Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 16:40

Comme pour l'article précédent de cette rubrique, il va s'agir ici du step by step de la première figurine que j'ai peinte pour le jeu Dreadball. Bien évidemment, je ne suis pas du tout un expert et je vais vous donner les astuces et quelques petits effets que j'ai utilisés, libre à vous de faire ce qu'il vous chante quand vous peindrez.

Tout d'abord si vous vous lancez comme moi dans la peinture, n'oubliez pas que la patience et le temps seront vos meilleurs alliés pour arriver à "réussir" vos figurines. Ne perdez pas non plus de vue le fait qu'en partant de zéro on ne peut que progresser, donc comme moi vos premières figurines seront loin d'être aussi parfaites et abouties que celles qu'on peut voir sur le net.

Le principal reste que vous soyez satisfaits du résultat que vous avez obtenu et tant pis si d'autres font beaucoup mieux, c'est pas un concours on est là pour se faire plaisir à soi avant tout le reste. Plus vous ferez des figurines et plus vous progresserez, n'hésitez pas à aller regarder des tutos vidéos ou écrits un peu partout pour découvrir de nouvelles techniques que vous pourrez tenter par la suite.

L'ébarbage des figurines et le sous-couchage ayant été abordés dans mon article précédent je ne reviendrai pas dessus. Quel que soit le type de figurines que vous allez peindre, il est bon de commencer par définir les couleurs que vous allez utiliser. Si vous faites une armée, une équipe...etc. dites vous bien qu'il faudra que vous ayez des nuances assez proches pour que le résultat soit plus homogène une fois fini.

A vous de voir donc si vous souhaitez vous lancer dans des mélanges dès le début ou attendre d'avoir un peu plus d'expérience. Un mélange de couleur sera plus dur à reproduire (il faut les mêmes proportions) sur plusieurs figurines si vous ne les faites pas toutes à la suite dans la même session peinture.

Je n'ai donc pas voulu tenter le diable et j'ai utilisé des couleurs de base tirées de mes pots d'Army Painter que je me suis procurés chez Figurines & Fantasy. Au niveau des couleurs, je savais seulement que je voulais des orcs à peau marron pour changer du vert, j'avais donc commencé à passer le marron sur les différentes zones de peau visibles.

Pour aller avec le marron, j'ai utilisé du vert et du bleu pour les différents gros morceaux de vêtements. L'armure en verte et le reste en bleu, sur des suggestions éclairées de ma chérie (qui contrairement à moi connaît les cercles chromatiques et les associations de couleurs qu'il faut utiliser ensemble ou pas ).

J'ai donc commencé par passer un premier aplat sur les différentes parties de la figurine. J'avais un peu trop dilué la peinture si bien que ça donne un côté très irrégulier à cette première couche d'aplats. Quand la peinture est très liquide, ça forme parfois des bulles qui vont aller se nicher dans les creux en séchant. De même ça donne des écarts de teinte selon les coups de pinceaux qui ont été donnés. Par exemple sur la photo en dessous, on voit les endroits où j'ai moins repassé et où il y avait des bulles car ils sont plus sombres.

Montage-1ere-couche.jpg

Néanmoins pas de panique, même si vous avez trop dilué c'est rattrapable lors des couches suivantes. D'ailleurs attendez vous à devoir passer de nombreuses couches un peu partout (ne serait ce que pour rattraper certaines zones où vous auriez pu mordre sur celle d'à côté...etc.) pour que ça soit assez uniforme.

C'est pour ça qu'il est important d'être patient et de prendre son temps, plus vous y passerez de temps et plus le résultat final sera sympa et aura de quoi vous rendre fier de vous.

Par contre, faites attention car si vous ne diluez pas assez la peinture, vous courez le risque de boucher certaines lignes ou certains reliefs de votre figurine, car la peinture pure sera plus épaisse. Il faut donc essayer de trouver un juste équilibre entre trop dilué et pas assez.

Comme je me lançais dans la peinture, j'ai proposé à la future Mme Zombi si elle voulait tenter aussi (elle m'avait déjà filé un coup de paluche pour le montage et le collage des figurines). Elle a donc également fait une première couleur d'aplat (ayant un emploi du temps très chargé elle n'a pas pu la continuer pour le moment). Mais vous pouvez voir la différence entre nos deux premiers aplats, puisqu'elle a un peu moins dilué sa peinture que moi.

Comparaison montage

Je trouve donc que sa peinture fait plus homogène que la mienne et il y a donc moins cette impression de tâches de couleurs plus ou moins foncées, d'un autre côté, le côté dilué fait ressortir plus certains détails (chaussures et pagne par exemple). Néanmoins pour des premières fois on s'en est plutôt pas mal tiré

Ma première série d'aplats ayant été loin d'être parfaite, je suis retourné à ma table, pour essayer d'améliorer tout ça. En séchant, la peinture a permis de mieux voir les différentes zones où mon pinceau n'était pas passé la première fois, j'ai également pu uniformiser un peu plus l'ensemble de mes couleurs.

Le résultat après deux séries d'aplats fait que ma figurine ressemble un peu plus à celle de ma chérie, mais bon on va pas se leurrer, il y a encore du boulot avant d'obtenir un résultat satisfaisant.

Comparaison3.jpg

J'ai profité de cette seconde couche pour commencer à ajouter des petits détails, tels que le 1 sur le bouclier du dos, les fixations d'armures en bleu, du sang sur les griffes et les mains...etc.

C'est pas grand chose mais ça permet de donner un peu plus de couleur à la figurine. Comme on peut le voir, il y a toujours des zones blanches par endroits, qu'il faudra combler lors des prochains passages.

Montage-2eme-couche.jpg

J'étais parti à ce moment là pour alterner les couleurs aux niveaux des petits éléments et les peindre de la couleur opposée pour changer (les clous en vert sur les gants bleus par exemple), mais au cours de ma troisième série d'aplats j'ai préféré changer d'idée.

Afin de mieux faire ressortir tous ces petits éléments, j'ai décidé de tous les peindre en rouge pour faire un rappel de la ceinture et des attaches arrières du pagne. Toutes les couleurs ont également bénéficié d'un aplat supplémentaire, si bien qu'il y a de moins en moins de zones blanches qui m'ont échappé et également beaucoup moins de différences de nuances entre chaque zones peintes.

Montage-3eme-couche.jpg

Je commence donc à être un peu plus satisfait de ma prestation même si je sais que je n'ai pas encore fini. Pour la suite j'ai donc eu envie de tester une petite technique qui permet de faire ressortir les plis des vêtements par exemple et qui s'appelle un drybrush ou brossage à sec.

Pour utiliser cette technique j'ai pris un pinceau spécial fait pour, en forme de brosse et plat (pas en pointe comme les pinceaux normaux). Il suffit de tremper le bout du pinceau dans la peinture dont vous avez besoin (pour moi du bleu puisque c'est sur le pagne) puis de l'essuyer quasiment complètement sur de l'essuie-tout, un chiffon...etc. afin qu'il n'y ait presque plus de peinture dans les poils.

Il ne vous reste plus qu'à passer ce pinceau quasi sec au niveau des reliefs que vous souhaitez éclaircir. Mais attention s'il reste trop de peinture, vous risquez de tout éclaircir. Il vaut donc mieux avoir trop essuyé son pinceau et renouveler l'opération plusieurs fois plutôt que d'avoir laissé trop de peinture et ainsi tout recouvrir.

Bien évidemment pour mon premier essai je me suis loupé et j'ai laissé trop de peinture  L'ensemble du pagne a donc été méchamment éclairci. Ce qui est synonyme d'un aplat supplémentaire de bleu à repasser avant de retenter le coup du drybrush.

J'avais également profité de cette séance drybrush, pour éclaircir le tour des pièces d'armure bleues, en utilisant de la peinture bleue mélangée d'un peu de peinture blanche. Cela permet de faire ressortir certains morceaux et d'en souligner les contours. Si je ne dis pas de bêtises, cette technique s'appelle un highlight et permet donc de rendre plus lumineuses certaines zones de la figurine.

MONTAGE-DRYBRUSH-1.jpg

Pour la suite après avoir refait un drybrush bleu moins appuyé, je me suis lancé dans un highlight vert pour les pièces d'armure. J'ai donc mélangé ma couleur verte pure habituelle à du blanc, afin d'obtenir un vert plus éclairci. J'ai ensuite appliqué une couche de ce vert clair pour délimiter les morceaux d'armure.

Comme ce ne sont pas des lignes définies, il faut improviser et du coup ça fait que certaines bandes sont un peu de traviolle ou plus épaisses que d'autre. Heureusement c'est rattrapable en remettant une petite couche de vert normal, puis en recommençant le highlight.

C'est pas forcément trop compliqué à faire (dans la mesure où il s'agit juste de faire des couches d'une couleur éclaircie par endroits) mais ça permet "d'habiller" un peu plus la figurine.

MONTAGE-HIGHLIGHT-1.jpg

Pour ma séance suivante je n'ai pas fait grand chose, j'ai surtout essayé de rattraper des endroits où j'avais débordé ou autre ratés du genre. J'ai également tenté d'utiliser une encre pour foncer ma peinture verte et assombrir certaines zones de la figurine, mais le résultat n'était pas vraiment probant (du coup pas d'images car ça sert pas à grand chose ).

Pour tenter d'obtenir un résultat avec l'encre noire que je possède, je l'ai utilisée directement pure et non plus additionnée de peinture verte pour tenter d'assombrir les dessous d'armures et la peau de l'orc. Mais là encore le résultat n'était pas forcément hypra flagrant à mes yeux.

J'ai donc passé une nouvelle couche d'encre pure lors d'une session suivante et cette fois-ci le fonçage m'a eu l'air un peu plus efficace et marqué.

Montage-fonce-1.jpg

Le problème c'est que j'ai un peu fait ça comme un sagouin en voulant que ça marche, du coup mon highlight en vert en avait pris un coup et était devenu beaucoup plus sombre. Je suis donc reparti pour un highlightage plus clair, que j'ai également tenté de rendre un peu plus régulier (mais pas facile au vu de ma méga tremblote ^^').

Après tout ça, bien que le résultat soit très loin d'être parfait, j'ai quand même réussi à produire une figurine à peu près potable et dont je suis assez satisfait (en dépit de quelques sagouineries par endroits).

MONTAGE-HIGHLIGHT-2.jpg

Je vais donc continuer à peindre la team des Greenmoon Smackers en utilisant le code couleur que j'ai employé pour cette première figurine. Le(s) prochain(s) article(s) sera(ont) donc moins détaillé(s) puisque j'ai déjà expliqué les quelques techniques que j'emploie dans cet article.

Ce sera donc surtout pour vous montrer le rendu des figurines une fois achevées et des morceaux de wip (Work In Progress) en espérant que ça vous ennuiera pas de trop. J'espère d'ailleurs que ce modeste article vous a plu et pourquoi pas donné l'envie de tenter de vous y mettre également.


Question bonus : Vous avez déjà peint des figurines ou pas du tout ? L'article vous a donné envie de vous y mettre ? 

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 15:27

Salutations à toutes et à tous, l'article du jour va être une grande première et sera un peu particulier.

Je me suis très récemment mis au montage et à la peinture de figurines de jeux, je n'avais aucune connaissance dans le domaine avant de tenter et de me lancer (je n'en ai guère plus à l'heure actuelle ). Du coup je propose de vous montrer mes débuts, assortis de quelques conseils que mon frangin (qui est bien plus balèze que moi là dedans) m'a donnés.

Je me dis que ça peut peut être permettre à des débutants complets (comme moi) de tenter le coup et de s'y mettre. Pour ma part j'ai commencé avec les figurines du jeu Dreadball, qui sont des figurines en plastique à monter (différents éléments à clipser et coller sur chaque figurines (têtes, bras et/ou jambes)) et à peindre (seulement si on le souhaite, ce n'est pas une obligation).

http://meeples.files.wordpress.com/2014/02/dreadball-cover.jpg

Je préfère préciser que je suis très loin d'être un pro, donc c'est normal si les photos et les résultats sont loin d'être brillants (mais j'ai bon espoir de m'améliorer un jour à force de pratiquer ^^'). De même ce que je vais dire dans cet article n'est pas à prendre pour parole d'évangile, c'est juste la façon dont je fais sachant que je n'y connais pas grand chose, hormis ce que mon frangin m'en a dit (il est lui même autodidacte et a appris les ficelles en lisant et regardant des tutos sur internet). Donc n'hésitez pas à faire vos propres expériences et à vous y mettre comme vous le sentez.

Matos que j'utilise :

Pour ma part, je me suis fourni chez Figurines & Fantasy qui propose du bon matos pour un prix raisonnable, dans la gamme Army Painter. Bien évidemment si vous avez déjà à votre disposition chez vous certaines choses, n'hésitez pas à vous en servir.

J'ai donc commandé le set de peinture de base (qui comporte plusieurs pots de couleurs différentes, un pinceau highlighting et un pot d'encre), une bombe pour le sous-couchage de couleur blanche (couleur plus facile pour les débutants visiblement), un kit de montage pour figurines en plastique (j'ai aussi pris le kit version metal/résine en prévision d'Escape), un tapis de découpe, quelques couleurs supplémentaires et différents pinceaux (character, insane detail, precise detail, regiment et drybrush) histoire d'être paré à toute éventualité.



DSC03622.JPG

L'ensemble du matos


A côté je me suis également procuré des gants de chirurgiens, un masque, des lunettes de protection et d'autres éléments de protection pour éviter de me tâcher (je suis maladroit lol).

Autre élément très important, il vous faut des figurines et surtout vous aurez besoin de vous armer de patience et d'être aussi minutieux que possible (pas forcément mon fort d'ailleurs ^^'). Vous allez être amenés à recommencer souvent les mêmes choses, notamment si vous n'êtes pas satisfait du résultat, donc prenez votre temps et soyez patients.


Première étape : l'ébarbage et le collage (s'il y a lieu) des figurines

Si vous avez des figurines à monter de A à Z (c'est le cas pour Dreadball), vous aurez probablement besoin d'une pince coupante pour enlever les éléments qui retiennent les figurines entre elles, ça peut être également utile s'il y a des bouts de plastique qui dépassent des socles ou autre.


Pince-coupante.JPG

La pince coupante est nickel pour couper tout ça


Ensuite l'ébarbage va consister à essayer de retirer les lignes de moulage des figurines (on peut en retrouver également si les figurines que vous avez sont déjà montées), puisqu'elles proviennent de moules, il y a donc des lignes de jonction qui enlaidissent un peu vos figurines.

Il faut donc essayer de les gratter et les retirer à l'aide d'une lame (cutter, scalpel, lime...etc.) tout en évitant de creuser des sillons ou autre dans votre figurine. Je vous avouerai que c'est pas la partie où je brille le plus et du coup j'ai pas vraiment réussi à les retirer ^^'

Néanmoins au niveau de la technique il faut mettre la ligne de moulage à l'horizontale, placer la lame à la verticale de la ligne et gratter avec en prenant soin de ne pas creuser le plastique ailleurs (sinon ça aussi ça ressortira plus après la peinture).



DSC03446.JPG

Une ligne de moulage court le long de son bras droit


Une fois que c'est fait (ou dans l'autre sens, c'est vous qui voyez) vous pouvez passer à l'étape du collage. N'importe quelle colle pour plastique peut faire l'affaire. Il faut surtout prendre garde à éviter que ça déborde trop (si vous débordez, essuyez rapidement avant que ça ne prenne) et que les morceaux tiennent bien ensemble et dans une bonne position.

Pour Dreadball, les différentes encoches et les trous dans lesquels il faut les insérer, ne sont pas toujours supra bien faits. L'emboîtement n'est donc pas tout le temps optimal (c'est même parfois carrément la me*de), donc s'il le faut essayez de retailler tout ça (en coupant un petit morceau en trop par exemple).



01.JPG

Voilà le genre de choses qu'il y a à monter et coller avec les figurines Dreadball


Vous pouvez utiliser un cure-dent ou autre élément fin pour déposer quelques gouttes de colle dans les emplacements adéquats. Ensuite il suffit de serrer fort et attendre que ça prenne, une fois que vos figurines sont toutes montées et que vous leur avez laissé le temps de bien sécher, testez leur solidité en tirant un peu les parties que vous avez collées (en sachant que quand vous jouerez avec, vous n'êtes pas trop sensé les malmener autant ).

Une fois que tout tient bien, vous êtes prêts à entrer dans le vif du sujet et à passer à la phase peinture. Vous pouvez également vous arrêter là et jouer avec en l'état (elles sont souvent grises par défaut, où certains plastiques peuvent être colorés pour une distinction plus facile).

Teams.JPG

Les deux équipes du jeu de base une fois montées


Seconde étape : Peinture des figurines :

Avant d'entamer la peinture à proprement parler, il est important de nettoyer un coup ses figurines  avec de l'eau chaude et du produit vaisselle (vous voyez le genre), car elles ont été tripatouillées pour le montage (plus d'éventuelles traces de colle...etc.), ce qui peut empêcher la peinture de bien se déposer partout.

Evidemment il faut aussi bien les sécher ensuite car l'eau peut rester un moment dans les différents creux et reliefs de la figurine. Une fois que vous les avez bien nettoyées et séchées, vous êtes prêts à sous-coucher vos figurines.


Pour se faire, je me suis procuré une bombe de peinture blanche faite exprès pour, mais vous pouvez également faire votre sous-couche au pinceau si vous préférez. On m'a conseillé de sous-coucher en blanc, car c'est visiblement plus facile pour les débutants tels que moi, mais vous êtes libres d'appliquer la couleur que vous voulez pour le sous-couchage.

 

DSC01577.JPG

Ma fournée de sous-couchage la plus récente


Il faut juste savoir que selon la couleur que vous choisissez pour le sous-couchage, vous devrez d'abord peindre vos couches claires avant les sombres (si vous partez sur du blanc et l'inverse avec un sous-couchage noir).

Cette sous-couche est importante car elle va éviter que votre peinture s'écaille au moindre choc et autre, ça permet également d'avoir une base pour la suite de sa figurine et faciliter certains effets ultérieurs (mais j'en suis pas encore là lol).

Si comme moi vous optez pour une bombe, il va falloir prendre certaines précautions. Tout d'abord il est impératif de faire ça en plein air ou dans une pièce bien ventilée puisque c'est assez toxique et qu'il y a pas mal de particules qui volent.

Prévoyez donc un masque ou quoi que ce soit qui vous permette de protéger vos voies respiratoires, il peut également être bien d'avoir des lunettes de protection pour éviter une éventuelle giclée ou projection dans les yeux. Des vieilles fringues ça peut pas faire de mal non plus (pour toutes les activités du genre), histoire qu'en cas d'accident vous ne perdiez pas votre plus beau costume

Pensez à utiliser une boîte en carton dans laquelle placer votre/vos figurine(s), pour éviter que le spray se disperse trop et en mette partout. N'hésitez pas ajouter des feuilles de papier ou autre pour tapisser l'intérieur du carton, ça lui permettra de durer plus longtemps.


DSC01551

Mon carton à sous couchage


Selon la pose de vos figurines, vous n'arriverez peut être pas à atteindre toutes les zones avec votre sous-couchage en  bombe, ce n'est pas dramatique, vous pourrez toujours combler les "blancs" avec un pinceau après. L'essentiel est de recouvrir légèrement votre figurine, sans la noyer sous la peinture, il faut encore voir les différents reliefs et creux de vos figurines.

Si vous avez eu la main un peu lourde, essuyez la peinture de votre figurine avant qu'elle ne sèche et recommencez à pschitter légèrement dessus. Une fois que vous êtes à peu près satisfait du résultat, laissez les bien sécher et après vous pourrez passer à la peinture proprement dite.

Le sous-couchage peut également être réalisé au pinceau si vous n'avez pas envie de tenter la bombe ou que vous ne disposez pas d'un endroit suffisamment aéré. Pour se faire il vous suffit de peindre toute votre figurine en blanc (ou la couleur de votre choix), en appliquant une légère couche de peinture.

Je n'ai personnellement jamais utilisé cette technique pour le moment, mais mon frangin fait essentiellement comme ça en utilisant un tube de peinture de 60 ml mélangeant acrylique et polyuréthane (visiblement c'est fait exprès pour) et ça marche très bien


Je viens de m'apercevoir que j'ai déjà rédigé un gros pavé bien indigeste, je vais donc m'arrêter là pour ce premier article sur le sujet, en espérant que ça vous a plu et que pourquoi pas, ça vous a donné envie de tester tout ça ^^

Dans le prochain, je vous montrerai un petit step by step de ma première figurine, en essayant de vous expliquer le peu de techniques que je connais et que j'ai tenté d'utiliser jusqu'à présent.

Vous pourrez donc retrouver tout ça dans ma nouvelle rubrique : L'atelier du Zombi.


Question bonus : Ma foi ça va être fort simple, que pensez-vous de cette nouvelle rubrique ?

Repost 0

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.