Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 18:25

Comme la dernière fois, je vais encore faire d'une pierre trois coups avec mon article du jour. En effet ce dernier entre dans le cadre de la seconde mouture d'A la découverte d'un pays d'Everthkorus (consacré à l'Afrique du Sud), le défi BD sur les 5 continents de Catherine (pour l'Afrique) et mon challenge BD (avec les clauses géographique et type).


afriquebullesbdChallenge BD logo


Bitterkomix est un recueil de bande dessinée édité par l'Association en 2009 et comportant 256 pages en noir et blanc et en couleurs. Il s'agit d'une anthologie reprenant des planches de Joe Dog, Konradski et Lorcan White.


http://www.bedetheque.com/Couvertures/Bitterkomix_06042009_140751.jpg
A la base Bitterkomix est une revue de Bande Dessinée sud-africaine, créée par Anton Kannemeyer (Joe Dog), Conrad Botes (Konradski) et Mark Kannemeyer (Lorcan White) en 1992. Dans cet ouvrage on retrouve de nombreuses planches, couvertures...etc. issues des 15 numéros de la revue parus entre 1992 et 2008. Il y a également de nombreux travaux graphiques de Joe Dog et Konradski.


Mon avis :

Avant de commencer à donner mon avis, j'avoue que j'ai choisi cet ouvrage totalement au pif, en cherchant s'il existait ou non de la BD Sud-Africaine, donc je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec cet album.

 

Après lecture de l'album (et documentation sur le sujet) je tiens à vous prrévenir que Bitterkomix est une revue underground et que son contenu est volontairement provocateur et politique.

 Ce recueil n'est donc pas à mettre entre toutes les mains, puisqu'on y trouve entre autres choses, de la violence, du sexe (et la plupart de ses dérives (scatophilie, nécrophilie, pédophilie, inceste...etc.) et une critique virulente de la société sud-africaine (principalement de la communauté blanche) en somme, âmes sensibles  abstenez vous !!!

 

Je me doute bien qu'après une telle introduction ça a du en refroidir bon nombre d'entre vous, mais je préfère que les choses soient claires d'entrée de jeu.

Je dois bien avouer aussi, que faire cet article est loin d'être facile, dans la mesure où il s'agit d'un recueil d'histoires...etc. et que le contenu est donc très varié et sans forcément de fil conducteur (hormis la critique de la société sud-africaine pré et post-Apartheid), et que qui plus est ce n'est pas le genre de lecture que j'ai habituellement (donc difficile de comparer à autre chose).

Malgré ça, je ne regrette pas du tout mon achat et ma lecture. On retrouve de nombreuses références détournées (Hergé par exemple) et le dessin des trois auteurs m'a bien plu (ils ont un très bon coup de crayon, chacun dans plusieurs styles différents). Tout est très cru (surement trop pour certains), mais je trouve que ça renforce le message que les auteurs veulent faire passer au travers de leurs histoires.

 

J'ai d'ailleurs appris (et révisé) énormément de choses sur l'histoire et le contexte politique Sud-Africain dans cet ouvrage, car en plus des planches de BD on trouve de nombreux textes explicatifs, annotations...etc. qui servent à éclairer la lecture des diverses planches et histoires.

L'anthologie publiée par l'Association est d'excellente facture avec un papier et une couverture souple de qualité, en dépit de son épaisseur (256 pages quand même) le recueil est très agréable à feuilleter (mais il vaut quand même mieux éviter de le lire d'une traite à bout de bras lol), donc le prix peut paraître élevé de prime à bord (une trentaine d'euros) mais j'ai envie de dire qu'on en a pour son argent.

 

Comme la revue Bitterkomix est rédigée en Afrikaans (langue issue du néerlandais et parlée en Afrique du Sud et en Namibie) on en retrouve ainsi que de l'anglais à plusieurs endroits dans l'ouvrage, ce que j'ai trouvé très intéressant.

En bref, une lecture qui m'a beaucoup plu (un article super dur à rédiger par contre -_-') mais que j'aurai quand même du mal à conseiller car ça reste vraiment super particulier et que le prix peut également rebuter.

 

Mais si vous avez envie de découvrir un nouvel horizon de BD et que vous avez le coeur bien accroché (cf plus haut, beaucoup de sexe et de violence) vous pouvez toujours tenter le coup, à vos risques et périls j'ai envie de dire... (si vous voulez vous faire une vague idée, une recherche Google images avec Bitterkomix vous permettra d'avoir un petit aperçu (plutôt soft))

 

Les billets des autres participants.



Question bonus : Pour vous le sexe et la violence dans les ouvrages ça passe comment ? (vous voulez pas en entendre parler, ça vous dérange pas d'en voir, à petites doses seulement...etc.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Comics
commenter cet article

commentaires

evertkhorus 16/08/2010 17:09



Moi ça ne me dérange pas non plus tant que c'est à bon escient...


Merci à toi de présenter une BD qui a l'air très intéressante!



Mr. Zombi 18/08/2010 17:04



Ah ben je suis content que ça t'ait plu et que ça t'intéresse ^^ (je pensais pas trop attirer les foules avec lol)



Frankie 14/08/2010 18:49



Voilà une façon originale d'apréhender la littérature sud-africaine !


En ce qui concerne le sexe dans les ouvrages, ça ne me dérange pas plus que ça, à condition que ça ne prenne pas les 3/4 du livre comme c'est le cas dans certains Anita Blake.



Mr. Zombi 16/08/2010 10:13



J'essaye à chaque fois que je peux de présenter de la BD peu ou pas connue (d'ailleurs je crois bien ne pas avoir été le seul à le faire pour cette cession là ^^). Comme je ne connais pas Anita
Blake (hormis de nom) je ne pourrai pas faire la comparaison



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.