Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 19:20

Mon article du jour comptera pour 3 challenges à savoir les BD du mercredi de Mango, PAL sèches de Mo' et mon challenge BD. Ce sera également le premier billet pour présenter les BD que j'ai eu la chance de gagner dans le loto BD vécu de Mo'. Ce billet compte également pour le Roaarrr Challenge de Mo' (Mo' powaaa dans ce billet ^^)


BD2 logo des BD du mercredi de Mangojpg (1)palseches-copie-1Challenge BD logo pictosingelionpetit


Journal d'une disparition est un manga d'Hideo Azuma publié par Kana dans la collection Made In en 2007, le volume comporte 194 pages, plus 4 pages d'entretien entre l'auteur et Tori Miki. Il comprend également un bonus secret (du coup je sais pas si j'ai le droit de le révéler ou pas lol). Ce manga a reçu le Grand Prix du Prix Culturel Osamu Tezuka  en 2006.


http://ecatalog.dlpdomain.com/docs/albums/3772/9782505000303.jpg
Hideo Azuma est un mangaka très connu, qui a fait des oeuvres dans des genres divers et variés. Un jour en 1989, il quitte tout ce qu'il a et disparaît dans la nature...

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à adresser un imense merci à Loula qui m'a envoyé ce manga dans le cadre du Loto BD de Mo' (même si j'étais à des lieues d'imaginer qu'il venait d'elle lol) car ça a vraiment été une superbe découverte. Déjà, je dois bien avouer qu'avant d'avoir lu ce manga, je n'avais jamais entendu parler d'Hideo Azuma, mais il semblerait qu'il ait écrit beaucoup de manga et dans des registres divers et variés (comique, SF, érotique...etc.), une chose est sûre, ça m'a donné envie de découvrir ses autres oeuvres .

Hideo Azuma ayant eu trop de contraintes à respecter, a décidé un beau jour de tout plaquer et partir en vagabondage loin de tout. Il nous raconte donc dans ce manga, toutes ces heures noires de son existence, mais il le fait avec beaucoup d'humour et d'autodérision si bien que le manga ne sombre jamais dans le pathos ou le dramatique. En plus son dessin tout en rondeurs accompagne très agréablement le récit et passe beaucoup mieux que si son trait avait été plus réaliste (selon moi).

C'est vrai que son comportement est des plus irresponsable (plaquer famille et boulot du jour au lendemain c'est moyen quand même), mais malgré tout je dois avouer que j'ai été assez épaté. Il a pris de gros risques en partant "à l'aventure" sans rien et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a eu de la chance de ne pas y rester vu la vie qu'il a menée.

Le récit se découpe en plusieurs parties qui racontent chacune un morceau de sa vie et les différents déboires qu'il a connu au cours de ses errances. Visiblement un second volume intitulé Journal d'une dépression est paru chez Kana dans la même collection (marci à Lelf pour l'info ^^).

En bref, un manga qui donne à réfléchir et qui est très agréable à lire en dépit de son sujet qui lui est plutôt grave. Heureusement que Loula me l'a fait découvrir, car ça aurait été très dommage de passer à côté. Je vous recommande donc ce journal d'une disparition car Azuma a réussi avec brio l'exercice périlleux de raconter les moments les plus sombres de sa vie.


Question bonus : vous pourriez tout abandonner pour aller vivre dans la nature ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Loula 17/02/2011 20:42



Quoi! comment ça Mo n'a pas aimé?


Pff...



Mr. Zombi 18/02/2011 10:51



Mo' est beaucoup moins bon public que moi



Loula 17/02/2011 20:40



Ah, je me disais bien dis dons y m'a jamais répondu à mon comentaire ici. DOnc je n'en n'avais pas laissé... C'est moche de veillir, du coup je ne sais même plus ce que je voulais dire alors de
là a avoir une réponse!!


En tout cas le journal d'une dépression que j'avais acheté dans la foulée, je ne l'ai pas lu mais mon copain a aussi trouvé ça moins bien du coup ça donne moins envie!!



Mr. Zombi 18/02/2011 10:50



C'est sur que ça doit donner moins envie lol. En tout cas j'aurai du mal à répondre à ta question, mais je suis sur que c'était une excellente question, à laquelle j'aurai sans doute répondu avec
brio (ou pas ^^).


Moi en tout cas ça m'avait bien plu, donc j'ai été content de la découverte, de toute façon j'ai reçu que du bon et ça c'est chouette ^^



Mo' 03/02/2011 21:13



mdr... meuh nan, message reçu 5/5. Oui, tu as raison pour les fans japonais je pense, ils n'ont pas le même rapport que nous à leurs auteurs (de ce que j'ai pu comprendre). Ensuite, bah, je ne
suis pas convaincue par ce témoignage donc je me sens un peu obligée d'être de mauvaise fois sur le coup là (si David passait par là ^^ il rigolerait bien tiens ! ^^). Si je ne suis pas
convaincue par cet album, c'est peut etre aussi parce qu'Azuma ne m'a pas donné l'impression que c'était important pour lui de se sortir de cette situation. Il avait l'air de s'y complaire et
l'absence d'estime de soi m'a lassée à la longue (ce qu'il est looong cet album !!). Qu'en retient-il lui ? Une expérience peu ordinaire ?? c'est ça que je ne cerne pas ?? Peut etre la réponse
est-elle effectivement dans le Journal d'une dépression... ?????



Mr. Zombi 03/02/2011 22:44



Ah oui mais là tu t'interroges beaucoup aussi, je vais pas aussi loin que ça moi Mais c'est vrai que ses motivations
demeurent assez obscures. En tout cas je comprends bien ton point de vue, c'est vrai que moi aussi quand quelque chose me plait ou me déplait je peux également être de très mauvaise foi (et dans
ces coups de temps là faut se lever tôt pour me faire entendre raison xD)


Après je sais pas si on peut vraiment dire qu'il s'y complaisait, c'est plus qu'à mon avis une fois que tu as franchi un certain cap ça doit pas être évident de faire machine arrière.


Peut être qu'elle n'y est pas non plus, car d'après ce que j'ai pu voir dessus, c'est plus un genre de journal intime le journal d'une dépression où il raconte toutes ses journées (qui se
ressemblent pas mal) et où il parle de ses lectures, projets de dessin...etc.


Donc à mon avis, ça te plairait encore moins



Mo' 03/02/2011 20:19



complètement d'accord avec toi sur le fait que le choix d'un dessin limite enfantin permet de faire passer beaucoup plus de choses, éviter le pathos, accentuer le ton ironique. Juste après avoir
refermé cette lecture, j'étais partante pour le Journal d'une dépression et puis, j'avais pas mal à lire sous la main et j'ai laissé faire le temps. Au final, je doute y evnir un jour. Mon
souvenir de lecture est aujourd'hui de l'ordre du "mouais". Je trouve qu'il y a quand même pas mal d'exhibitionnisme dans cet album, certains passages sont vaniteux (apanage de "moi je sais comme
c'est, je vous donne un guide de la marginalisation"). Je crois que le ton sur lequel Azuma parle à son lecteur m'a donné l'impression qu'il ne cherchait pas à nous transmettre quelque chose,
c'est plus sa mémoire qu'il pose sur papier mais il me semble que ce récit s'adresse plutot à ses proches qu'à ses lecteurs anonymes. M'enfin... j'spère que tu cernes l'idée, je peux essayer
d'être plus explicite peut être ?? j'y réfléchis Désolée pour le commentaire brouillon



. 03/02/2011 20:36



Je me demande ce que c'est alors un commentaire quand il n'est pas brouillon lol. J'ai tout à fait compris où tu voulais en venir et ce que tu voulais dire par là mais si tu veux être plus
explicite et me rédiger une synthèse en trois parties ne te gêne pas ^^


Par contre je ne partage pas totalement ton point de vue (hormis pour le côté dessin enfantin qui allège l'atmosphère) acr je trouve pas vraiment que ça fasse guide pour devenir un marginal.
C'est vrai qu'à la lecture je me suis dit : donc on peut survivre dans la naturecomme ça. Mais en fait il a eu énormément de bol lors de ses errances et la situation japonaise est pas vraiment la
même que la nôtre (les parcs sont fermés le soir par exemple chez nous et tu vas pas avoir grand chose à te mettre sous la dent en fauchant dans les champs (ou alors faut aimer la betterave
sucrière et le colza dans mon coin xD))


Après je pense que comme la plupart des récits autobiographiques ou autre, c'est avant tout pour soi et ses proches qu'ils sont écrits, c'est une façon de se libérer (ou de régler ses
comptes...etc.).


Après, je pense qu'il est beaucoup plus connu au Japon que par chez nous et donc ça joue sur notre perception (ça fait un peu comme si on lisait l'histoire du premier quidam venu), mais là bas
surement que beaucoup de ses fans étaient curieux de savoir ce qu'il avait bien pu devenir tout ce temps là.


Enfin tout ce qui est récit de vie, biographie...etc. c'est quand même très souvent de l'exhibitionnisme de la part des auteurs (vu qu'ils se livrent et se mettent à nu (au figuré hein) et donc
il y a forcément une part de voyeurisme chez le lecteur.


Finalement j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui suis brouillon de nous deux, car je suis parti dans tous les sens



Valérie 03/02/2011 15:31


Super. Ça commence bien!


Mr. Zombi 03/02/2011 19:18



Et c'est que le début



Sara 03/02/2011 10:47



Bon je vais le lire car le sujet m'intéresse beaucoup...Mais je ne pourrai probablement jamais faire ce genre de chose : je ne suis qu'une trouillarde ! 



Mr. Zombi 03/02/2011 10:52



Je ne t'en voudrais pas du tout pour ça, vu que je suis pareil



Noukette 02/02/2011 23:26



Moi qui ne suis pas très manga (pas du tout...?!), j'avoue être plutôt intriguée par ce que tu dis de celui ci... Je note dans un coin de ma tête ! ;-)



Mr. Zombi 03/02/2011 10:54



Ah ben je suis content d'avoir réussi à éveiller ta curiosité, c'est vrai que ça change des manga habituels et que ça traite de sujets plutôt sérieux (l'alcoolisme entre autres choses)



Lelf 02/02/2011 20:50



Y'a le Journal d'une dépression qui est sorti aussi chez nous. Mais les retours sont beaucoup moins enthousiastes (pour ne pas dire mauvais), du coup je ne l'ai pas lu.


Celui là en revanche je l'ai lu et j'ai aussi beaucoup apprécié de voir ce parcours de vie atypique, il le met bien en scène. :)



Mr. Zombi 02/02/2011 20:52



Ah ben merci pour l'info Lelf, du coup je verrais ce que je ferai concernant la suite ^^



mango 02/02/2011 20:00



Je ne crois pas que je pourrais le faire à moins d'être subitement infiniment malheureuse! (réponse à ta question) 


Très envie de le lire  maintenant ce manga! 



Mr. Zombi 02/02/2011 20:03



Je t'avouerai que moi aussi j'en suis complètement incapable ^^


J'en avais jamais entendu parler avant, mais dès que j'ai vu la couverture j'ai senti que ça me plairait (et ça a carrément été le cas), ça fait réfléchir et relativiser j'ai trouvé. Le fait
qu'il y ait beaucoup d'humour rend le tout beaucoup plus facile à lire.



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.