Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 20:30

Aujourd'hui je vais enfin terminer un article commencé il y a quasiment un an, et ça fait depuis tout ce temps que je n'y avais pas retouché. Heureusement Geishanellie, m'avait proposé d'en faire une lecture commune, son billet est . Ce qui a été l'occasion idéale pour moi d'enfin lire ce recueil de nouvelles que j'avais sans cesse repoussé (pour cause d'autres choses à lire). Comme pour l'article sur Juste avant le crépuscule de Stephen King, je vais vous parler de chaque histoire et je vous donnerais mon avis général à la fin (mais pour être sur de publier à temps, je remplirai les résumés un peu plus tard et je donnerai également mon avis sur chacune des nouvelles quand je pourrais)

Dagon et autres nouvelles de terreur est donc un recueil de nouvelles de H. P. Lovecraft. Je vais vous présenter la version de 2009 publiée par le Pré aux Clercs (mais ce recueil a été publié pour la première fois en France en 1969), laquelle compte 357 pages.

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/dagon-et-autre-nouvelles-09.jpg
-Préface : H.P. Lovecraft ou : dire l'indicible par François Truchaud (p.7-15) :

Dès les débuts de la préface BAM, vas-y que François Truchaud (qui serait visiblement d'après ce que j'ai lu un expert sur Lovecraft) spoile allègrement sur les nouvelles, n'hésitant pas à en raconter la fin et autre...

 

J'ai été tellement estomaqué que je suis passé directement aux nouvelles, je lirai ça à la fin (et encore si j'y lis parceque ça m'a franchement super gonflé) donc si vous voulez mon avis, ne commencez pas par lire la préface (qui aurait plus eu sa place en postface selon moi, mais bon...).


-Dagon (Dagon, 1917 (p.15-21)) :

 

Un homme nous raconte l'étrange découverte qu'il a faite après avoir erré en mer.

 

Mon avis sur Dagon :

 

On commence avec la nouvelle qui donne son nom au recueil, elle n'est pas très longue (il y en a des encore plus courtes par contre) mais donne une assez bonne idée de ce qui nous attend dans le recueil.

 

-La tombe (The Tomb, 1917 (p.23-35)) :

 

Jervas Dudley est attiré par une mystérieuse tombe qui se trouve dans la forêt près de chez lui.

 

-Polaris (Polaris, 1918 (p.37-41)) :


Polaris l'étoile polaire brille d'une lueur rouge et rappelle des souvenirs au narrateur de cette histoire.


-La malédiction de Sarnath (The Doom that Came to Sarnath, 1919 (p.43-49)) :


Toute l'histoire de la magnifique cité de Sarnath nous est contée dans cette nouvelle.


-Le bateau blanc (The White Ship, 1919 (p.51-58)) :


Basil Elton est gardien de phare et raconte le merveilleux voyage qu'il a fait à bord d'un mystérieux bateau blanc.


-Les chats d'Ulthar (Cats of Ulthar, 1920 (p.59-62)) :


A Ulthar, les hommes n'ont pas le droit de tuer des chats, vous saurez pourquoi en lisant cette nouvelle.

-Celephais (Celephais, 1920 (p.63-69)) :


Lorsqu'il rêve Kuranes se transporte jusqu'à Celephais.

-De l'au-delà (From Beyond, 1920 (p.71-79)) :


Après de nombreuses expériences C. Tillinghast a réussi à entrer en contact avec un monde voisin du nôtre...

-Le temple (The Temple, 1920 (p.81-96)) :


Ce manuscrit est le journal tenu par Karl Heinrich, un commandant de sous-marin allemand pendant la première guerre mondiale.

-L'arbre (The Three, 1920 (p.97-101)) :


En Arcadie s'élève un olivier de taille et de forme bien singulière, faisant penser à un homme figé dans son dernier sommeil.

-Les autres dieux (The Other Gods, 1921 (p.103-108)) :


Les Dieux ne supportent plus que les hommes les regardent, raison pour laquelle ils se sont retirés au somment du plus haut pic du monde. Mais parfois il arrive qu'ils redescendent dans leur ancienne demeure...

-La quête d'Iranon (The Quest of Iranon, 1921 (p.109-116)) :


Iranon est un jeune homme qui parcourt le monde, déclamant des vers à la gloire de la cité d'Aria dans laquelle il avait grandi. Il cherche désespérément à retrouver la magnifique Aria de son enfance.

-Herbert West, réanimateur (Herbert West, Reanimator, 1921-1922 (p.117-151)) :

Herbert West est persuadé qu'à l'aide d'injections et autres expériences, il sera un jour capable de faire revivre les morts...

-Hypnos (Hypnos, 1922 (p.153-161)) :


Deux hommes ont décidé de tenter de percer les mystères du sommeil et du monde des rêves.


-Le festival (The Festival, 1923 (p.163-172)) :


Une fois par siècle, pour que les secrets anciens ne se perdent pas, il faut retourner sur la patrie de ses ancêtres pour fêter le festival.

-Prisonnier des pharaons (Imprisoned with the Pharaons, 1924 (p.173-201)) :


 Un magicien célèbre expert en libération part visiter l'Egypte, berceau de la magie antique et des pharaons.

-Lui (He, 1925 (p.203-214)) :


Un jeune poête était parti à New York, persuadé d'y trouver l'inspiration, mais la ville ne ressemblait pas à l'image qu'il s'en était faite.

-Horreur à Red Hook (The Horror at Red Hook, 1925 (p.215-240)) :


Thomas F. Malone policier de son état, fut chargé d'une mystérieuse affaire qui eut lieu dans le quartier de Red Hook à New York.


-L'étrange maison haute dans la brume (The Strange High House in the Mist, 1926 (p.241-252)) :


Au sommet des falaises de Kingsport, lesquelles semblent atteindre les nuages, se trouve une étrange maison dont personne n'a jamais pu apercevoir les habitants.

-Dans les murs d'Eryx (In the Walls of Eryx, 1935 (p.253-283)) :
(écrite avec la collaboration de Kenneth Sterling)


Les hommes se rendent sur Venus afin d'aller y chercher des cristaux énergétiques, mais les hommes lézards qui vivent là, n'aiment pas qu'on y touche...

-Le clergyman maudit (The Evil Clergyman ou The Wicked Clergyman, 1937 (p.285-289)) :


Un homme visite une vieille mansarde, laquelle avait abritée en son temps un personnage très étrange.

-La bête de la caverne (The Beast in the Cave, 1905 (p.291-296)) :


En visite dans une grotte, un touriste s'écarte de son groupe et finit par se perdre dans les profondeurs...

-L'alchimiste (The Alchemist, 1908 (p.297-306)) :


Une famille a été maudite, aucun de ses descendants ne dépasse l'âge de 32 ans.

-La poésie et les dieux (Poetry and Gods, 1920 (p.307-314)) :


Marcia ne trouve de réconfort que dans la poésie.

-La Rue (The Street, 1920 (p.315-321)) :


L'évolution de La Rue au fil du temps.


-La transition de Juan Romero (The Transition of Juan Romero, 1919 (p.323-330)) :


Des mineurs font une bien étrange découverte au fond de la mine dans laquelle ils creusaient.

-Azathoth (Azathoth, probablement 1922 (p.331-332)) :


Un homme se plait à contempler les étoiles chaque soir.

-Le descendant (The Descendant, probablement 1926 (p.333-337)) :


Le fou pacifique est un homme qui se met à hurler chaque fois que des cloches résonnent dans Londres, tout ce à quoi il aspire c'est de ne pas avoir à raisonner.


-Le livre (The Book, probablement 1934 (p.339-342)) :


Un étrange livre va changer la vie d'un homme.

-La chose dans la clarté lunaire (The Thing in the Moonlight, date inconnue (p.343-345)) :


Morgan est incapable de se réveiller du monde de rêve dans lequel il est entré.

 


Mon avis général :

 

J'ai énormément de mal à tenir des délais en règle générale, Dagon ne fait pas exception puisqu'hier j'avais à peine lu la moitié du recueil. J'ai donc passé une bonne partie de la journée d'hier à le lire et je pense que ce n'est pas la meilleure chose à faire.

 

Je dis ça parce que la plupart des nouvelles sont racontées à la première personne, or je n'en ai pas forcément trop l'habitude. Malgré ça, la plupart des nouvelles sont intéressantes et bien écrites. Par contre contrairement à ce que le titre du recueil suggère, je ne trouve pas que les nouvelles soient si terrifiantes que ça.

 

Ce sont plutôt des nouvelles fantastiques ou de fantasy et une de science fiction (celle que j'ai préférée de toutes ^^). Il joue beaucoup sur l'atmosphère et sur le monde invisible qui nous entoure, un peu à la façon d'Arthur Machen dans Le Grand Dieu Pan. On trouve également au fil des différentes nouvelles de nombreuses références à des Divinités, des cultes...etc., ce qui permet de s'instruire un peu (et d'apprendre des tas de nouveaux mots ^^), la folie et le rêve sont également deux thèmes qui reviennent assez souvent dans ses nouvelles.

 

Je n'ai pas énormément d'expérience Lovecraftienne, j'ai donc essayé de me renseigner un peu avant d'écrire mon article. Or visiblement ce recueil est loin de contenir les meilleures histoires de Lovecraft, son intérêt réside dans le fait que les nouvelles couvrent toute sa période d'écriture (sa première nouvelle écrite lors de son adolescence, ainsi que sa dernière nouvelle y figurent) permettant ainsi de se faire une idée des différentes facettes du talent de Lovecraft.

 

En bref, ce n'est pas forcément le meilleur recueil de nouvelles pour s'initier à Lovecraft (d'après ce que j'ai pu lire ailleurs) il est donc plutôt à réserver aux fans ou alors il faut le déguster à petite dose, lire une ou deux nouvelles de temps en temps pour bien s'imprégner de l'atmosphère Lovecraftienne.

 

 

Question bonus : Vous avez déjà lu Dagon ou non ? Si oui vous en avez pensé quoi ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GeishaNellie 01/02/2011 23:04



Je dois t'avouer un secret ... je me suis forcée à terminer ce livre hier soir, alors tu n'es pas le seul à la dernière minute ;) Je suis d'accord pour la nouvelle de sf, elle était vraiment
bonne, il aurait du prcer plutôt dans ce genre (est-ce qu'il l'a fait ??), mais il aimait beaucoup vivre dans son monde de rêves/cauchemars. Si j'avais essayé de le lire un peu par un peu,
j'aurais encore abandonné. Ce livre là il me fallait une obligation pour le lire !


Je me permet de le souligner : ce livre n'est pas de la SF !!!



Mr. Zombi 02/02/2011 13:08



Sauf erreur de ma part, Lovecraft ne s'est pas spécialisé dans la SF, plutôt dans le fantastique. C'est d'ailleurs surement la raison pour laquelle il ne l'a que co-écrite.


Ben moi la LC m'a aidée surtout pour me dire allez faut que je m'y mette, parce que sinon je faisais passer mes lectures BD avant ^^'



Vanou 01/02/2011 21:26



Il traîne dans ma bibliothèque depuis des années. mais moi est la SF... Mais si c'est plus du fantastique/fantasy que de la SF, j'essaierai peut-être de le lire.



Mr. Zombi 01/02/2011 21:35



Ah ben Lovecraft c'est pas vraiment de la SF, c'est plus du fantastique voir un peu horrifique en principe. Un peu dans le genre Arthur Machen si tu connais.


Donc je te rassure, en dehors d'une nouvelle qu'il a co-écrite et qui est vraiment de la SF, tout le reste c'est surtout fantasy et fantastique


En plus comme toutes les nouvelles sont plutôt très courtes tu peux juste en piocher une ou deux au hasard comme ça, ça te prendra pas bien longtemps à lire



L!fe 30/03/2010 14:23


Pareil, la SF...bof.


Mr. Zombi 30/03/2010 15:18


C'est pas de la SF mais plus du fantastique (confonds pas tout lol)


Vanounyme 27/03/2010 11:58


Il est dans ma bibliothèque avec un bon nombre de compatriotes "science fictionniens" que je n'ai jamais ouverts. Il faudrait que je m'y mette un jour mais la SF, j'ai vraiment du mal...


ragondin 26/04/2017 12:57

Lovecraft est un écrivain de fantastique mais son fantastique va plus loin que celui de Poe puisque il met un point d'honneur à introduire la science dans ses oeuvres, ds machines qui depassent notre entendement donc c'est comlement de la SF et du Fantastique.

Mr. Zombi 27/03/2010 12:03


Ah ben si c'est pas ta tasse de thé, faut pas te forcer Après ça viendra ptet avec le temps (ou pas^^)


Présentation

  • : Mr. Zombi's place
  • Mr. Zombi's place
  • : Un blog pour parler de tout ce qui me botte : lecture, jeux vidéos, gadgets, films...etc.
  • Contact

Mes vidéos

Ma chaîne Youtube (présentation de jeux de société et de diverses choses)



Ma chaîne Dailymotion (comme pour Youtube mais ailleurs ^^)


 

Visiteurs

Il y a actuellement personne(s) sur ce blog.

  visiteurs ont parcouru ce blog.