment qui dit jeu, dit "accros" aux jeux et également parfois tricheurs, la société ne manque d'ailleurs ni des uns, ni des autres.

En bref, un vrai coup de coeur pour moi, j'ai adoré cette société basée sur le jeu (notamment la découverte des multiples jeux différents qui la composent, tous plus ou moins dangereux) et je me suis régalé à suivre l'évolution de Bruno Mansa, que j'ai trouvé très attachant tout au long de cette aventure.


Nul doute, que je tacherai de lire d'autres romans de SF de Michel Jeury (le terroir ça me tente pas du tout lol) tant cette découverte m'a plu. Encore mille mercis à GeishaNellie


Question bonus : Seriez vous prêt à risquer votre vie dans un jeu ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 23:20

Il y a quelques de temps de ça, je vous avais présenté le roman No pasaran, le jeu. Aujourd'hui, je vais donc vous présenter la suite de ce roman, que j'ai lue récemment.

 

Andreas, le retour est donc la suite de No Pasaran, le jeu écrite par Christian Lehmann et publiée par l'Ecole des Loisirs en 2005, dans la collection Medium.


http://www.images-chapitre.com/ima3/original/851/964851_5139785.jpg


Thierry pense avoir retrouvé la trace d'Andreas, qui a disparu depuis 3 ans. Selon lui, Andreas aurait été happé par le jeu vidéo l'Expérience Ultime et en serait prisonnier. Eric et Thierry sont donc les seuls à pouvoir sauver leur ancien ami...

 

 

Mon avis :

 

J’ai bien aimé, cette suite, on y retrouve les mêmes personnages que dans le premier, mais comme l’action se déroule trois ans plus tard, ils ont beaucoup changé. De nouveaux personnages font également leur apparition.

 

Le style de Lehmann est toujours aussi agréable et efficace, on retrouve tout ce qui faisait la force du premier roman : les thématiques de la guerre, des jeux vidéos, de la violence…etc. Les scènes de batailles et de guerre sont criantes de réalisme et les plongées dans le jeu sont toujours aussi intenses, si bien que les âmes les plus sensibles peuvent peut-être être choquées (je dis ça car j’ai lu un avis qui allait dans ce sens).

 

Cette suite laisse pas mal de questions en suspens, et on peut se prendre à espérer un troisième tome (moi en tout cas je l’espère ^^) mais peut être que ça en frustrera certains. En tout cas, si vous avez aimé No pasaran, le jeu, je pense que vous devriez aimer Andreas, le retour.

 

 

Question bonus : Si vous étiez le dernier espoir de quelqu’un que vous n'aimez pas forcément, vous essayeriez de sauver cette personne ou pas ?

 

 


Andreas, le retour de Christian Lhemann (L’Ecole des loisirs (2005)) 218 pages (9.50€)

ISBN : 978-2211077538


Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 22:31

C'est pas le tout que j'organise mon premier challenge, il faut quand même que je continue à poster sur mon blog lol. Je vais donc vous présenter un livre que j'ai lu dans le cadre de ma participation au challenge Crazy SF de GeishaNelliesf.jpg

1984 est un roman d'anticipation (une dystopie pour être exact (c'est en gros comme une utopie, sauf qu'au lieu de montrer une société parfaite, c'est tout le contraire)) de George Orwell, écrit en 1948. Ce roman a été publié pour la première fois en France en 1950 aux Editions Gallimard.

http://pablecno.files.wordpress.com/2010/01/couverture-de-1984.jpg

Londres se trouve au coeur de l'Océania, une société totalitaire, régie par le Parti et son chef emblématique Big Brother. A l'aide du télécran, les habitants de l'Océania sont constamment espionnés et surveillés. Winston Smith, un habitant de Londres, va peu à peu prendre conscience de sa condition et se rendre compte que la société dans laquelle il vit, n'est peut être pas aussi parfaite que ça...

 

 

Mon avis :

 

Déjà je dois bien avouer, que j'ai eu du mal à faire un résumé sans trop en dire (et j'en suis d'ailleurs pas content, mais bon tant pis), mis à part ce souci de résumé, j'ai adoré ce roman. Déjà parce que c'est impressionnant de voir à quel point Orwell, qui a écrit ce livre dans les années 40-50, a eu une vision quand même assez "juste" de notre société actuelle.


Bien entendu, tout n'est pas conforme à notre société actuelle (et tant mieux j'ai envie de dire) mais malgré tout on retrouve certaines des dérives actuelles de notre monde.

 

La société que nous dépeint Orwell fait vraiment froid dans le dos, mais malgré ça, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre Winston Smith, voir son évolution tout au long du roman. Dans l'ensemble le livre se lit assez rapidement, même si j'ai eu plus de mal avec certains passages qui décrivent la société très en détail. Mais ces moments restent importants et intéressants (d'ailleurs c'est vraiment inquiétant tout ça, mais chut, chut, chut j'en dis pas plus^^) en dépit du fait qu'ils cassent un peu le rythme du récit.

 

J'ai également bien aimé, le fait qu'Orwell a créé une langue (la novlangue) pour son roman, et c'est très sympa qu'une dizaine de pages, en appendice, nous expliquent les principes de cette langue pour le moins originale (vous comprendrez pourquoi je dis ça, en lisant le livre^^)

 

Maintenant que je l'ai lu, je comprends mieux pourquoi 1984 est un "classique", c'est vraiment un roman qui vaut le coup d'être lu et qui nous fait beaucoup réfléchir. En bref, à lire absolument !!!

 

 

Question bonus : Si vous viviez dans une société totalitaire, vous vous rebelleriez contre le système établi ou pas ?

 

 


1984 de George Orwell (Editions Gallimard, (2009)) 438 pages (7.70€)

ISBN : 978-2070368228

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 07:59

Comme je suis de retour de vacances, je vais recommencer à publier un peu plus régulièrement (au moins en principe ^^’) et on va donc commencer avec un roman d’anticipation que j’ai lu pendant mes vacances. Je ne l’avais pas prévu à la base, mais je le rajoute à mes lectures dans le cadre du défi crazy SF catégorie roman d'anticipation.

sf.jpg

Il s’agit de Rien ne nous survivra : le pire est avenir de Maïa Mazaurette édité chez Mnémos en 2009 et qui inaugure la collection dédales (dédiée à la SF visiblement). Ce livre est une version remaniée et réécrite de Le pire est avenir publié aux éditions Laffont en juin 2004

http://www.decitre.fr/gi/18/9782354080518FS.gif

En France, et plus particulièrement à Paris, les jeunes se sont révoltés et ont décidé d’exterminer tous les vieux (toute personne âgée de 25 ans ou plus) afin d’être libres. Silence, un jeune sniper incarne le modèle à suivre pour les jeunes, mais l’Immortel un autre sniper, est bien décidé à le surpasser et lui faire vivre l’enfer.

 

 

Mon avis :

 

Je pense pas que mon résumé de l’histoire donne vachement envie, mais ce roman m’a vraiment bien plu, ne serait-ce que parce que le concept de la révolution des jeunes est vraiment sympa (enfin dans ce contexte il ne me resterait que quelques mois à vivre lol) même si la plausibilité d’un tel scénario fait quand même un peu froid dans le dos.

 

Je trouve que l’ambiance de guerre civile et de guérilla urbaine est plutôt bien retranscrite, les affrontements entre les jeunes et les vieux sont assez sanglants, c’est plein d’embuscades, de coups fourrés…etc.

 

L’histoire switche entre le point de vue de l’Immortel et celui de Silence (ce qui déplaira ptet à certains d’entre vous, mais qui moi m’a bien plu) chacun ayant une vision différente du conflit et ses propres motivations et objectifs.

 

En dépit de quelques petites incohérences et de certains points pas aussi poussés que je l’aurais voulu, le pire est avenir reste un roman d’anticipation bien sympa, qui présente un futur pas si impossible que ça et qui fait réfléchir sur notre société et ses dérives.

 

 

Question bonus : Si une guerre civile éclatait, vous y prendriez part où vous profiteriez du chaos ambiant pour tenter de vous terrer dans un coin ?

 

 

Rien ne nous survivra : le pire est avenir de Maïa Mazaurette (Mnémos 2009) 269 pages (19€)

ISBN : 978-2354080518

 

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 23:28

On va rester dans les romans jeunesse, en faisant du rangement, je suis retombé sur un roman qui m'avait énormément plus quand j'étais ado (un de mes livres cultes) que je m'en vais donc vous présenter de suite.

http://www.col-galilee-lingolsheim.ac-strasbourg.fr/images%20importees/cdi/3/no%20pasaran.jpg
No pasaran, le jeu est un roman de Christian Lehmann publié par L'école des loisirs en 1996 (ça ne nous rajeunit pas tout ça lol).

Thierry, Eric et Andréas, sont trois ados fana de jeux vidéo, lors de leur séjour en Angleterre, ils font l'école buissonnière et partent à la recherche d'une boutique de jeux vidéos. Celle-ci est tenu par un vieillard, qui a un choc en voyant un insigne guerrier sur le blouson d'Andréas. Il offre un jeu vidéo aux trois jeunes gens et leur ordonne d'y jouer chez eux. Mais ce jeu finira par se réveler très dangereux...


Mon avis :

Un excellent roman fantastique qui montre que la frontière entre le réel et le virtuel peut parfois être très mince et dépeint bien les atrocités de la guerre. Bien que je l'ai lu des années de ça, il reste toujours très présent dans mon esprit et m'a beaucoup marqué. Un excellent roman, qui se lit bien et qui fait réfléchir sur un tas de choses, à lire absolument.

D'ailleurs en préparant cet article, je me suis aperçu qu'une suite intitulée Andréas, le retour avait été écrite par Christian Lehmann (je l'ai donc commandée dans la foulée et je vous en parlerai probablement un jour^^)


Question bonus : Vous aimeriez jouez à des jeux de réalité virtuelle super réalistes ?




No pasaran, le jeu de Christian Lehmann (L'école des loisirs (1996)) 233 pages (9.02€)
ISBN : 978-2211037112

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 15:53

Vous avez encore droit à un petit répit niveau BD, puisqu'on va de nouveau faire un tour du côté des romans jeunesse. Je vais vous présenter une série qui me plait bien (même si j'ai pas encore lu tous les tomes ^^')

1078449_3048267.jpg
Bobby Pendragon est une série de romans de D.J. MacHale publiée depuis 2003 aux éditions du Rocher. A l'heure actuelle 9 tomes sont déjà sortis (j'ai lu les 4 premiers à l'heure actuelle)

Bobby est un ado comme les autres et vit sa petite vie tranquille, dans le Connecticut. Mais tout va basculer le jour où Bobby va apprendre qu'il est un Voyageur, ayant pour mission d'empêcher les différents Mondes de sombrer dans le chaos.

Bien malgré lui, Bobby devra donc emprunter des flumes (sortes de portails spatio-temporels) afin de se rendre sur les Mondes prêts à basculer dans le chaos et empêcher que ça se produise.


Mon avis :

J'aime beaucoup cette série, déjà car contrairement à souvent, "le héros" a pas forcément envie de sauver le monde (les Mondes en fait lol) et aurais préféré rester peinard chez lui.

Ensuite chaque tome se déroule sur un Monde différent, avec ses coutumes, ses avancées technologiques...etc. donc c'est toujours sympa de voir des décors variés, de découvrir des nouveaux peuples  et des missions différentes...etc.

Il y a beaucoup d'action, les aventures vécues par les voyageurs sont plutôt palpitantes, il y a également de l'humour et de l'émotion, en bref c'est vraiment très varié et divertissant et comme vous vous en doutez, je vous conseille cette série ^^


Bonus Time : Vous aimeriez pouvoir voyager à travers d'autres dimensions et vous rendre sur d'autres mondes ? (si oui, quels genre de mondes vous préféreriez visiter ?)




Bobby Pendragon T.1 : Le Marchand de peur de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.50€)
ISBN : 978-2268047775

Bobby Pendragon T.2 : La Cité perdue de Faar de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 352 pages (13.50€)
ISBN : 978-2268050140

Bobby Pendragon T.3 : La Guerre qui n'existait pas de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268052038

Bobby Pendragon T.4 : Cauchemar virtuel de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268053660

Bobby Pendragon T.5 : La Cité de l'Eau noire de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268055640

Bobby Pendragon T.6 : Les Rivières de Zadaa de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268057996

Bobby Pendragon T.7 : Les jeux de Quillan de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268061726

Bobby Pendragon T.8 : Les Pèlerins de Rayne de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (13.90€)
ISBN : 978-2268065441

Bobby Pendragon T.9 :
L’avènement du corbeau de D.J. MacHale (Editions du Rocher (2003)) 349 pages (14.90€)
ISBN : 978-2268068008

Bobby Pendragon T.10 : Les guerres de Halla (Editions du Rocher (à paraître))

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 21:54
Je dois absolument présenter le livre que je viens juste de finir, tellement il m'a plu et je l'ai adoré. Il pourrait entrer dans le défi S-F mais je préfère ne pas l'y mettre. En tout cas ce roman signe mon retour à la lecture de SF (ça fait vraiment du bien de s'y remettre d'ailleurs^^)



Des fleurs pour Algernon est une nouvelle et un roman de Daniel Keyes, la nouvelle a été publiée en 1959 (et a reçu le prix Hugo de la meilleure nouvelle courte en 1960)
et le roman en 1966 (et a reçu le prix Nebula du meilleur roman la même année), en France il a été publié par J'ai lu en 1972. Ce roman a été adapté deux fois au cinéma (Charly de Ralph Nelson en 1968 (film américain) et Des fleurs pour Algernon de David Delrieux en 2006 (film français)) ne les ayant pas vus je ne peux pas vous en parler. En revanche et c'est bien là le but de ce blog, je vais vous parler du roman qui est grandiose.

Ce roman se présente sous les formes de comptes-rendus rédigés par Charlie Gordon (avec la date de rédaction, un peu à la façon d'un roman épistolaire, mais pas tout à fait)

Charlie Gordon est un arriéré mental, il travaille dans une boulangerie comme apprenti (il passe surtout le balai) et suit des cours pour apprendre à lire à l'Université Beekman. Il va être choisi pour subir une opération du cerveau afin de démultiplier ses capacités cérébrales. Cette expérience ayant marché sur Algernon, une souris blanche, les scientifiques ont pensé qu'il en serait de même avec un être humain.

Charlie va donc être suivi psychologiquement avant et après l'opération et c'est pourquoi il rédige son journal intime sous forme de comptes-rendus, nous faisant partager ce qu'il ressent, ses pensées...etc.


Mon avis :
Un roman à lire absolument !!!! Un véritable chef d'oeuvre, beau et poignant, on en ressort pas indemne et on prend conscience de beaucoup de choses lors de la lecture. Les premiers comptes-rendus écrit par Charlie sont truffés de fautes, écrits limite phonétiquement, puis au fur et à mesure, suite à l'opération, on assiste a une amélioration de la syntaxe, de l'orthographe, du vocabulaire...etc. on voit Charlie passer du stade d'arriéré mental à celui de génie, avec tous les changements et les désillusions que ça entraine. Mais plus on monte haut et plus dure est la chute...

En bref un magnifique roman plein de réflexions sur la société, sur l'intelligence, l'amour...etc. qui se dévore et qui vous touchera.


Question bonus :
Si on vous proposait d'être le cobaye d'une expérience capable d'aider des tonnes de gens (sachant qu'il n'y a aucune garantie de succès), vous accepteriez ou pas ?


Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes (J'ai lu) 250 pages (4,80€)
ISBN : 978-2290312957

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 21:48
Je vais vous présenter une trilogie que je suis en train de lire (à l'heure actuelle deux tomes sont sortis et j'ai lu le premier) il s'agit de Méto écrit par Yves Grevet et paru chez Syros.



Le 1er tome La maison est paru en 2008 et le second tome L'Île est sorti en 2009.

Cette trilogie de Science-Fiction (récompensée par de nombreux prix littéraires) nous emmène au sein d'une drôle de maison. Dans cette maison, 64 enfants (tous masculins, dont Méto le héros) sont enfermés et vivent coupés du monde. Ils n'ont aucun souvenir de leur vie avant leur arrivée au sein de la maison (hormis le fait qu'ils étaient malheureux avant et qu'ils sont heureux à présent) et sont répartis en quatre classes d'âge auxquelles correspondent une couleur (les Bleu clair, les Bleu foncé, les Violets et les Rouges)

Au sein de cette maison ils reçoivent une éducation très spéciale et sont étroitement surveillés par les César, des êtres étranges et identiques, qui semblent toujours tout savoir et font régner la discipline d'une main de fer.

La plus grande peur de ces enfants est que leur lit "craque" synonyme du fait qu'ils sont trop grands et doivent donc quitter la maison, mais pour aller où ? Nul ne le sait et les rumeurs les plus folles courent parmi les enfants. Méto est devenu un rouge et est donc susceptible de devoir quitter la maison à tout moment...

Mon avis : cette série est vraiment très prometteuse, on ne cesse de se poser des questions d'ou viennent ces enfants, pourquoi ils se retrouvent là, où vont-ils après, pourquoi il n'y a aucune fille...etc. toutes ces questions et bien d'autres trouveront des réponses dans la série (en tout cas je l'espère lol)

Le concept est également très intéressant, ces enfants quasiment livrés à eux, coupés du reste du monde...etc. ce qui ne manque pas de créer des tensions, en plus malgré leur jeune âge la violence est quand même très présente.

En bref un de mes coups de coeur en littérature jeunesse, dont j'ai hâte de connaitre le fin mot.


Question bonus : Si vous vous retrouviez dans la maison, vous tenteriez de vous échapper par tous les moyens ou vous accepteriez le système ?


-Méto T.1 : La maison (Syros) 246 pages (14,90€)
ISBN : 978-2748506884

-Méto T.2 : L'île (Syros) 246 pages (14,90€)
ISBN : 978-2748507867
Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman Science-Fiction
commenter cet article

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.