Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:51

Et voilà, comme promis, en ce lundi commence la semaine Junji Ito sur mon blog. Je me suis lancé là-dedans sur un coup de tête et j'espère que j'arriverai à tenir mes engagements ^^' (je vais tout faire pour en tout cas ^^).

Ne sachant pas trop dans quel ordre j'allais pouvoir présenter les recueils que je possède, j'ai finalement opté pour le numéro dans la version japonaise.

Comme il s'agit de nouvelles, je vais procéder comme avec les romans à savoir un petit résumé de l'histoire de chaque nouvelle, mon avis dessus et au final un avis sur tout le recueil (le tout en essayant de spoiler le moins possible évidemment ).

 

Voilà pour le programme de la semaine, donc trêve de bavardages et entrons dans le vif du sujet.

Le mystère de la chair (Itoh Junji Kyofu Manga collection Vol.3 en VO) est un recueil de 6 nouvelles de Junji Ito. Il est publié en France par les Edtions Tonkam dans la collection Frissons, depuis juin 2008. Ce recueil compte 220 pages.

 

http://www.editions-tonkam.fr/img/couv/g/9782759500895.jpg

-La chevelure sous le toit (p.3-32) :

La jeune Chiémi vient de se faire plaquer par son petit ami alors qu'elle était prête à tout pour lui plaire. De retour dans sa chambre, elle entend de drôles de bruits dans le grenier...

Mon avis sur la chevelure sous le toit :

Cette nouvelle avait été publiée dans le mensuel Halloween de novembre 1988 (c'est la plus ancienne du recueil). Il s'agit d'une histoire bien sympa pour entamer le recueil sur des chapeaux de roues. L'action prend place lentement et s'intensifie par la suite, nous livrant quelques passages bien sanguinolents dans la dernière partie de l'histoire. Le trait de Junji Ito assez sombre colle très bien à l'ambiance de la nouvelle.

-L'accord (p.33-64) :

Kyozuké est fou amoureux de Misuzu et espère bien pouvoir l'épouser. Le problème c'est que son père s'oppose systématiquement à leur union et refuse de lui donner la main de sa fille. Or cette dernière tient absolument à avoir l'accord de son père, afin de faire les choses dans les règles.

Mon avis sur l'accord :

Cette seconde nouvelle est beaucoup plus "lente" que la première, puisqu'on suit principalement Kyozuké dans son quotidien et ses multiples demandes auprès du père de Misuzu. Un récit très intéressant qui présente une histoire d'amour assez sympathique, Junji Ito arrive quand même à y glisser quelques petites choses dérangeantes qui nous donnent envie de savoir comment l'histoire va bien pouvoir se terminer.

-Le guêpier (p.65-96) :

Le jeune Takano est un grand fana d'insectes et aime collectionner les nids de guêpes, n'hésitant pas à laisser en plan sa petite amie Yoriko pour partir à la chasse aux insectes.

Mon avis sur le guêpier :

Alors autant prévenir de suite que cette nouvelle n'est pas conseillée pour les personnes ayant peur des insectes volants, puisqu'ils sont au centre de l'intrigue. Il y a pas mal d'action dans cette nouvelle et son dénouement fantastique et glauque est très sympa, une nouvelle à vous faire bourdonner de plaisir

-Les éphémères (p.97-128) :

 Chizuru, une jeune lycéenne est devenue super belle en l'espace de peu de temps. Sa métamorphose a surpris tout le monde puisqu'avant elle faisait partie du "trio des boudins".

Mon avis sur les éphémères :

Une histoire sur les jeunes femmes et leur obsession de la beauté, j'ai beaucoup aimé le regard de Junji Ito là dessus. C'est très intéressant de voir les changements engendrés dans sa vie lorsqu'on devient beau, ainsi que tout ce qu'on est prêt à faire pour le rester...

-Les statues sans têtes (p.129-160) :

Monsieur Okabé, prof d'arts plastiques, prépare une exposition de ses statues. Ces dernières ont la particularité de ne pas posséder de tête...

Mon avis sur les statues sans têtes :

Une histoire un peu plus surnaturelle que les précédentes. Là encore l'intrigue s'installe tranquillement et la tension monte petit à petit, les salles de classe qui servent de décor sont plutôt lugubres et angoissantes.

-Le mystère de la chair (p.161-220) :

Momoko Takigawa est institutrice de primaire, dans sa classe se trouve Chikara, un étrange petit garçon qui tyrannise les autres élèves...

Mon avis sur le mystère de la chair :

Le recueil se termine sur une histoire un peu plus longue que les autres (quasiment le double de pages) et qui donne son nom au volume français. On va suivre Momoko qui tout au long de l'histoire va essayer de comprendre pourquoi Chikara se comporte de la sorte. Bien que quelques éléments demeurent en suspens, il s'agit de la nouvelle du recueil dont la fin est la moins ouverte. Cette nouvelle recèle quand même son lot de scènes plutôt gores.


Mon avis général sur le recueil :

Bien que ce soit l'un des plus anciens parus, c'est l'un des derniers que j'ai lus (j'ai pris comme ça venait lol) et comme vous l'aurez compris, il met principalement à l'honneur le corps humain.

La plupart des histoires ont des fins ouvertes, à vous donc d'assembler les pièces du puzzle et de décider ce qu'il se passera pour la suite. Le dessin de Junji Ito est vraiment très bon, assez réaliste et très sombre. Ce qui colle bien à l'ambiance de ces nouvelles fantastiques et sanguinolentes. Les personnages sont très expressifs et on a aucun mal à ressentir leurs émotions, leur peur..etc.

La plupart des nouvelles donnent un sentiment de malaise tout du long, on sent que quelque chose cloche ou va se passer, c'est donc toujours un régal d'imaginer ce qui va bien pouvoir arriver après (et donc vérifier à la fin si nos hypothèses étaient justes ou non).

Ce qui est sympa également c'est que les nouvelles sont plutôt courtes et se lisent donc vite et bien. L'autre avantage par rapport à une histoire continue c'est qu'on peut lire les nouvelles dans l'ordre qu'on veut, s'arrêter à la fin d'une et reprendre sa lecture plus tard (pratique le soir quand on est crevé lol) alors que dans un volume complet, quand on est pris dans l'intrigue on a envie de finir le tome (au détriment de son sommeil ^^').

A noter qu'il s'agit d'une des couvertures les plus sobres (parmi celles des oeuvres de Junji Ito) de Tonkam. En effet,  seuls le titre, le nom de l'auteur et quelques contours sont légèrement en relief. Il n'en demeure pas moins que l'album est de bonne qualité et possède un format plus grand (en gros 21cm par 15) que les mangas traditionnels pour un prix guère plus élevé (9€).

En bref un recueil de nouvelles bien sympathiques, qui devrait plaire aux amateurs de revues d'épouvante (style Creepshow...etc.) et aux personnes que les fins ouvertes ne rebutent pas.Bon par contre âmes sensibles s'abstenir car beaucoup de passages sont plutôt gores.

 

En tout cas moi je me suis régalé et Junji Ito j'en redemande !! A demain donc pour la découverte d'un autre de ses recueils


Question bonus : Laquelle des nouvelles de ce recueil vous tente le plus ?     

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Joelle 18/10/2011 09:21



Comme je ne connais pas du tout ce mangaka, je sens que je vais noter plein de choses cette semaine ;) Celui-ci, c'est fait  et j'aime le fait que ce ne soit pas une série en x tomes ! Et
j'aurais du mal à savoir quelle histoire m'attire le plus : peut-être la première et la dernière (mais je suis un peu intriguée aussi par cette histoire de statues sans tête ! mdr !)



Mr. Zombi 18/10/2011 10:02



Ah ben de toute façon côté grosse série ça va, en général ça n'excède pas les trois tomes pour Junji Ito 


Bon par contre après si tu veux avoir toutes ses oeuvres (comme moi lol) ça revient au même qu'une série mais bon, rien n'y oblige ^^


Bons choix pour les nouvelles qui te tentent le plus



Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.