Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 17:23

Comme je vous l'avais dit il y a peu de temps, j'ai eu la chance de recevoir un roman grâce à l'agence Supergazol et aux Editions Fleuve Noir (merci infiniment d'ailleurs).

 

Maintenant que je l'ai fini, je vais donc pouvoir vous en parler un peu plus en détail. A noter que vous pouvez encore vous inscrire jusqu'à demain soir minuit ici pour vous aussi avoir une chance d'en gagner un exemplaire. D'ailleurs mercredi 1er juin (jour de l'annonce de mon gagnant) à partir de 17 h30 vous pourrez poser vos questions en direct aux auteurs sur la page facebook du roman. Donc n'hésitez pas à venir y participer ^^

 


Elric les buveurs d'âmes est un roman écrit par Michael Moorcock et Fabrice Colin, il est publié par les Edtions Fleuve Noir depuis le 19 mai 2011. Ce roman de 263 pages s'inscrit dans le cycle d'Eric de Michael Moorcock, c'est le 10eme livre de la saga paru en France (mais d'un point de vue chronologique (d'après mes recherches) il se situe au niveau du quatrième tome (qui est un recueil de 4 nouvelles intitulé Elric le nécromancien)). Une fois n'est pas coutume, ce roman m'ayant été offert, je reprendrai tel quel le résumé qui se trouve en 4eme de couverture.


http://www.scifi-universe.com/upload/medias/romans/Elric_buveurs.jpg
Prince déchu, dévasté par la mort de son aimée, Elric de Melniboné a juré de ne plus jamais se servir de Stormbringer, son épée maudite qui boit les âmes et lui procure sa puissance et sa vitalité. Accompagné de son fidèle compagnon Tristelune, Elric, abattu et mourant, part en quête de son dernier espoir : l'Anémone Noire, une plante magique ne fleurissant qu'une fois par siècle, qui pourrait lui redonner des forces et de grands pouvoirs. Pour la trouver, il doit gagner les ruines de Soom, une cité perdue au cœur d'une jungle inhospitalière infestée de créatures maléfiques...

Mon avis :

N'ayant pas relu le Cycle d'Elric récemment (je l'avais lu étant adolescent, il y a une dizaine d'années de ça) et comme je n'en avais gardé aucun souvenir, j'ai attaqué la lecture d'Elric les buveurs d'âmes comme un néophyte du monde d'Elric. J'ai trouvé que ça ne gênait absolument pas la compréhension, puisque les références au reste du cycle sont bien expliquées et m'ont donné envie de relire le reste de la saga. Le livre en lui même est très chouette, déjà par sa jolie couverture, mais également par la très belle carte en couleur du monde d'Elric qui se trouve au début du livre (très pratique pour se repérer et suivre les pérégrinations des héros au cours de l'histoire).

J'ai beaucoup apprécié ce roman de fantasy que j'ai dévoré en un rien de temps. Le fait d'avoir plusieurs protagonistes principaux (on ne suis pas seulement Elric et Tristelune dans leur quête de l'anémone noire) et de passer d'un groupe à un autre, permet de toujours maintenir une bonne dose d'action.

Malgré tout, je ne cache pas que mon personnage préféré est Elric, un "héros" torturé comme je les aime. Il tente tant bien que mal de survivre à la perte de son amour et de sa patrie, mais le fait d'avoir scellé Stormbringer (son épée magique) le rend plus faible que jamais. C'est très intéressant de le suive dans sa quête, car on sent qu'il peut possèder un immense pouvoir mais qu'il fait tout pour ne pas s'en servir, quitte à mettre sa vie en péril.

Plus encore que l'aventure et tous les périls qu'il rencontre dans sa quête, c'est vraiment le caractère et la psychologie du personnage d'Elric qui m'ont le plus plu dans ce roman. Il est dépassé par l'ampleur de sa destinée, rongé par le chagrin et les remords, mais en dépit de tout ça il fait son possible pour continuer à vivre en restant fidèle à son serment.

J'ai donc pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, même si j'ai parfois eu un peu de mal à faire le tri dans les noms des autres protagonistes (notamment les Melnibonéens) et que j'ai trouvé que les termes albinos et melnibonéen revenaient énormément au cours de la lecture. Malgré ces petits points négatifs, je me suis régalé et ça m'a donné envie de me replonger dans l'univers créé par Moorcock.

Du coup je conseille ce roman aux fans de héros torturés (si c'est pas votre truc, passez votre chemin car les états d'âmes d'Elric sont très présents) ainsi qu'à celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans la saga d'Elric car ça me semble une bonne mise en bouche (par contre pour les fans du reste du cycle je ne peux pas vous dire si vous pouvez vous ruer dessus ou pas ^^').

En bref, un très bon moment passé en compagnie d'Elric, beaucoup d'action et d'aventures et un univers très riche qui ne demande qu'à être exploré (ce que je vais m'empresser de faire en relisant les autres tomes ^^).


Question bonus : Vous aimeriez posséder une épée magique telle que Stormbringer ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman fantasy
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 20:49

Je viens juste de rentrer de vacances (ce qui explique mon silence radio de ces dernières semaines (mais rassurez-vous je devrais me remettre à poster, commenter...etc. très vite ^^)), pile poil pour faire mon billet dans le cadre du Défi de printemps de Lexounet.


Défi printemps modif

Comme tous les autres participants au challenge, j'ai donc lu Waylander de David Gemmell. Ce roman a été publié en France en 2001 par les éditions Bragelonne. J'ai pour ma part lu la version publiée sous le label Milady datant de 2008 et comprenant 442 pages.


http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/waylander.jpg

Waylander est un assasin, le plus réputé et le plus redoutable de tous. Il va devoir se lancer dans une mission très périlleuse, afin d'essayer de récupérer la célèbre Armure de Bronze pour redonner l'espoir au peuple Drenaï.


Mon avis :

C'était le premier livre de David Gemmell que je lisais et je dois bien avouer que je n'ai pas été du tout déçu. J'aime beaucoup son style et l'histoire est vraiment très prenante. Les héros principaux sont très attachants et charismatiques, notamment Waylander qui a vraiment trop la classe (enfin selon moi ^^).

Les scènes de bataille qui émaillent le récit, sont très bien décrites et on n'a aucun mal à suivre l'action, on a vraiment l'impression d'y être. Le monde inventé par Gemmell est d'ailleurs très intéressant, et c'est un plaisir de découvrir sa faune et sa flore. Les prêtres de la Source ainsi que leurs pouvoirs m'ont également beaucoup plu, le concept est vraiment très intéressant.

Les émotions et la psychologie des personnages sont bien exploitées, on verra donc Waylander évoluer tout au long du roman, en fonction des situations et des embûches qui parsèmeront sa route.

En bref un excellent roman, que j'ai vraiment adoré, qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur, notamment les deux tomes suivants de la saga Waylander. Donc un grand merci à Lexounet de m'avoir donné envie de découvrir Waylander, je regrette vraiment pas une seule seconde cette découverte.


Question bonus : Si vous étiez un assassin quelle serait votre arme de prédilection ?

Repost 0
Published by Mr. Zombi - dans Roman fantasy
commenter cet article

Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.