Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:28

Quel qu'ait été le verdict, j'avais prévu de poster sur mon blog, le texte que j'avais envoyé à Livraddict, dans le cadre de leur appel à texte pour le Livraddict Mag n°2. Mon texte n'a pas été retenu et c'est celui de Miss Spooky Muffin qui a été choisi (et je vous conseille de le lire car il est super ^^). Vous pouvez accéder aux magasines en cliquant dans la colonne de droite, alors n'hésitez pas à les voir, car ils font un boulot super.

Ce Mag n°2 étant consacré au polar, le but était d'écrire un texte en rapport avec le thème, comprenant entre 800 et 1000 mots (du coup, j'ai du couper un max et abréger car 1000 mots mine de rien c'est super court). Voici donc mon texte, j'avais juste une petite idée au début, et j'ai développé autour pour que ça fasse la bonne longueur. Honnêtement, je trouve pas ça très transcendant (comme toujours pour ce que j'écris ^^') mais qui sait, peut être que ça vous plaira. Voici donc Meurtre à la bibliothèque de Mr. Zombi :



Meurtre à la Bibliothèque


Il est 23h et l’agent Johnsy était au volant de sa voiture de patrouille. Son service aurait normalement du prendre fin il y a une bonne dizaine de minutes. Manque de chance pour lui, il se trouvait être l’agent le plus proche du lieu du crime, la bibliothèque de Roxton. D’après les informations envoyées par le central de l’AFB (l’Agence Fédérale des Bibliothèques), un meurtre horrible avait eu lieu là bas.

La bibliothécaire en chef, Mme Mayer avait aussitôt appelé la police. Une fois sur place les policiers avaient bouclé le périmètre, afin d’empêcher les suspects de s’enfuir, mais voyant que cette affaire n’était pas de leur ressort, ils avaient demandé du renfort à l’AFB.

Quelques minutes plus tard l’agent Johnsy, se gara comme il put. En effet le parking de la petite bibliothèque était encombré de voitures. De nombreux policiers en uniforme patrouillaient dans le secteur et gardaient tous les points d’accès à la bibliothèque.

Frank interpella l’un des policiers et lui demanda de le conduire jusqu’à la victime.

-Je préfère vous prévenir, c’est vraiment pas beau à voir, une véritable boucherie, dit le policier visiblement encore sous le choc.
-J’en ai vu d’autres et je pense que je survivrai, contrairement au macchabé.
-Si vous le dites… Voilà c’est là bas, au milieu de la travée. Si ça vous embête pas je préfère vous attendre ici. J’ai pas envie de revoir ça…
-D’accord lopette !!

L’agent Johnsy franchit les quelques mètres qui le séparaient du corps, en voyant la scène de crime, il perdit de sa superbe et eut un haut le coeur. Au prix d’un terrible effort il parvint à garder « son dîner » (un sandwich crudités poulet),  dans son estomac, il était hors de question que ce petit flicaillon le voit en position de faiblesse.

Malgré ses vantardises, comment rester de marbre devant un spectacle aussi horrible, la victime gisait au milieu de l’allée. Sa couverture avait été complètement arrachée et piétinée,  ses pages étaient toutes déchirées et éparpillées au milieu des rayonnages. Le seul roman de Mark Lévis avait du énormément souffrir, avant de rendre son dernier souffle.

En assemblant plusieurs morceaux des pages arrachées, l’agent s’aperçut que cet exemplaire avait été dédicacé par l’auteur quelques jours avant.

« Un grand merci à l’équipe de la bibliothèque pour leur accueil très chaleureux. Je reviendrai avec plaisir. Mark Lévis »

L’inspecteur ne put s’empêcher de rire en pensant que Mark Lévis ne reviendrait sûrement pas ici, après le traitement infligé à son oeuvre. Une fois l’examen du corps terminé, l’inspecteur se rendit dans la pièce où avaient été rassemblé les suspects. Avant d’entrer il reçut un appel de sa hiérarchie, l’auteur  les avait contactés et leur avait rapporté des faits troublants. Johnsy devait arriver à faire craquer le coupable, il avait carte blanche pour ça.
En entrant l’agent renvoya 7 des suspects,ils étaient libres. Après leur départ, il ne restait plus que la bibliothécaire en chef, grande fan de Mark Lévis. Sa collègue amatrice de classiques, Mlle Borlak, pour qui Mark Lévis ne valait pas plus qu’un pet de lapin sur une toile cirée et enfin l’usager qui avait trouvé le corps, Mr Robertson.

-Bien bien bien, maintenant que ces innocents sont partis…
-Vous n’insinuez quand même pas que j’ai quelque chose à voir avec ça, s’insurgea la chef. Je me suis battue pour faire venir Mark Lévis chez nous !!
-Bien sur que vous n’êtes pas soupçonnée Mme Mayer, mais en tant que responsable vous vous devez d’être présente lors de l’interrogatoire.
-Je n’y suis pour rien !!! s’exclama Mlle Borlak
-J’ai rien fait non plus, c’est moi qui ait trouvé le corps et je peux vous dire que c’était horrible. Je ne remettrai plus jamais les pieds ici ajouta Robertson d’une voix blanche.
-Pour un peu je croirai presque à votre numéro tous les deux, mais je sais que l’un de vous ment. Et mon boulot c’est de vous faire parler…

Frank sortit son arme de service, un Glock 9mm, et mit en joue Mlle Borlak et Mr Robertson.

-Pour tout vous dire, je me fous de qui a fait ça, moi ce que j’aime c’est de pouvoir tirer sur les gens !! D’ailleurs celui ou celle qui a fait ça, ne mérite pas mieux qu’une balle dans le buffet. Désolé Mlle Borlak, mais tout vous désigne comme la coupable !!

En dépit de ses protestations, l’agent tira et Mlle Borlak s’effondra dans une mare de sang. Robertson éclata en sanglot, Mme Mayer quand à elle devint hystérique et hurla :

-Espèce de salaud !!! Vous venez de tuer une innocente !!! Elle n’y était pour rien… elle s’aperçut de ce qu’elle venait de dire et blémit
-Mme Mayer, vous êtes en état d’arrestation !! Merci d’avoir confirmé mes soupçons. En vertu de l’article 225B, du code du livre, je vous arrête pour le meurtre du roman de Mark Lévis. Vous serez condamné à perpétuité pour cet acte odieux !

Il passa les menottes à la prévenue, et fit une injection à Mlle Borlak, cette dernière se releva en titubant.

-C’est impossible, vous l’aviez tuée…
-Oh ça, une simple mise en scène pour vous faire avouer !! C’était juste une balle tranquillisante additionnée à du liquide couleur sang. Tous les symptômes de la mort, les inconvénients en moins. Mon gadget préféré ! Vous n’avez pas supporté que Mark Lévis repousse vos avances, vous ne pouviez plus voir son roman, qui vous rappelait à chaque fois, votre humiliation, raison pour laquelle vous l’avez détruit. Vous allez passer le reste de votre vie en prison pour ça. Un châtiment encore trop doux pour une ordure telle que vous, les livres ça se respecte !!!

Les méthodes de Johnsy étaient certes discutables, mais il obtenait toujours d’assez bons résultats. Il emmena Mme Mayer jusqu’aux locaux de l’AFB, où celle-ci fut enfermée à vie, avec pour seule compagnie, les romans de Mark Lévis…


Voilà c'est fini (il y a surement pas mal de fautes car fidèle à mes mauvaises habitudes je ne me suis pas relu vu que je n'aime pas ce que j'écris ^^), vous avez eu du courage si vous avez lu ça.


Question bonus : Bah comme d'hab dans ce genre de contexte, la question bonus n'est autre que de savoir ce que vous en avez pensé (si vous avez pas aimé faut hésiter à me le dire hein ^^)

Question bonus bis : Vous voulez que de temps en temps (pas très souvent hein) je poste des trucs que j'écris ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Mes écrits
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 22:12

Il y a quelques jours de ça, j'avais été taggué par Antoni, pour le tag histoire de PAL crée par Liyah (ça a été dur de remonter jusqu'à elle lol). Le principe est simple, il faut prendre les titres des livres qu'on possède dans sa PAL (Pile à lire) et en faire un petit texte (totalement libre quand à la forme, le contenu...etc.). Je préfère être honnête, je n'ai utilisé que les titres des livres de ma PAL principale (la plus "urgente") et je n'ai pas mis les titres des mangas que je lis en ce moment. Pour la simple et bonne raison que je n'aurais jamais réussi sinon (déjà que là j'ai beaucoup galéré et que comme d'hab j'aime pas ce que j'ai écrit ^^') enfin voilà je vous laisse découvrir ça :




Je travaille à la société Cosmos Incorporated, spécialisée dans les voyages interstellaires, j'ai pas envie de vous embêter et vous assommer avec une foule de détails techniques sur mon emploi. Pour faire simple, on va dire que je suis un "gratte-papier" même si ce mot n'est pas approprié puisque depuis 2045 le papier n'existe plus.

Je travaille sous les ordres de Barry Trotter, un connard arrogant qui passe son temps à me mener la vie dure. Je me tape tout le sale boulot et il s'attribue toujours tous les mérites, pour lui je ne suis rien de plus qu'un assistant personnel. Comme il est ami avec les autres dirigeants de la société, je n'ai d'autre choix que de me taire et faire ce qu'il m'ordonne. Il faut dire que depuis la fin de la World War Z (26ème guerre mondiale qui a eu lieu en l'an 2160), la pauvreté règne en maître et donc quand comme moi on a la chance d'avoir un job aussi pourri soit-il on s'y accroche.

Toujours est-il que j'ai quand même décidé d'écouter la part des ténèbres qui est en moi, cette petite voix qui ne cesse de me dire, que cet incompétent de Trotter mérite une bonne leçon. Raison pour laquelle j'ai commencé à le suivre après le boulot, j'étais sûr que les rats comme lui, doivent avoir des squelettes cachés dans leurs placards. Une fois que j'en aurai la preuve, je n'aurai plus qu'à le faire chanter et à moi la tranquillité. Il m'a fallu plusieurs semaines avant d'obtenir ce que je désirais. Contrairement à d'habitude, Trotter n'était pas rentré chez lui ce soir là. Il s'était rendu dans un bar nommé Le monde inverti, je l'ai suivi à l'intérieur et me suis accoudé au comptoir. J'ai fait mine de regarder ce qui se passait sur l'écran de satellivision, un épisode du guide de survie en territoire zombie, mais en réalité je n'avais d'yeux que pour Trotter et la jeune femme qu'il bécotait et tripotait allégrement. Ce qui est drôle c'est que cette jeune femme qu'il embrassait à pleine bouche ne ressemblait pas du tout à madame Trotter.

J'ai donc pris quelques photos, que je lui ai montrées le lendemain en le menaçant de tout révéler à sa femme. Il s'est littéralement décomposé en les voyant et moi j'exultais. Bien évidemment, il m'a lâché la grappe, fini les brimades. Enfin c'est ce que je croyais... Mais j'aurai du me douter qu'il n'en resterai pas là. Quelques mois sont passés, pendant lesquels j'ai été peinard, en bref tout allait bien pour moi.


Jusqu'au jour où la police est venue m'arrêter, m'accusant d'avoir détourné des fonds depuis plusieurs mois, ce que je n'avais absolument pas fait. C'est lorsque j'ai vu le sourire de Barry Trotter, quand les flics m'ont menotté et emmené, que j'ai compris qu'il m'avait piégé. J'ai donc été jugé et condamné à faire tourner la roue qu'on appelle le jeu du monde. C'est comme ça qu'on punit les criminels de nos jours, le principe est très simple, le condamné tourne une roue sur laquelle se trouve le nom des pires planètes de l'univers. Il y  a également  une case liberté, mais depuis 50 ans que ce système existe, jamais personne n'est tombé dessus... J'avais donc peu d'espoir d'être libéré. J'ai lancé la roue, il m'a semblé qu'elle tournait pendant une éternité, elle s'est finalement arrêtée et le verdict a été sans appel : Dagon.

Je crois que de toutes les planètes présentes dans le jeu, c'est pas loin d'être la pire : elle est volcanique. L'atmosphère est irrespirable, rendant vaine toute tentative d'évasion (à moins d'être candidat au suicide). La police m'a donc escorté jusqu'à une de leurs navettes, celles qu'on surnomme les Dracula en raison de leur forme, qui fait penser à une chauve souris.

J'ai été mis en stase le temps du voyage jusqu'à Dagon qui dure 7 mois, puis j'ai été conduit under the dome, l'endroit où je vais passer le restant de ma vie, une prison...  Comme il est impossible de vivre en dehors du dôme, il n'y a aucun surveillant ou représentant de l'ordre sur Dagon, les flics repartent aussitôt qu'ils ont déposé les condamnés. Je pense que vous vous doutez que l'ambiance est loin d'être paradisiaque. Une bande de malfrats contrôle les lieux : les fils de Minuit, menée par Waylander, c'est eux qui m'ont "accueilli". J'ai été passé à tabac, leur façon de mater les nouveaux et s'assurer qu'ils ne se rebelleront pas par la suite, ils m'ont tellement cogné que j'ai fini par m'évanouir.

A mon réveil j'étais allongé dans un lit, relié à une machinerie médicale qui m'avait rafistolé un minimum, juste ce qu'il fallait pour que je puisse me tenir debout. J'ai quitté l'endroit qui faisait office d'infirmerie et les fils de Minuit me sont à nouveau tombé dessus. Ce petit manège a duré plusieurs jours, histoire de bien me faire comprendre qui commande et qu'où que j'aille je serai sans refuge.

Dommage pour eux, je n'avais aucune envie de passer le reste de ma vie à leur servir de punching ball ou d'objet sexuel pour les plus dépravés. Je leur ai donc fait croire que je filerai doux, ils m'ont laissé déambuler dans la prison et je me suis rendu au level 26, c'est là qu'arrivent les prisonniers.


J'ai pénétré dans le sas où s'arriment les navettes de police et j'ai pressé le bouton d'ouverture. Plutôt crever que de rester avec ces dégénérés. La porte s'est ouverte et je suis sorti à l'air libre, je me suis aussitôt mis a suffoquer et la dernière chose que j'ai vue avant de mourir, c'était un horizon de cendres.


Fin du disque mémoriel du détenu X227-45, prélevé sur sa dépouille.





Voilà c'est fini, j'ai rempli ma mission, voici la liste des livres qui composent ma PAL principale et autour desquels j'ai articulé l'histoire :


-7 de Richard Montanari

-Level 26 d'Anthony E. Zuiker

-Dracula de Bram Stoker

-Le jeu du monde de Michel Jeury

-Waylander de David Gemmell

-Cosmos incorporated de Maurice G. Dantec

-Le monde inverti de Christopher Priest

-Les rats l'intégrale de James Herbert

-Barry Trotter l'intégrale de Michael Gerber

-La part des ténèbres de Stephen King

-Sans refuge de Richard Laymon

-Les autres de James Herbert

-Dagon et autres nouvelles fantastiques de H.P. Lovecraft (donc l'article est au point mort depuis 15 ans mdr)

-World War Z de Max Brooks

-Under the dome de Stephen King

-Un horizon de cendres de Jean-Pierre Andrevon

-Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks


Toutes les personnes souhaitant participer à ce tag sont bien évidemment les bienvenues, je serai tenté de taguer

Angie et Azariel87 comme à mon habitude, mais ne connaissant pas l'état de vos PAL respectives, j'ai pas envie de vous lancer dans un tag insurmontable (mais si le coeur vous en dit n'hésitez pas^^)


Question bonus : bon ben comme j'ai pas vraiment d'idée ce sera juste alors vous en avez pensé quoi ? (hésitez pas à le dire si vous avez pas aimé hein^^)



Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Mes écrits
commenter cet article

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.